Le Lézard

L'avion ravitailleur de l'UNICEF est arrivé dimanche dans la région de l'Indonésie touchée par le tremblement de terre



YOGYAKARTA, Indonésie, le 29 mai /CNW/ -- YOGYAKARTA, Indonésie, le 29 mai /CNW/ - Un avion de l'UNICEF transportant du matériel d'urgence s'est posé un peu plus tôt aujourd'hui en Indonésie, dans la région de Yogyakarta ravagée par le tremblement de terre, rejoignant une équipe d'intervention d'urgence déjà active sur le terrain. Le matériel a été expédié de toute urgence depuis l'entrepôt de l'UNICEF situé à Medan (Sumatra), en Indonésie. D'autre matériel arrivera par avion et par voie terrestre dans les jours à venir.

Selon les dernières estimations, 20 000 personnes auraient été blessées et au moins 100 000 ont perdu leur foyer. Quarante pour cent des victimes de la catastrophe sont des enfants, dont près de 15 000 sont âgés de moins de cinq ans.

"Les enfants sont les plus vulnérables après une catastrophe majeure, car ils ont perdu leur foyer et tout sens de la normalité", explique monsieur Nigel Fisher, président et chef de la direction d'UNICEF Canada. "Pour avoir travaillé dans de nombreuses zones sinistrées, je sais parfaitement que le plus grand défi que les travailleurs humanitaires ont actuellement à relever sur le terrain est de veiller à ce que les enfants aient de l'eau potable, un abri, des fournitures médicales essentielles et une hygiène adéquate pour ne pas contracter de maladies d'origine hydrique ou contagieuses. Nous savons par expérience que nous pouvons sauver la vie de ces enfants et c'est pour cela que nous avons déployé non seulement du matériel, mais aussi des spécialistes qui peuvent veiller à ce que nous atteignions les plus vulnérables."

Le matériel initial expédié aujourd'hui par avion dans la région touchée par le tremblement de terre comprenait :

    -  30 réservoirs souples d'eau
    -  10 trousses médicales
    -  15 trousses d'hygiène
    -  10 grandes tentes
    -  100 tentes familiales
    -  2 000 bâches
    -  300 ensembles de cuisson


Ces fournitures d'urgence procureront de l'eau potable et des fournitures médicales essentielles aux communautés déplacées, de même qu'un abri de secours et des biens aux familles pour qu'elles puissent établir des foyers temporaires. Du matériel supplémentaire arrivera par avion lundi et mardi, et, plus tard cette semaine, par transport routier à raison de deux camions par jour pour répondre aux capacités de distribution terrestre.

Le personnel de l'UNICEF expérimenté dans les interventions en situation de catastrophe a été déployé à Yogyakarta à partir d'Aceh et d'autres régions de l'Indonésie. L'équipe est dirigée par Edouard Beigbeder, responsable du bureau de Banda Aceh et fort d'une grande expérience pour répondre aux besoins des enfants en situation d'urgence majeure, incluant celle qui a suivi le tsunami. Monsieur Beigbeder affirme que toutes les fournitures à l'entrepôt de Medan sont immédiatement requises pour l'intervention d'urgence actuelle et que les stocks devront être reconstitués pour répondre aux besoins continus de reconstruction dans l'après-tsunami. Au moins deux millions de dollars sont nécessaires pour les fournitures réparties à ce jour.

Des agents de l'UNICEF, spécialistes en matière d'eau, d'assainissement et de santé, visitent actuellement tous les hôpitaux et les lieux où les personnes déplacées se sont regroupées afin d'évaluer et de répondre aux besoins immédiats. Le personnel chargé de la protection de l'enfance évaluera l'effet psychosocial de cet événement traumatique sur les enfants. La collaboration interagences est cruciale pour une intervention d'urgence et une reconstruction efficaces, et l'UNICEF travaille avec ses partenaires sur place et avec les représentants du gouvernement local afin de restaurer les services essentiels, incluant l'eau, la santé et l'éducation.

Monsieur Fisher souligne que les enfants auront encore besoin d'aide après la phase initiale de secours d'urgence. L'UNICEF a, depuis des décennies, une présence permanente en constant développement en Indonésie et est par conséquent le mieux placé pour réagir rapidement aux situations d'urgence lorsqu'elles se produisent.

"Notre priorité est de sauver la vie des enfants, puis de sauver leur enfance", explique monsieur Fisher. "Lorsque nous répondons aux besoins physiques des enfants, nous pensons aussi à leur bien-être émotionnel et à leur capacité de se remettre de ce traumatisme. L'une des choses les plus importantes que nous faisons est de ramener les enfants à l'école le plus rapidement possible afin de leur redonner un certain sens de normalité. C'est pourquoi les chargements expédiés dans les jours à venir ne comprendront pas uniquement des fournitures médicales essentielles, de l'eau et du matériel d'hygiène, mais aussi des tentes-écoles et des fournitures scolaires pour permettre aux enseignants d'improviser des salles de classe là où se trouvent les enfants."

UNICEF Canada émet un appel d'urgence de fonds pour répondre aux besoins actuels des enfants et des familles à la suite de cette catastrophe. Les dons pour l'appel "Séisme en Indonésie" peuvent être faits par téléphone au numéro sans frais 1 877 955-3111, en ligne au www.unicef.ca, ou par la poste à l'adresse UNICEF Québec, 1100, rue de la Gauchetière, bureau C-21, Montréal (Québec) H3B 2S2

Remarque aux médias : Des photos de l'UNICEF de la région indonésienne

touchée par le tremblement de terre sont fournies sur demande.


Communiqué envoyé le 29 mai 2006 à 07:46 et diffusé par :