Le Lézard

Les agents correctionnels obtiennent des modifications à leur régime de retraite



MONTRÉAL, le 30 mai /CNW/ -- MONTRÉAL, le 30 mai /CNW Telbec/ - Les agentes et les agents correctionnels fédéraux accueillent favorablement les modifications à leur régime de retraite annoncées aujourd'hui par le président du Conseil du trésor du Canada, John Baird, et le ministre de la Sécurité publique, Stockwell Day.

Selon messieurs Day et Baird, les 6 000 agentes et agents correctionnels du Canada bénéficieront désormais de la même structure de retraite que les agents de la GRC, ce qui leur donne le droit de prendre leur retraite après 25 ans de service sans restrictions d'âge.

Ces changements éliminent également la contribution supplémentaire de 1,25 % du salaire que les agents correctionnels payent depuis 1994. Ce coût supplémentaire avait rendu leur contribution au régime de retraite la plus élevée dans la fonction publique fédérale.

"Cette modification est un pas dans la bonne direction, a dit Sylvain Martel, le président national du Syndicat des agents correctionnels du Canada (UCCO-SACC-CSN). Pendant plus de quatre ans, nos membres se sont battus pour des améliorations au fonds de pension prenant ainsi en compte les exigences extrêmes de cette profession. L'annonce d'aujourd'hui nous rapproche de notre objectif."

Les agentes et les agents correctionnels payent de leur santé physique et mentale afin de protéger la sécurité publique dans 54 pénitenciers fédéraux au Canada. Depuis 2004, ils et elles ont mené une campagne d'information nationale afin d'expliquer le besoin de prendre leur retraite avec un meilleur revenu, après 25 ans passés derrière les barreaux.

"Le gouvernement fédéral semble enfin avoir entendu notre message, a dit M. Martel. Ils ont entrouvert la porte et nous y avons mis le pied. Nous espérons dans l'avenir ouvrir complètement cette porte."


Communiqué envoyé le 30 mai 2006 à 15:08 et diffusé par :