Le Lézard

Nouveau plan de transition pour aider les élèves ayant des difficultés à se préparer à l'école secondaire



TORONTO, le 30 mai /CNW/ -- Le gouvernement McGuinty se range du côté des familles ontariennes qui

veulent la meilleure éducation publique pour leurs enfants

TORONTO, le 30 mai /CNW/ - Le gouvernement McGuinty vient en aide aux élèves de 8e et de 9e année grâce à la mise en oeuvre d'un plan stratégique de transition à l'école secondaire qui permettra d'embaucher plus de personnel enseignant, d'offrir du perfectionnement professionnel intensif et d'améliorer le suivi des élèves et de leurs progrès, a annoncé aujourd'hui la ministre de l'Éducation, Sandra Pupatello.

"Notre gouvernement se range du côté des familles ontariennes qui veulent que leurs enfants aient accès au meilleur système d'éducation possible", a déclaré Mme Pupatello lors de l'annonce du plan à la Lord Dufferin Junior and Senior Public School. "C'est pourquoi nous aidons les 20 000 élèves de 8e année qui entreront à l'école secondaire en septembre et qui présentent déjà un risque élevé de décrocher avant de terminer leurs études. Notre plan de transition procurera au personnel enseignant les outils et les ressources dont il a besoin pour aider ces élèves à trouver, à l'école secondaire, un environnement bienveillant qui leur permettra de relever leurs défis personnels."

Environ 27 % des élèves de 9e année de l'an dernier n'ont pas reçu tous les crédits obligatoires de première année, ce qui les expose déjà au risque de ne pas obtenir leur diplôme.

Le plan de transition de la 8e à la 9e année fait partie de la Stratégie visant la réussite des élèves, un programme pluriannuel de 1,3 milliard de dollars du gouvernement McGuinty qui permettra aux élèves d'adapter leurs études en fonction de leurs objectifs, capacités et intérêts.

Au cours des prochains mois, le gouvernement collaborera avec chaque conseil scolaire à l'application des mesures suivantes, conçues pour aider les élèves qui présentent un risque de décrochage:

    <<
    -   processus permettant aux écoles élémentaires et secondaires
        d'échanger des renseignements sur les élèves;
    -   établissement de plans de transition qui comprennent des activités,
        des stratégies et des interventions en matière d'orientation;
    -   recours à des adultes désireux de défendre les intérêts des élèves;
    -   établissement, pour le premier semestre, d'un calendrier qui tient
        compte des intérêts et des forces de l'élève;
    -   mise en place d'un programme de surveillance ciblant plus
        particulièrement les deux premiers mois d'école.
    >>


En outre, le gouvernement de l'Ontario a tenu des séances régionales de perfectionnement professionnel sur la transition réussie à l'école secondaire à l'intention des surintendants et des leaders pour la réussite des élèves de tous les conseils scolaires de district. Financés par un investissement de 1,2 million de dollars, les séances de formation intensive dirigées par les conseils portent sur des pratiques exemplaires et des stratégies d'enseignement destinées à 12 000 enseignantes et enseignants pour la réussite des élèves, directrices et directeurs d'école et autres éducatrices et éducateurs des 8e et 9e années.

Cette année scolaire, le gouvernement a accordé 89 millions de dollars pour l'embauche de 1 300 enseignantes et enseignants supplémentaires, dont au moins 800 pour la réussite des élèves nouvellement engagés ou désignés comme tels, qui auront pour fonction particulière d'aider les élèves éprouvant des difficultés. Cet investissement a été porté à 110 millions de dollars en 2006-2007 pour que 300 enseignantes et enseignants de plus soient embauchés pour le palier secondaire.

"Je suis très heureux que le gouvernement reconnaisse que la transition entre l'école élémentaire et l'école secondaire est une période cruciale pour les élèves", a indiqué Scott Corden, leader pour la réussite des élèves à l'Upper Canada District School Board. "Les nouvelles séances de formation et les partenariats offriront un soutien précieux aux élèves ayant des difficultés qui effectuent cette transition."

Le plan de transition de la 8e à la 9e année aidera l'Ontario à porter la proportion de diplômés à 85 % d'ici 2010, alors que ce taux n'était que de 68 % à l'arrivée au pouvoir du gouvernement McGuinty et de 71 % en 2004-2005. La première phase de la Stratégie visant la réussite des élèves, lancée après l'élection du gouvernement en 2003, a permis à 6 000 élèves supplémentaires d'obtenir leur diplôme l'année dernière seule.

Le plan de transition de la 8e à la 9e année n'est qu'une des mesures prises par le gouvernement McGuinty pour améliorer le système d'éducation financé à même les deniers publics en Ontario. Parmi les autres initiatives, mentionnons les suivantes:

    <<
    -   instaurer un climat de paix et de stabilité grâce à des conventions
        collectives de quatre ans;
    -   mettre en place une stratégie de prévention de l'intimidation et des
        vérifications de la sécurité dans les écoles;
    -   présenter un projet de loi sur l'apprentissage jusqu'à au moins 18
        ans.
    >>


"En réunissant le personnel enseignant de 8e année, les leaders et les enseignantes et enseignants pour la réussite des élèves ainsi que les directions d'école sous l'objectif commun d'un plan de transition coordonné, nous aiderons plus d'élèves éprouvant des difficultés à poursuivre leur apprentissage et à obtenir de meilleurs résultats", a ajouté Mme Pupatello.

    <<
    Available in English

                              www.edu.gov.on.ca
                       www.resultatsontario.gouv.on.ca


    Document d'information
    -------------------------------------------------------------------------

        AIDER LES ÉLÈVES À RÉUSSIR LA TRANSITION À L'ÉCOLE SECONDAIRE
    >>


Un bon rendement scolaire dès les premières années du secondaire est essentiel à la réussite à long terme. En effet, des recherches ont révélé que les élèves qui manquent ne serait-ce qu'un crédit au début de leurs études secondaires courent un risque beaucoup plus grand de décrocher.

Or, chaque année, des milliers d'élèves qui entrent à l'école secondaire éprouvent déjà des difficultés et présentent un risque élevé de décrocher avant d'obtenir leur diplôme.

La plan de transition de la 8e à la 9e année réunit plus de personnel enseignant, un perfectionnement professionnel intensif et l'amélioration du suivi des élèves, pour soutenir les élèves ayant des difficultés lorsqu'ils font le passage à l'école secondaire.

Le plan, qui comprend d'abord un processus permettant aux écoles élémentaires et secondaires d'échanger des renseignements, prévoit aussi des activités d'orientation et un calendrier personnalisé pour le premier semestre qui mise sur les forces et les intérêts de l'élève. Les élèves bénéficieront également d'un appui de la part d'adultes chargés de défendre leurs intérêts, et leurs progrès seront suivis au cours des deux premiers mois d'école, lesquels constituent une période critique.

Stratégie visant la réussite des élèves

Le plan de transition de la 8e à la 9e année fait partie de la Stratégie visant la réussite des élèves du gouvernement McGuinty, un programme pluriannuel de 1,3 milliard de dollars qui transformera les écoles secondaires de l'Ontario de façon à permettre aux élèves d'adapter leur éducation en fonction de leurs objectifs, capacités et intérêts personnels. Ce plan global comprend:

    <<
    -   l'élargissement de l'éducation coopérative : les élèves peuvent
        dorénavant compter jusqu'à deux crédits d'éducation coopérative et un
        crédit d'orientation et formation au cheminement de carrière ou de
        stratégies d'apprentissage - s'ils ont été obtenus après septembre
        2005 - parmi leurs 18 crédits obligatoires;
    -   la récupération de crédits : des classes particulières destinées aux
        élèves qui ont manqué un crédit et ciblées sur les attentes non
        satisfaites, ce qui évite de refaire le cours en entier;
    -   la réalisation de projets phares : des approches novatrices pour
        aider les élèves à accumuler des crédits et à obtenir leur diplôme;
    -   la réduction de l'effectif des classes dans des cours clés et le
        recours à plus d'enseignantes-ressources et enseignants-ressources,
        comme des bibliothécaires ainsi que des conseillers en orientation,
        qui profitent à tous les élèves du secondaire.

    La Stratégie visant la réussite des élèves aidera l'Ontario à porter la
proportion de diplômés à 85 % d'ici 2010, alors que ce taux n'était que de 68
% à l'arrivée au pouvoir du gouvernement McGuinty et de 71 % en 2004-2005.
    La première phase de la Stratégie visant la réussite des élèves a été mise
en place en 2003 afin d'apporter une aide immédiate et de rattrapage. Elle
comprenait:

    -   des révisions aux cours appliqués de mathématiques des 9e et 10e
        années;
    -   un investissement de 45 millions de dollars pour améliorer
        l'éducation technologique par le biais d'installations nouvelles ou
        modernisées;
    -   un investissement de 51 millions de dollars pour financer un poste de
        leader pour la réussite des élèves dans chaque conseil scolaire,
        ainsi que des ressources permettant aux directions d'école et au
        personnel enseignant d'exécuter des plans d'action locaux visant à
        combler les besoins particuliers des élèves dans les collectivités de
        toute la province;
    -   l'élaboration de six nouveaux cours élaborés à l'échelon local et
        donnant droit à des crédits obligatoires, afin de proposer un choix
        plus vaste aux élèves ayant des difficultés en 9e et en 10e année;
    -   un investissement de 18 millions de dollars dans 105 projets phares
        (stratégie Apprentissage jusqu'à l'âge de 18 ans), le but étant
        d'accroître l'accumulation de crédits, de réduire les taux de
        décrochage, de lier davantage de programmes avec les collèges et
        d'encourager les élèves qui ont quitté l'école à la réintégrer et à
        satisfaire aux exigences relatives à l'obtention du diplôme.

    En mai 2005, le gouvernement McGuinty a lancé la deuxième phase de la
Stratégie, en s'appuyant sur le succès rencontré par la première phase et en
intensifiant davantage l'effort entrepris pour réintégrer les élèves et pour
améliorer les taux d'obtention de diplôme. Pour ce faire, les ressources et
les programmes suivants ont été mis en place:

    -   allocation de 18 millions de dollars pour l'élargissement de 99
        projets existants et la création de 26 nouveaux projets phares;
    -   allocation de 89 millions de dollars pour 1 300 enseignantes et
        enseignants travaillant au secondaire cette année scolaire, y compris
        pour 800 enseignantes et enseignants pour la réussite des élèves,
        nouvellement embauchés ou désignés en tant que tels, dont la tâche
        consiste à aider les élèves éprouvant des difficultés, soit en
        suivant leurs progrès, en les aidant à récupérer les crédits manqués
        et en soutenant l'élaboration de meilleurs programmes et services;
    -   imposition d'un plafond à l'effectif des classes pour certains cours
        clés.

    La phase actuelle de la Stratégie, la troisième, introduit un ambitieux
programme pour améliorer le rendement de tous les élèves ontariens du
secondaire par le biais d'une loi et d'une meilleure coordination. Cette phase
comprend:

    -   l'ajout de la nouvelle majeure haute spécialisation au diplôme
        d'études secondaires de l'Ontario (DESO);
    -   la présentation d'un projet de loi qui, en cas d'adoption, exigerait
        que les élèves continuent d'apprendre en classe ou dans le cadre
        d'une formation en milieu de travail, dont un programme
        d'apprentissage, jusqu'à l'âge de 18 ans ou jusqu'à l'obtention du
        diplôme;
    -   l'expansion des programmes d'éducation coopérative grâce à la
        multiplication des partenariats avec le monde des affaires et des
        organismes communautaires;
    -   le déploiement d'un nouvel effort coordonné et l'établissement de
        liens formels entre les écoles secondaires et les destinations
        postsecondaires pour aider les élèves à obtenir des résultats
        supérieurs.

    Available in English

                              www.edu.gov.on.ca
                       www.resultatsontario.gouv.on.ca
    >>



Communiqué envoyé le 30 mai 2006 à 11:48 et diffusé par :