Le Lézard
Classé dans : Santé

Des chercheurs en santé voués à l'amélioration de la vie des Canadiens les plus vulnérables



VANCOUVER, le 29 mai /CNW/ -- Le ministre Clement annonce des subventions de plus de 14 millions de

dollars pour l'étude des inégalités sur le plan de la santé dont

souffrent les enfants, les jeunes en régions rurales et nordiques, les

personnes âgées et les Autochtones

VANCOUVER, le 29 mai /CNW Telbec/ - L'honorable Tony Clement, ministre de la Santé, a dévoilé l'identité des récipiendaires de 20 subventions de recherche en santé des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) d'une valeur totale de plus de 14 millions de dollars destinées à l'étude des disparités sur le plan de la santé dont souffrent les populations les plus vulnérables du pays. Le ministre Clement a fait cette annonce par présentation vidéo dans le cadre de la cérémonie d'ouverture de la 97e Conférence annuelle de l'Association canadienne de santé publique, qui se tient à Vancouver du 28 au 31 mai.

"L'investissement du gouvernement du Canada dans ces projets de recherche non seulement aidera les personnes vulnérables à vivre plus longtemps, de façon plus productive et en meilleure santé, mais aussi contribuera à renforcer nos communautés et à bâtir une meilleure société", a déclaré le ministre Clement.

"Plus nous comprendrons les déterminants sociaux, culturels, économiques et environnementaux de la santé, mieux nous pourrons cibler nos interventions et réduire les pressions exercées sur le système de santé", a souligné le président des IRSC, Dr Alan Bernstein.

Les 20 projets de recherche en santé subventionnés aux quatre coins du pays ont été soumis à un examen par les pairs rigoureux avant d'être approuvés. Ils sont le reflet de l'approche globale centrée sur la résolution de problèmes que préconisent les IRSC dans le financement de la recherche en santé d'excellente qualité. Ces études seront réalisées dans des délais de trois à cinq ans par divers chercheurs, notamment :

-Dr Clyde Hertzman, Dre Edith Chen, Dr Amedeo D'Angiulli et

Dre Susan Dahinten (Université de la Colombie-Britannique) ainsi que leur

équipe étudient l'influence des inégalités liées aux conditions

socioéconomiques, au genre, à l'ethnie et à la géographie sur la santé et

le développement en matière d'éducation des enfants.

-Dre Jean Shoveller (Université de la Colombie-Britannique) et son équipe

analysent les besoins des jeunes des régions rurales et du Nord qui

vivent de graves problèmes de santé liés aux infections transmises

sexuellement et aux grossesses en bas âge.

-Dre Brenda D. Elias (Université du Manitoba) et son équipe étudient les

indicateurs de la santé des populations des Premières nations. Leur

travail pourrait permettre de dresser le bilan de santé complet des

Premières nations du Canada.

-Dre Paula A. Rochon (Baycrest Centre for Geriatric Care, Toronto) et Dr

Geoffrey M. Anderson (Institute for Clinical Evaluative Sciences,

Toronto) et leur équipe examinent comment l'origine ethnique influe sur

la santé et la qualité de vie des adultes âgés.

-Dre Danielle Julien et Dr William Ryan (Université du Québec à Montréal)

et leur équipe évaluent les effets des conditions sociales, de la

discrimination et de l'homophobie sur la santé physique et mentale des

minorités définies par leur orientation sexuelle.

Des écarts sur le plan de la santé résultent d'une variété de déterminants sociaux, culturels et économiques et de leurs interactions. Des groupes précis ont un fardeau de maladie et de détresse plus lourd à porter que d'autres au Canada. C'est pourquoi on peut les qualifier de "populations vulnérables". Les pauvres, les sans-abri, les Autochtones, les immigrants, les réfugiés, les personnes handicapées et celles qui ont des problèmes qui leur imposent un stigmate, les personnes âgées, les enfants et les adolescents désavantagés, les personnes qui ont de la difficulté à lire et à écrire et les femmes vivant dans des circonstances précaires constituent des populations vulnérables.

"Les Canadiens et leur système de soins de santé profiteront grandement de cette recherche importante et innovatrice", a indiqué Dre Miriam Stewart, directrice scientifique de l'Institut de la santé des femmes et des hommes et responsable pour les IRSC de l'initiative nationale Réduire les disparités sur le plan de la santé. "Ces équipes de chercheurs nous aideront à mieux comprendre les facteurs qui, au Canada et ailleurs dans le monde, engendrent d'importantes inégalités qui persistent sur le plan de la santé. Les résultats de leur recherche permettront d'orienter les programmes, la pratique et les politiques aux niveaux local, provincial et national et de concevoir des interventions plus efficaces auprès de nombreuses populations touchées."

Les IRSC ont lancé l'initiative Réduire les disparités sur le plan de la santé en 2001 afin de soutenir la recherche exceptionnelle visant la réduction des iniquités sur le plan de la santé au Canada. Au cours des quatre dernières années, cette initiative dirigée par les IRSC a soutenu plus de 400 chercheurs, praticiens et responsables des politiques. L'Initiative est assortie d'un programme de subventions d'équipe interdisciplinaire de renforcement des capacités qui fournit de l'aide aux groupes qui sont résolus à créer des équipes de recherche ayant de l'expertise dans des disciplines variées et complémentaires et qui sont désireux de promouvoir l'application des connaissances sous forme de politiques et de programmes efficaces.

"Les Canadiens qui vivent dans la pauvreté, dont les enfants, les chefs de famille monoparentale, les personnes âgées et les Autochtones, sont plus susceptibles d'être en mauvaise santé que les autres", a déclaré Dr John Frank, directeur scientifique de l'Institut de la santé publique et des populations des IRSC. "Les projets de recherche en santé annoncés aujourd'hui font espérer la découverte de moyens efficaces de prévenir la maladie et d'améliorer la santé et la qualité de vie des Canadiens qui en ont le plus besoin."

Réduire les disparités sur le plan de la santé est une initiative nationale dirigée par l'Institut de la santé des femmes et des hommes (ISFH) (dirigeant principal) et l'Institut de la santé publique et des populations (ISPP) (co-dirigeant) des IRSC en collaboration avec de nombreux partenaires nationaux et internationaux. Les partenaires sont Santé Canada, le Conseil de recherches en sciences humaines, la Fondation des maladies du coeur du Canada, l'Initiative sur la santé de la population canadienne, l'Initiative nationale pour les sans-abri de Ressources humaines et Développement Social, Citoyenneté et Immigration Canada, l'Agence de santé publique du Canada, le Groupe fédéral, provincial et territorial sur les disparités sur le plan de la santé, Statistique Canada, le Centre international John E. Forgarty des National Institutes of Health (É.U.) ainsi que le Instituto Nacional de Mexico (Mexique). Tout en mettant l'accent sur la recherche de haute qualité, la participation des responsables des politiques, des praticiens et de l'ensemble de la population ainsi que sur le transfert des connaissances utiles, cette initiative vise à combattre les iniquités sur le plan de la santé tant au niveau national qu'international.

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) sont l'organisme de financement de la recherche en santé au Canada. Leur objectif est de créer de nouvelles connaissances scientifiques et de favoriser leur application en vue d'améliorer la santé, d'offrir de meilleurs produits et services de santé et de renforcer le système de santé au Canada. Composés de 13 instituts, les IRSC offrent leadership et soutien à plus de 10 000 chercheurs et stagiaires en santé dans toutes les provinces du Canada. www.cihr-irsc.gc.ca

    <<
       Les documents suivants sont disponibles au www.cihr-irsc.gc.ca

                      Tableau des subventions accordées
            Document d'information sur les partenaires financiers

                 This document is also available in English.
    >>

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

16 déc 2017
En date du 16 décembre en soirée, la collecte de dons de la 15e Guignolée du Dr Julien pour les trois centres d'expertise de la Fondation s'élève à 1 143 355 $. Ce premier décompte témoigne de l'appui renouvelé de la...

16 déc 2017
Le gouvernement fédéral reconnaît que, pour tous les Canadiens, l'aide médicale à mourir est une question très personnelle. La publication de rapports à ce sujet est essentielle pour assurer une transparence et maintenir la confiance du public. La...

16 déc 2017
L'Association des établissements privés conventionnés lance une chaîne d'amour dans les CHSLD et centres de réadaptation privés conventionnés ainsi que sur le Web pour que tous les aînés qui y habitent ne soient pas oubliés pendant la période des...

16 déc 2017
Bayan Grocers Inc. procède au rappel de barres de dessert glacées de marque Polly Ann parce que ces produits contiennent du lait qui n'a pas été déclaré sur l'étiquette. Les personnes allergiques au lait ne doivent pas consommer les produits visés...

15 déc 2017
L'avis de rappel d'aliments diffusé le 9 décembre 2017 a été mis à jour et comprend des renseignements supplémentaires sur les produits.  Ces renseignements supplémentaires ont été obtenus au cours de l'enquête sur la salubrité des aliments effectuée...

15 déc 2017
Recul de l'accès, diminution et réduction des services, réseau fragilisé et affaibli, épuisement du personnel, démotivation, c'est en ces termes que la Coalition solidarité santé résume son bilan de l'année 2017 en Santé et Services sociaux (SSS)....




Communiqué envoyé le 29 mai 2006 à 09:25 et diffusé par :