Le Lézard

Cinq étudiants remportent une bourse de 20 000$ de l'U. d'O.



OTTAWA, le 29 mai /CNW/ -- OTTAWA, le 29 mai /CNW Telbec/ - Le samedi 27 mai, cinq élèves d'écoles secondaires de deuxième cycle ont remporté une bourse d'études de 20 000 $ de l'Université d'Ottawa. Au total, trente-sept étudiants étaient inscrits à l'une des cinq catégories de français langue seconde du 4e Concours annuel d'art oratoire, organisé par Canadian Parents for French à l'Université d'Ottawa.

"Ça a été formidable d'écouter les allocution d'étudiants venus de partout au Canada - cette journée constitue véritablement une célébration de l'art oratoire. La réunion d'élèves en vue de leur permettre de prouver leur maîtrise de la langue française et de rencontrer d'autres étudiants qui apprécient l'apprentissage et la pratique du français constitue une expérience éducative et culturelle hors pair", a expliqué la présidente de CPF, Trudy Comeau.

Les lauréats de chaque 1ère place se sont mérité une bourse de 20 000 $ (5 000 $ par année) pour étudier à l'Université d'Ottawa. Tous les autres élèves prenant part aux finales ont reçu de leur côté une bourse de début d'études de 2000 $, également de l'Université d'Ottawa.

Les lauréats des premières places, dans chaque catégorie, sont : français de base - Silvana Lovera (Burnaby, C.-B.); français de base étendu - Rachel Johnston (Toronto, ON); immersion précoce - Ilya Feige (Shawinigan Lake, C.-B.); immersion tardive - Adel Hanafi (Edmonton, AB); francophone - Sébastien Picard (Victoria, C.-B.).

Les lauréats des 2e places, dans chaque catégorie, sont : français de base - Laura Riggs (Carbonear, T.-N.-L.); français de base étendu - Laura Chedrawe (Halifax, N.-É.); immersion précoce - Ching See Lau (Toronto, ON); immersion tardive - Jan Nato (Winnipeg, MB); francophone - Yanaël Queval (Happy Valley Goose Bay, T.-N.-L.)

Les lauréats des 3e places, dans chaque catégorie, sont : français de base - Victor Ngai (Scarborough, ON); français de base étendu - Heidi Rice (Clarenville, T.-N.-L.); immersion précoce - Muna Shoblak (Yellowknife,      T.-N.-O.); immersion tardive - Min Je Woo (Burnaby, C.-B.); francophone - Danielle Lalonde (Gatineau, QC).

Le concours national d'art oratoire pour les étudiants du français et du français langue seconde comprenait cinq catégories de participation. Les finalistes de ces cinq catégories ont tout d'abord remporté plusieurs rondes successives au niveau de leur école, de leur région et de leur province ou territoire, et se sont ainsi qualifiés pour prendre part aux finales nationales. Ces finalistes - dont le français est pour la plupart une langue seconde - ont alors présenté à un panel de juges, dans une des cinq catégories précitées, l'allocution qu'ils avaient eux-mêmes rédigée.

CPF désire remercier les organismes suivants de leur générosité envers la tenue du Concours national d'art oratoire : le ministère du Patrimoine canadien; l'Université d'Ottawa; le Fonds commémoratif Jos Scott; Mosaik Mastercard de la Banque de Montréal; Urban Travel, les Hôtels Delta; ainsi que le Collège universitaire de Saint-Boniface (CUSB), qui a versé 400$ pour chacun des quatre finalistes du Manitoba prenant part aux finales nationales.

Canadian Parents for French (CPF) est le réseau national de bénévoles qui estime que le français fait partie intégrante du Canada, et qui se consacre à promouvoir et à créer des occasions d'apprentissage du français langue seconde pour les jeunes Canadiens et Canadiennes. CPF compte présentement plus de 24 000 membres partout au pays.


Communiqué envoyé le 29 mai 2006 à 16:26 et diffusé par :