Le Lézard
Classé dans : Santé

Des chercheurs avancent une nouvelle piste contre le diabète de type 2



OTTAWA, le 29 mai /CNW/ -- OTTAWA, le 29 mai /CNW Telbec/ - Des chercheurs subventionnés par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et l'Association canadienne du diabète (ACD) ont identifié un rôle insoupçonné d'une protéine nommée SHP-1 qui pourrait constituer une nouvelle cible thérapeutique contre le diabète de type 2.

Sous la direction du professeur André Marette (Université Laval), Nicole Beauchemin (Université McGill), Martin Oliver (Centre universitaire de santé McGill) et Katherine Siminovitch (Université de Toronto) font partis d'une équipe canado-américaine qui a publié un article dans le numéro de mai de la revue scientifique Nature Medicine qui explique le rôle de la protéine SHP-1 dans le contrôle du glucose sanguin.

Les chercheurs connaissaient déjà la SHP-1 pour son rôle régulateur dans le système immunitaire. Par contre, personne n'avait encore pris la peine de vérifier si cette protéine était impliquée dans la régulation du métabolisme. C'est ce qu'a fait l'équipe de chercheurs canadiens et américains, grâce à des lignées de souris mutantes ou génétiquement modifiées produisant peu ou pas de SHP-1.

"Nos résultats indiquent que ces souris sont extrêmement sensibles à l'insuline et, conséquemment, elles sont très efficaces pour métaboliser le glucose au niveau du foie et des muscles", souligne André Marette. De plus, les chercheurs ont mis en évidence que SHP-1 inhibe la dégradation de l'insuline par le foie. "Ceci pourrait expliquer l'augmentation des concentrations d'insuline dans certains désordres métaboliques associés à l'obésité", indique le chercheur.

"Les résultats d'André Marette et de son équipe représentent une étape importante vers une nouvelle approche thérapeutique dans la lutte contre le diabète. Les progrès dans le traitement du diabète sont nécessaires pour améliorer le sort des plus de deux millions canadiens déjà affectés par cette condition et les multiples autres qui développeront cette maladie dans les années à venir. Cette étude est un parfait exemple des bienfaits sociaux potentiels d'un investissement dans la recherche en santé", a déclaré la Dre Diane Finegood basée à Vancouver et directrice scientifique de l'Institut de la nutrition, du métabolisme et du diabète des IRSC.

"En inhibant l'activité de SHP-1, il serait peut-être possible de rétablir un meilleur contrôle du glucose sanguin", avance le professeur Marette. La difficulté, précise-t-il toutefois, est d'y parvenir sans pour autant bloquer le rôle essentiel joué par cette protéine dans le système immunitaire. La protéine SHP-1 est présente chez l'humain, mais son rôle dans la régulation du métabolisme du glucose et dans le développement du diabète type 2 reste à être démontré.

"Un bon contrôle du glucose sanguin est essentiel pour une meilleur gestion du diabète et pour prévenir les complications débilitantes associées au diabète", soutient la Dre Paula Dworatzek, associée de recherche principale de l'Association canadienne du diabète. "Nous félicitons le Dr Marette et son équipe pour ces résultats initiaux qui ouvrent la voie à son équipe et d'autres à poursuivre une nouvelle cible thérapeutique contre le diabète de type 2."

Les Instituts de recherche en santé du Canada sont l'organisme de recherche en santé du gouvernement du Canada. Leur objectif est de créer de nouvelles connaissances scientifiques et de favoriser leur application en vue d'améliorer la santé, d'offrir de meilleurs produits et services de santé et de renforcer le système de santé au Canada. Composés de 13 instituts, les IRSC offrent leadership et soutien à plus de 10 000 chercheurs et stagiaires en santé dans toutes les provinces du Canada. www.irsc-cihr.gc.ca

L'Association canadienne du diabète a pour mission de prévenir le diabète et d'améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de cette maladie, par le biais de la recherche, de la prestation de services et de la défense des droits. Présente dans plus de 150 collectivités, l'Association canadienne du diabète offre un solide réseau d'aide qui comprend des bénévoles, des employés, des professionnels de la santé et des partenaires. L'Association canadienne du diabète - Frappez à la bonne porte.

This document is also available in English.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:00
Le Réseau Avant de Craquer, qui regroupe 39 associations membres présentes dans la majorité des régions du Québec et rassemble des milliers de familles, demande aux partis politiques de prendre des engagements fermes en matière de santé mentale...

18 aoû 2018
Santé Canada informe les Canadiens que, par précaution, Teva Canada a élargi son rappel volontaire pour inclure huit lots supplémentaires de produits contenant du valsartan parce qu'ils pourraient renfermer une impureté, à savoir de la...

17 aoû 2018
Le gouvernement du Québec attribue des aides financières totalisant 7 850 000 $ à l'entreprise SiliCycle pour soutenir la réalisation d'un projet d'agrandissement de son usine pharmaceutique de chimie fine et de production d'extraits purifiés issus...

17 aoû 2018
Dans le cadre des efforts visant à renforcer et à améliorer l'accessibilité des services de proximité, le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, a annoncé aujourd'hui l'implantation de la super-clinique MedNam...

17 aoû 2018
Afin d'assurer une plus grande accessibilité aux services pour la clientèle en perte d'autonomie de la MRC de L'Islet, le député de Côte-du-Sud et whip adjoint du gouvernement, monsieur Norbert Morin, a confirmé aujourd'hui, au nom du ministre de la...

17 aoû 2018
Le gouvernement du Québec accorde, au cours des cinq prochaines années, une aide financière totalisant 4,9 millions de dollars au Consortium industriel de recherche et d'innovation en technologies médicales du Québec (MEDTEQ) ainsi qu'une...




Communiqué envoyé le 29 mai 2006 à 09:00 et diffusé par :