Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement

Conporec Inc. annonce ses résultats pour le premier trimestre 2006



SOREL-TRACY, QC, le 30 mai /CNW/ -- TSX CROISSANCE : CNP

SOREL-TRACY, QC, le 30 mai /CNW Telbec/ - Conporec Inc. annonce aujourd'hui une hausse de ses revenus de l'ordre de 40 % par rapport au trimestre correspondant de 2005, lesquels s'établissent à 3 M$ pour le premier trimestre 2006. Cette augmentation des revenus est principalement attribuable au contrat de Tournan-en-Brie (France) et à celui de la ville de Toronto. Toutefois, en raison des frais de fonctionnement supplémentaires à l'usine de Sorel-Tracy et des frais exceptionnels de financement encourus au cours du trimestre, les résultats présentent une perte nette de 368 000 $ ou encore 0,01 $ de perte par action de base et diluée.

L'usine de Sorel-Tracy qui affiche un taux de production élevé, a vu accroître ses coûts de sous-traitance (notamment les prix de l'essence) perturbant ainsi les marges bénéficiaires pour ce trimestre. Les activités de financement ont généré des dépenses exceptionnelles afin de matérialiser le prêt à terme de 1,8 M$ de Desjardins et Investissement Québec (janvier 2006) ainsi que le placement du groupe financier néerlandais AEK (Amsterdams Effectenkantoor B.V.) de 1,5 M$ (mars 2006). Le contrat de Tournan-en-Brie a quant à lui, été officiellement ajourné, le temps pour le client d'obtenir son permis de construction. Ce retard au chantier a pour effet de reporter aux trimestres suivants les revenus et bénéfices escomptés pour ce projet.

"Bien que les résultats soient en-deça de nos attentes, Conporec présente une croissance soutenue de ses revenus." a déclaré M. Beaudoin, président directeur-général. "De plus, les immobilisations consenties à l'usine de Sorel-Tracy en 2005 nous permettent aujourd'hui de réaliser des gains de productivité qui devraient, à terme, devenir intéressants pour la Société."   a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, les activités de développement se sont poursuivies au cours de ce premier trimestre. Au Québec, l'approche de l'échéancier de janvier 2008 pour lequel les municipalités devront avoir atteint un taux de valorisation des matières résiduelles de l'ordre de 65%, crée de l'intérêt pour la technologie de Conporec. Il en est de même en Ontario où on constate également cet intérêt pour l'une ou l'autre des technologies de Conporec. Par ailleurs, Conporec a déposé une proposition au Mindarie Regional Council dans l'ouest de l'Australie, pour la construction et l'opération d'une usine de 100 000 tonnes par année.

Le tableau ci-après présente les résultats financiers de ces activités et les compare au même trimestre de 2005 pour lequel la compagnie avait connu un bénéfice net de l'ordre de 50 K$. Rappelons que ce résultat était, à ce moment, largement conséquent des activités d'ingénierie-construction de Tournan-en-Brie qui en étaient à une phase active comparativement à la situation actuelle d'ajournement.

    <<
    -------------------------------------------------------------------------
                                                       Premier trimestre
                                                            31 mars
                                                      2006            2005
    -------------------------------------------------------------------------
    Revenus                                      2 992 809 $     2 128 994 $

    Bénéfice net (perte nette)                    (368 802 $)       49 519 $

    Perte nette par action (diluée)                  (0,01 $)         0,00 $
    -------------------------------------------------------------------------
    >>


Enfin, en date du 17 mai 2006, Monsieur Jeffrey Heath, ingénieur de Stearn&Wheler (société d'ingénierie-construction de Cazenovia, NY) et collaborateur de longue date de Conporec, a déposé sa démission du conseil d'administration de la Société. Cette décision, prise pour des raisons personnelles, n'entache aucunement les relations d'affaires que Conporec entretien avec Stearn&Wheler qui demeure actionnaire et partenaire d'affaires dans la construction de l'usine du Delaware County (NY) et dans le développement d'autres projets aux États-Unis. "Au nom des actionnaires et du Conseil, je tiens à remercier chaleureusement monsieur Heath pour son engagement soutenu au développement de Conporec et dans la poursuite des objectifs de la Société." a déclaré Monsieur Laurier Pedneault, président du Conseil.

À propos de Conporec

Conporec est une entreprise exploitant diverses technologies de compostage et de tri-compostage brevetées et destinées au traitement et à la valorisation des résidus. Ces technologies permettent, en outre, de réduire l'enfouissement en traitant 100 % de la matière organique, atteignant ainsi un taux de valorisation de 75 %. Ces technologies contribuent du coup à la réduction de la production des gaz à effets de serre. La Société exploite une usine de tri-compostage à Sorel-Tracy, vient d'en livrer une seconde (État de New York, EU) et construit actuellement sa troisième (banlieue de Paris (France). Avec Biomax inc., elle a également livré une trentaine d'installation de compostage capable de produire annuellement plus 300 000 tonnes annuelles de compost. Conporec inc. est une entreprise socialement responsable cotée à la Bourse canadienne de croissance TSX.

Les énoncés du présent communiqué et les énoncés verbaux faits par les représentants de Conporec inc. concernant des questions qui ne sont pas des faits historiques (y compris, sans s'y limiter, celles concernant le moment ou les résultats de tout financement entrepris par Conporec inc.) sont des énoncés de nature prospective qui comportent des risques et des incertitudes, y compris, sans s'y limiter, la conjoncture économique en général, la conjoncture sur les marchés des capitaux et la capacité de Conporec inc. d'obtenir un financement selon des modalités favorables. La Bourse de croissance TSX inc. n'assume aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:00
L'Union des municipalités du Québec (UMQ) saisit l'occasion du Sommet de la mobilisation sur le climat de Paris pour souligner que les municipalités sont engagées dans la lutte contre les changements climatiques et qu'elles sont prêtes à en faire...

12 déc 2017
La ministre McKenna a souligné le leadership du Canada en ce qui concerne la lutte contre les changements climatiques et la promotion de la croissance écologique à l'occasion du sommet One Planet, organisé aujourd'hui par le président de la France,...

12 déc 2017
L'honorable Amarjeet Sohi, ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, et Jenny Gerbasi, présidente de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), ont annoncé aujourd'hui le financement de 72 initiatives dans des collectivités du pays...

12 déc 2017
Moins d'un mois après le lancement de l'Alliance : Énergiser au-delà du charbon par le Canada et le Royaume-Uni, le partenariat a doublé de taille, ce qui témoigne de l'intérêt majeur en faveur de l'abandon de la production traditionnelle...

12 déc 2017
Environnement et Changement climatique Canada effectue la surveillance des oiseaux mazoutés au large des côtes de l'île Fogo, à Terre-Neuve-et-Labrador, à la suite du signalement d'une légère irisation d'hydrocarbures dans cette zone. Tout citoyen...

12 déc 2017
La ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec, Mme Isabelle Melançon, et la secrétaire d'État auprès du ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire de la...




Communiqué envoyé le 30 mai 2006 à 16:37 et diffusé par :