Le Lézard

Stockwell Day annonce la nomination d'un nouveau président à la Commission nationale des libérations conditionnelles



OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 29 mai 2006) - L'honorable Stockwell Day, ministre de la Sécurité publique, a annoncé aujourd'hui la nomination de Mario Dion au poste de président de la Commission nationale des libérations conditionnelles pour une période de trois ans, et ce, à compter du 29 mai 2006.

M. Dion, d'Ottawa (Ontario), a occupé plusieurs postes supérieurs dans la fonction publique fédérale, et plus récemment ceux de directeur exécutif et d'administrateur général du Bureau du Canada sur le règlement des questions des pensionnats autochtones et de sous-ministre adjoint de la Justice. Il possède une vaste expérience et des connaissances approfondies en droit puisqu'il a déjà travaillé pendant de nombreuses années au Service correctionnel du Canada et à la Commission nationale des libérations conditionnelles.

La Commission nationale des libérations conditionnelles est un tribunal indépendant qui rend des décisions quant au moment et aux conditions de libération conditionnelle des délinquants. En tant que partie intégrante du système de justice pénale, la Commission contribue à la protection de la société en favorisant la réinsertion en temps opportun des délinquants dans la collectivité. La sécurité du public est la préoccupation première de la Commission lorsqu'elle rend ses décisions.

Voir aussi : les notes biographiques de M. Dion sont disponibles sur notree site Web au www.sppcc.gc.ca.




Communiqué envoyé le 29 mai 2006 à 19:05 et diffusé par :