Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation pétrolière

Petro-Canada est déçue de la recommandation du conseil d'administration de Canada Southern Petroleum Ltd.



CALGARY, ALBERTA--(CCNMatthews - 30 mai 2006) - Petro-Canada est déçue de la recommandation du conseil d'administration de Canada Southern Petroleum Ltd. (Canada Southern - NASDAQ : CSPLF/TSX : CSW) voulant que ses actionnaires ne vendent pas leurs actions en réponse à l'offre de Petro-Canada. Petro-Canada aimerait répondre à trois remarques faites dans sa circulaire des administrateurs.

1. Estimations des ressources de l'Arctique canadien : Petro-Canada et Canada Southern ont accès aux mêmes renseignements publics historiques relatifs aux aspects économiques et à la faisabilité de la mise en valeur du gaz dans l'Arctique canadien. Ces études fournissent une plage d'estimations des ressources et, de façon générale, considèrent uniquement la mise en valeur des champs Drake et Hecla (parmi ces deux champs, Canada Southern détient des participations principalement dans le champ Hecla) car les autres champs sont éloignés, petits, soumis à de rudes conditions climatiques et considérés comme non viables de façon isolée. Une grande incertitude est associée à la quantité de ressources pouvant techniquement et économiquement être mises en valeur dans l'Arctique canadien et Petro-Canada croit que les ressources en gaz naturel attribuables aux participations de Canada Southern dans les îles de l'Arctique canadien sont considérablement inférieures au chiffre indiqué par Canada Southern.

2. Aucun plan de mise en valeur établi pour l'Arctique canadien : Petro-Canada n'a aucun plan de mise en valeur actuellement en place ou en voie de l'être pour l'Arctique canadien. Des défis tels que la technologie, le régime fiscal, la capacité financière des partenaires éventuels, les prix des marchandises et les délais jusqu'à la mise en production initiale font en sorte qu'il est impossible de garantir que ces éléments d'actif seront mis en valeur dans un horizon temporel raisonnable. Une importante consolidation des participations diversifiées actuelles dans les différentes licences de découverte importante des îles de l'Arctique canadien sera nécessaire avant qu'un accord d'exploitation quelconque puisse être conclu et que des plans de mise en valeur puissent être entrepris. Cependant, en tant que plus important détenteur de concessions et exploitant probable dans les îles de l'Arctique canadien, Petro-Canada serait la société logique pour entreprendre la mise en valeur future - au moment où les futures conditions seront favorables, le cas échéant.

3. Accès équitable à l'information fourni à Canada Southern : Petro-Canada a fourni à Canada Southern l'accès à tous les renseignements auxquels elle a légalement droit. Canada Southern a eu une occasion existante d'accéder à ces renseignements et, au cours des deux mois durant lesquels Petro-Canada cherchait à négocier un accord d'achat avec Canada Southern, les parties ont aussi conclu une entente écrite visant à faciliter un accès raisonnable. Canada Southern a pu se prévaloir de cette entente pour s'informer. De plus, cette entente respecte et protège les droits d'accès aux renseignements appartenant à d'autres sociétés.

"Lorsque les actionnaires de Canada Southern auront évalué l'offre de Petro-Canada et pris en considération les futurs défis de la mise en valeur dans l'Arctique, nous croyons qu'ils trouveront que notre offre est équitable et qu'elle reconnaît la valeur de tous les actifs de l'entreprise, y compris ceux dans les îles de l'Arctique canadien. En fait, cette offre représente une prime importante par rapport aux récents cours du marché avant l'annonce de notre offre", a déclaré Kathy Sendall, vice-présidente principale, Gaz naturel nord-américain. "Nous avons décidé de soumettre l'offre directement aux actionnaires de Canada Southern après presque deux mois de négociations et seulement lorsqu'il est devenu clair que nous serions incapables de concilier les points de vue divergents de Petro-Canada et de Canada Southern quant à la valeur", a-t-elle ajouté.

Petro-Canada annonce aussi qu'elle intente une action en justice pour faire annuler le plan relatif aux droits des actionnaires adopté par Canada Southern, qui restreint les droits des actionnaires de Canada Southern d'accepter l'offre. De plus, Petro-Canada a obtenu le Certificat de décision préalable délivré en vertu de la Loi sur la concurrence. Par conséquent, cette condition de l'offre est maintenant satisfaite.

Acceptation de l'offre de Petro-Canada:

Des instructions à l'intention des actionnaires de Canada Southern qui acceptent l'offre de Petro-Canada figurent dans les documents relatifs à l'offre ayant déjà été envoyés par la poste aux actionnaires de Canada Southern. Toute question au sujet de l'acceptation de l'offre peut être adressée à Kingsdale Shareholder Services Inc. au numéro sans frais 1 866 639-8089.

Petro-Canada est l'une des plus importantes sociétés pétrolières et gazières du Canada, exerçant des activités à la fois dans les secteurs d'amont et d'aval de l'industrie au Canada et à l'échelle internationale. Nous créons de la valeur en exploitant de façon responsable les ressources énergétiques et en offrant des produits et des services pétroliers de calibre international. Nos actions ordinaires se négocient à la Bourse de Toronto sous le symbole PCA et à la Bourse de New York sous le symbole PCZ.

Ce communiqué est publié à titre d'information seulement et ne constitue ni une offre d'achat, ni une sollicitation d'une offre de vente de titres quelconques de Canada Southern. Toute offre d'achat ou sollicitation d'offre de vente se fera uniquement en vertu de la déclaration d'offre d'achat (y compris l'offre d'achat, la lettre d'accompagnement et les autres documents relatifs à l'offre) ayant initialement été déposée auprès de SEDAR et de la SEC le 15 mai 2006. On recommande aux actionnaires de Canada Southern de lire attentivement et intégralement ces documents, de même que tout autre document relatif à l'offre d'achat déposé auprès de SEDAR et de la SEC, car ils contiennent des renseignements importants. Les actionnaires de Canada Southern peuvent obtenir des exemplaires de ces documents gratuitement sur le site Web de SEDAR à www.sedar.com et sur le site Web de la SEC à www.sec.gov ou en téléphonant à Kingsdale Shareholder Services Inc., l'agent d'information retenu pour l'offre, au 1 866 639-8089.

(Information documentaire : Le 15 mai 2005, Petro-Canada, par l'intermédiaire de sa filiale en propriété exclusive Nosara Holdings Ltd., a présenté une offre d'achat au comptant de toutes les actions en circulation de Canada Southern Petroleum. Le prix de l'offre au comptant a été fixé à 7,50 $ US par action, ce qui équivaut à environ 113 millions $ au total sur une base diluée. L'offre représente une prime de 58 % par rapport au cours de clôture des actions de Canada Southern sur le NASDAQ le jour avant que l'offre ne soit annoncée.)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:06
L'Initiative Mohammed bin Rashid pour la prospérité mondiale lance, à New York, quatre défis aux fabricants mondiaux L'initiative met au défi le monde des fabricants et des innovateurs de résoudre des problèmes bien réels Les défis concernent...

à 09:00
Le Fonds Inlandsis, basé au Québec, a annoncé aujourd'hui son appui au programme de réduction du méthane de Bluesource en Alberta. Ce programme novateur réduit les émissions de méthane des activités pétrolières et gazières en amont, et il générera...

à 08:10
Au cours des deux dernières années, alors que plus de 500 milliards de dollars ont été investis dans les énergies renouvelables, Wood Mackenzie, société-conseil en énergie et ressources naturelles, s'est taillé la place de chef de file mondial parmi...

à 08:10
Au cours des deux dernières années, plus d'un demi-billion de dollars ont été investis à l'échelle planétaire dans l'énergie renouvelable. Durant la même période, le conseiller en gestion énergétique et en ressources naturelles Wood Mackenzie a bâti...

21 sep 2018
Transition énergétique Québec tient à informer la population de l'existence de pratiques frauduleuses liées au domaine de l'efficacité énergétique. En effet, un citoyen de la région de Lanaudière a reçu une sollicitation téléphonique ainsi qu'une...

21 sep 2018
L'honorable Amarjeet Sohi, ministre des Ressources naturelles du Canada, a fait aujourd'hui la déclaration suivante concernant le projet d'agrandissement du réseau de Trans Mountain : « Le projet d'agrandissement du réseau de Trans Mountain est un...




Communiqué envoyé le 30 mai 2006 à 14:25 et diffusé par :