Le Lézard

Le Service de sécurité incendie de Montréal dévoile son plan d'action en sauvetage nautique



MONTREAL, le 29 mai /CNW/ -- MONTREAL, le 29 mai /CNW Telbec/ - Messieurs Claude Dauphin, vice- président du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable de la sécurité publique et des affaires gouvernementales, et Serge Tremblay, directeur du Service de sécurité incendie de Montréal, ont rencontré, aujourd'hui, les membres de la communauté médiatique à la Marina de Lachine afin de dévoiler le plan d'action en matière de sauvetage nautique et la première embarcation nautique.

Le Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) vise sans cesse à offrir un service de haut niveau à la population de l'île de Montréal afin d'être un leader nord-américain dans la gestion globale des risques. Pour y parvenir, il doit d'abord et avant tout optimiser ses ressources humaines et matérielles. C'est dans cette perspective et suite à l'intégration des services d'incendie en 2002 que le SIM a mis en place un comité d'experts afin de procéder à l'analyse de la situation concernant le sauvetage nautique. Sous la supervision de M. Michel Viau, assistant-directeur de la Gestion des équipes spécialisées et à l'amélioration de la performance au SIM, ce comité a été formé de douze employés du SIM (chefs, officiers et pompiers) spécialisés en sauvetage nautique. Le comité a reçu comme mandat d'élaborer un plan d'action afin d'améliorer la qualité et l'efficacité des interventions effectuées sur l'ensemble du territoire et de faire valider leurs travaux auprès de différents organismes (National Fire Protection Association, Garde côtière, SPVM).

Selon le directeur du SIM, M. Serge Tremblay, les résultats visés par ce projet sont très clairs, il s'agit d'améliorer l'efficacité et la rapidité du temps de réponse lors de sauvetages nautiques. "Pour ce faire, nous devons moderniser et uniformiser tout l'équipement dans les huit casernes riveraines qui offrent le sauvetage nautique et sur glace, rapprocher les embarcations nautiques et les véhicules appelés unités de protection et améliorer le rendement des équipes de sauvetage nautique. Ce plan d'action s'échelonnera sur une période de deux ans.

Notre but est toujours le même, soit d'offrir un service de qualité aux citoyens et citoyennes de l'ensemble de l'île de Montréal, c'est notre préoccupation première", a déclaré M.Tremblay lors de la rencontre de presse.

Le service de sauvetage nautique de Montréal comprend tout près de 400 pompiers spécialisés offrant un service 24 heures/24, 7 jours/7 et 365 jours par année. La mission consiste à aider et à porter secours aux citoyens en détresse sur les différents plans d'eau du territoire de l'île. L'agglomération de Montréal étant entourée de plusieurs plans d'eau dont le fleuve Saint-Laurent, la rivière des Prairies, les rapides de Lachine, et les lacs Saint-Louis et Deux-Montagnes, le SIM a sélectionné les huit casernes en fonction des accès rapides aux rives et de façon à ce que l'ensemble de l'île de Montréal soit mieux desservie. Huit casernes seront donc spécialisées en sauvetage nautique dont quatre d'entre elles en sauvetage nautique et sur glace (un plan et une fiche détaillée des huit casernes viennent en support au communiqué).

Pour sa part, M. Claude Dauphin a expliqué toute l'importance que revêt un service unifié en matière de sécurité nautique pour que la population en retire le maximum de bienfaits. "Notre agglomération possède un cachet tout à fait unique puisqu'elle est entourée d'eau. Tous les citoyens et citoyennes de l'agglomération bénéficient des équipes spécialisées du Service de sécurité incendie dont celle en sauvetage nautique et sur glace. L'achat des dix nouvelles embarcations nautiques s'effectuera sur une période de deux ans, soit cinq en 2006 et cinq en 2007", a fièrement souligné M. Dauphin, également président de la Commission de la sécurité publique.

Pour l'occasion, M. Dauphin a dévoilé la première embarcation nautique aux couleurs du Service de sécurité incendie de Montréal. "Nous sommes fiers d'avoir fait l'acquisition de ce premier bateau. Fiable et très performante, cette embarcation pneumatique à coque rigide est fabriquée à Montréal et est munie d'équipements à la fine pointe de la technologie dans le but d'effectuer du sauvetage nautique. Le SIM répond en moyenne à près de 90 interventions sur l'eau par année". En conclusion, M. Dauphin rappelle que la sécurité est au coeur des priorités de la Ville de Montréal.


Communiqué envoyé le 29 mai 2006 à 13:33 et diffusé par :