Le Lézard

La Monnaie royale canadienne inaugure son affinerie d'argent à la fine pointe de la technologie



OTTAWA, le 30 mai /CNW/ -- OTTAWA, le 30 mai /CNW Telbec/ - La Monnaie royale canadienne (MRC) a annoncé aujourd'hui l'ouverture officielle de sa toute nouvelle affinerie d'argent à la fine pointe de la technologie. C'est en misant sur son affinerie d'or et sur son service des essais que la Monnaie est maintenant en mesure d'offrir des services d'affinage de l'argent. Avec une telle capacité d'affinage de l'argent, la Monnaie sera en mesure de traiter une gamme élargie de matières pour répondre aux besoins de sa clientèle.

"La Monnaie royale canadienne est réputée pour la très grande qualité de ses produits et services, son innovation et sa technologie de pointe," a déclaré l'honorable Lawrence Cannon, ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités et ministre responsable de la Monnaie royale canadienne. "Grâce à sa nouvelle capacité d'affinage de l'argent, la Monnaie étendra ses services et élargira sa clientèle, ce qui ouvrira la voie à une croissance continue."

L'Affinerie d'argent fait appel à un procédé novateur et unique à la fois rentable et sans gaspillage. Bien qu'elle ne soit pas élevée, la capacité annuelle actuelle de l'Affinerie est de deux millions d'onces troy, mais pourrait atteindre dix millions d'onces troy.

La MRC a confié au cabinet d'ingénierie PRIOR, établi en Suisse et spécialiste des techniques d'affinage de métaux précieux, le mandat d'installation de sa nouvelle affinerie d'argent. L'inauguration de la nouvelle affinerie marque le retour de la Monnaie à sa longue tradition d'affinage d'argent directement sur place, elle qui a exploité sa propre affinerie d'argent de 1917 à 1983.

"Nous sommes ravis d'avoir pu aider la Monnaie royale canadienne à reprendre sa tradition d'affinage de l'argent", a déclaré le président et chef de la direction de PRIOR Engineering, M. Adalbert Prior. "Notre technique novatrice d'affinage de l'argent a su satisfaire les normes et exigences les plus rigoureuses établies par la Monnaie relativement à un procédé d'affinage de l'argent très efficace, respectueux de l'environnement et qui requiert peu d'entretien."

Les sociétés minières canadiennes et étrangères sont les sources principales d'or et d'argent non affiné de la Monnaie, tandis que les différents recycleurs d'argent qui ramassent coutelleries, assiettes, vieilles pièces de monnaie, trophées, bijoux et produits industriels, sont ses sources secondaires. À partir de l'or et de l'argent non purifié qu'elle reçoit, la Monnaie fabrique des lingots, des plaquettes, des grains, des produits d'investissement en or et en argent à l'image de la feuille d'érable, des pièces à collectionner et des produits faits sur mesure d'une pureté minimale de 99,99 %.

La Monnaie royale canadienne, qui possède l'accréditation ISO 9001-2000, est la société d'État responsable de la production et de la distribution des pièces de circulation canadiennes. Exploitée depuis 1908, la Monnaie royale canadienne est reconnue comme l'un des établissements monétaires les plus importants et les plus polyvalents du monde. Elle propose toute une gamme de produits spécialisés de très grande qualité et des services connexes à l'échelle internationale.

Pour de plus amples renseignements sur la MRC, ses produits et ses services, rendez-vous à www.monnaie.ca.

Vous pouvez accéder aux images et spécifications des produits de la nouvelle collection de la Monnaie en vous rendant au site suivant ftp://communications:RCM2006@ftp.mint.ca.

    <<
                           Document d'information
                           ----------------------

    Services d'affinage de l'argent

    La nouvelle affinerie d'argent de la Monnaie royale Canadienne (MRC) est
très automatisée, efficace et compacte. Le procédé d'affinage est commandé
presque entièrement par ordinateur. De plus, le cadre propre, stérile et
exempt de désordre de l'affinerie ressemble à celui que l'on s'attend à
retrouver dans un établissement de fabrication de produits laitiers ou de
produits pharmaceutiques.
    De 1983 à 2005, période au cours de laquelle elle n'exploitait plus sa
propre affinerie d'argent, la Monnaie confiait à des tiers l'affinage de
l'argent impur qu'elle récupérait comme sous-produit de ses opérations
d'affinage de l'or ou qu'elle recevait de ses clients. La MRC est maintenant
en mesure d'affiner l'argent à l'interne, ce qui lui permet de réduire de
façon importante les temps de cycle d'affinage. Les temps de cycle, soit le
temps nécessaire à l'affinage de l'argent et à la fourniture aux clients de
produits d'argent refondu ou de crédits financiers équivalents, seront ramenés
à trois jours. Il s'agit d'une réduction significative par rapport aux
services d'affinage traditionnels.
    Puisqu'elle n'a pu compter sur sa propre affinerie d'argent au cours des
douze dernières années, et pour fabriquer ses pièces de collection de renommée
mondiale, la MRC est devenue un important acheteur d'argent affiné. En
produisant maintenant l'argent affiné elle-même, la Monnaie pourra réaliser
d'importantes économies à long terme.

    Procédé d'affinage de l'argent

    La nouvelle affinerie d'argent de la MRC fait appel à un procédé
d'affinage à la fine pointe de la technologie. Le procédé est décortiqué en
étapes rédigées en termes généraux. La nouvelle affinerie d'argent est mise à
contribution aux étapes 5 à 7 inclusivement.

    1re étape : Réception de l'argent non affiné (non purifié) envoyé par
                les clients

              - Le marché primaire de la Monnaie est constitué de mines d'or
                et d'argent, tandis que son marché secondaire est constitué
                de recycleurs d'argent qui ramassent coutelleries, assiettes,
                vieilles pièces de monnaie, trophées, bijoux et produits
                industriels.

    2e étape : Préfonte

              - Les matières envoyées par les clients sont fondues; on en
                tire un échantillon représentatif qui servira à des fins
                d'essai (test de pureté).

    3e étape : Services des essais (test de pureté)

              - Analyse de la pureté de l'échantillon d'argent.

    4e étape : Production d'argent sous forme de granules.

              - L'argent en fusion est versé dans un bain d'eau froide, ce
                qui produit des grains d'argent non purifié.

    5e étape : Les grains d'argent sont déposés dans des cuves qui
               contiennent une solution à base de nitrate.

              - Ce procédé permet d'obtenir des sous-produits résiduels de
                l'or et du cuivre. La Monnaie réutilise l'or et l'affine à
                l'interne; elle s'en sert dans la fabrication de toute une
                gamme de produits d'investissement et de produits
                numismatiques (à collectionner) en or pur à 99,99 %. La
                Monnaie revend le cuivre.

    6e étape : Purification et séparation finales.

              - L'argent pur obtenu est converti en flocons d'argent à
                99,99 %.

    7e étape : Les flocons d'argent à 99,99 % sont coulés en une panoplie de
               produits en argent pur à 99,99 %.

              - Les flocons d'argent à 99,99 % sont coulés en lingots, en
                plaquettes, en grains, en produits d'investissement à l'image
                de la feuille d'érable, en pièces à collectionner et en
                produits personnalisés en argent.

              - Le terme technique qui sert à désigner ce procédé est
                "électrolyse d'argent à haute vitesse".
    >>


Services d'affinage de l'or

La MRC exploite une affinerie d'or depuis 1911. À l'heure actuelle, grâce à sa capacité de production de 4,2 millions d'onces troy par année, la MRC exploite l'une des affineries d'or les plus avancées sur le plan de la technologie et les plus respectées au monde. Elle fabrique des lingots, des plaquettes, des grains, des produits d'investissement à l'image de la feuille d'érable, des pièces à collectionner et des produits personnalisés en or pur à 99,99 %. Chaque lingot et chaque plaquette d'or sont frappés de la marque distinctive de la Monnaie royale canadienne reconnue partout dans le monde et gage de poids et de pureté. On dit que la Monnaie établit la norme de pureté.

Pureté et sécurité

La Monnaie garantit la pureté à 99,99 % des produits qui sortent de ses affineries d'or et d'argent et s'assure que des protocoles de sécurité à l'échelle mondiale sont mis en place à toutes les étapes de l'affinage et des essais.

Services des essais (test de pureté)

La capacité d'analyser avec précision les métaux précieux, dont l'or et l'argent, est essentielle à la réussite d'une affinerie. En plus de vérifier la pureté à 99,99 % des produits qu'elle frappe et des produits de son affinerie, la Monnaie analyse l'or et l'argent impurs pour le compte de clients à l'échelle internationale et nationale. C'est là une preuve de sa réputation en matière d'assurance de la qualité et de fiabilité.


Communiqué envoyé le 30 mai 2006 à 11:32 et diffusé par :