Le Lézard
Classé dans : Santé

L'Association des hôpitaux de l'Ontario présente des recommandations visant à optimiser le rôle des soins continus complexes et des services de réadaptation dans le cadre de la transformation du système de santé



TORONTO, ON, le 30 mai /CNW/ -- TORONTO, ON, le 30 mai /CNW/ - Accorder une importance accrue aux soins continus complexes et aux services de réadaptation pourrait contribuer à alléger la pression exercée sur le système de santé ainsi qu'à modifier les modèles de pratique présents dans le continuum de soins, selon un rapport publié aujourd'hui par l'Association des hôpitaux de l'Ontario (OHA). Le rapport "Optimizing the Role of Complex Continuing Care and Rehabilitation in the Transformation of the Health Care Delivery System" ("Optimiser le rôle des soins continus complexes et de la réadaptation dans le cadre de la transformation du système de prestation des soins de santé") est disponible sur le site www.oha.com.

"Au moment où les réseaux locaux d'intégration des services de santé (RLISS) et d'autres projets de transformation du système de santé sont déployés dans la province, nous avons la possibilité de mettre en valeur les soins continus complexes et les services de réadaptation, ainsi que de tirer parti de l'expertise et de l'apport de ces secteurs", a déclaré Hilary Short, présidente-directrice générale de l'OHA. "L'OHA s'est engagée à collaborer en ce sens avec les hôpitaux, le gouvernement ainsi que d'autres fournisseurs de soins de santé."

Le rapport vise à mieux faire comprendre le rôle potentiel que sont appelés à jouer les secteurs des soins continus complexes et des services de réadaptation en intégrant efficacement ces soins dans le continuum des soins de santé. Il propose également une série de recommandations portant sur une meilleure utilisation des services dans ces secteurs, notamment :

    - collaborer avec le secteur des soins en phase postaigue en vue
      d'élaborer une approche systémique de la gestion et de la planification
      des soins continus complexes et des services de réadaptation aux
      niveaux local, régional et provincial;
    - assurer une meilleure compréhension des différents soins au sein de
      divers programmes (p. ex., les soins continus complexes, la
      réadaptation, les soins de longue durée, les soins de convalescence,
      les établissements qui offrent d'autres niveaux de soins, et autres);
    - renforcer les politiques visant le soutien aux services de soins en
      phase postaigue et positionner les soins continus complexes ainsi que
      les services de réadaptation en tant que ressources critiques au sein
      du continuum des soins de santé;
    - élaborer une approche systémique en matière de planification des
      sorties;
    - développer de nouveaux programmes ou améliorer des programmes existants
      afin de mieux répondre aux besoins de groupes de population
      spécifiques;
    - évaluer la capacité et les questions de financement afin de les relier
      aux besoins du système et au niveau de soins fournis dans les
      établissements de soins continus complexes et de réadaptation;
    - développer des modèles de pratique clinique systématiques reflétant des
      protocoles axés sur des pratiques exemplaires (en tenant compte de la
      population de patients) dans le cadre de la prestation de services;
    - assurer que les patients des autres niveaux de soins qui requièrent des
      soins continus complexes et des services de réadaptation soient
      désignés comme tels.


Le rapport a été élaboré par le Complex Continuing Care and Rehabilitation Provincial Leadership Council, sous la direction de l'OHA; le conseil est composé de dirigeants du milieu hospitalier de toute la province.

"Au moment où les RLISS et d'autres projets de transformation du système commencent à être déployés, le rapport servira de base solide sur laquelle nous pourrons nous appuyer afin de mieux sensibiliser les intervenants au rôle vital qu'occupent les soins continus complexes et les services de réadaptation dans le renforcement de la capacité du système en matière de prestation de soins", a ajouté Mme Short. "Ce n'est qu'en garantissant une utilisation mieux appropriée de ces services au sein du continuum de soins que nous assurerons la réalisation de leur plein potentiel."

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

25 mai 2018
Le Syndicat québécois des employées et employés de service, affilié à la FTQ, déplore la fermeture précipitée de la résidence pour personnes âgées de Vallée-Jonction. Ce faisant, on déracine des personnes âgées de leur milieu et c'est une vingtaine...

25 mai 2018
L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre fédérale de la Santé, prononcera quelques mots sur le Fonds pour la réduction des méfaits du gouvernement du Canada. La ministre répondra aux questions des médias après son allocution. DateLe 28 mai...

25 mai 2018
Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et la ministre responsable des Relations internationales et de la Francophonie, ministre responsable de la région des Laurentides et députée de l'Acadie, madame Christine...

25 mai 2018
Des travailleuses et travailleurs de tous les titres d'emploi du CHU Sainte-Justine tiennent un sit-in symbolique aujourd'hui pour dénoncer leur surcharge de travail permanente. Ces membres de la Fédération de la santé et des services sociaux...

25 mai 2018
Leader en biotechnologie, NanoSphere Health Sciences, LLC annonce avoir retenu les services de Gravitas Securities Inc. (« Gravitas »), à titre de conseiller financier de la société. NanoSphere souhaite également annoncer qu'elle a octroyé 3 165...

25 mai 2018
Aujourd'hui, la ministre du Développement international et de la Francophonie, l'honorable Marie-Claude Bibeau, a fait part de l'intention qu'a son gouvernement de contribuer jusqu'à 300 millions de dollars à la création d'un...




Communiqué envoyé le 30 mai 2006 à 13:37 et diffusé par :