Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement

GL&V livre une performance remarquable au quatrième trimestre et pour l'ensemble de l'exercice 2006, terminant l'année avec un bénéfice net de 36 millions $ ou 1,45 $ dilué par action en hausse de 146 % sur l'année précédente



MONTREAL, le 29 mai /CNW/ -- MONTREAL, le 29 mai /CNW Telbec/ - (Note : Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens.) Pour l'exercice terminé le 31 mars 2006, Groupe Laperrière & Verreault inc. ("GL&V" ou la "Société" ; GLV.A, GLV.B / TSX) a dégagé un bénéfice net de 36,0 millions $ ou 1,50 $ par action (1,45 $ dilué), comparativement à 14,6 millions $ ou 0,61 $ par action (0,59 $ dilué) l'an dernier, en hausse de 146 %. Ceci représente un rendement de 25,3 % sur l'avoir moyen des actionnaires. Excluant les éléments non récurrents des deux exercices, soit les frais de restructuration de 7,7 millions $ en 2005 et la radiation de frais de financement reportés de 2,2 millions $ en 2006, le bénéfice net a affiché une hausse de 79 % pour s'établir à 37,8 millions $ ou 1,57 $ par action (1,52 $ dilué), par rapport à 21,1 millions $ ou 0,88 $ par action (0,86 $ dilué) en 2005.

GL&V a réalisé des revenus consolidés de 683,2 millions $ par rapport à 556,2 millions $ l'année précédente, en hausse de 127,0 millions $ ou de 22,8 %. La fluctuation des taux de change a eu un impact négatif de 43,2 millions $ sur les revenus, sans quoi ils auraient affiché une croissance d'environ 170 millions $ ou 30,6 %. Cette performance est attribuable à la forte croissance organique du Groupe Procédés, jumelée aux quatre acquisitions réalisées au cours de l'exercice par le Groupe Traitement des Eaux et par le Groupe Pâtes et Papiers. Le BAII normalisé (bénéfice avant frais financiers et impôts excluant les frais de restructuration de 2005 ainsi que les gains et pertes sur cession et la radiation de valeur d'immobilisations) s'est accru de 20,2 millions $, soit de 68,9 %, pour se chiffrer à 49,5 millions $ en 2006 (marge bénéficiaire normalisée de 7,2 % par rapport aux revenus), comparativement à 29,3 millions $ (marge de 5,3 %) en 2005. Cette performance est principalement attribuable au Groupe Procédés dont le BAII normalisé s'est accru de 19,4 millions $ ou de 69,2 %, grâce à la croissance de près de 29 % de ses revenus, jumelée à un bon contrôle des dépenses et aux conditions de marché généralement favorables dans la plupart des créneaux desservis, en particulier l'industrie minière mondiale. La marge bénéficiaire normalisée par rapport aux revenus de ce groupe est ainsi passée de 9,6 % en 2005 à 12,6 % en 2006.

Le BAII normalisé du Groupe Pâtes et Papiers s'est amélioré de 3,7 millions $ ou de 32,3 %, tandis que sa marge bénéficiaire normalisée sur les revenus a été haussée de 5,3 % à 6,9 %, à la faveur de sa restructuration précédente, de son organisation plus ciblée dans le marché de l'après-vente et de la contribution positive de Perplas, acquise en début d'exercice. Enfin, le BAII normalisé du Groupe Traitement des Eaux a augmenté de 1,1 million $ ou de 30,2 %, dû aux trois acquisitions réalisées pendant l'année, en particulier celle de Brackett Green Limited en novembre 2005. Cependant, sa marge bénéficiaire normalisée s'est établie à 4,2 % en 2006 comparativement à 5,0 % en 2005, ce qui s'explique principalement par l'ajout de Brackett Green, dont l'intégration et la rationalisation ont été entreprises au quatrième trimestre seulement pour être complétées vers le milieu de l'exercice 2007.

Les flux de trésorerie générés par l'exploitation ont plus que doublé pour atteindre le niveau record de 53,0 millions $, permettant de financer les investissements de 28,9 millions $ de l'exercice, principalement en acquisition d'entreprises, et de réduire la dette à long terme de 22,1 millions $ ou de 46 %. Au 31 mars 2006, l'endettement total de GL&V se chiffrait ainsi à 28,2 millions $ par rapport à 47,4 millions $ un an plus tôt. Considérant ses liquidités disponibles, au montant de 32,8 millions $ au 31 mars 2006, la Société se trouvait ainsi en situation de surplus d'encaisse par rapport à sa dette totale à la fin du dernier exercice. GL&V bénéficie donc d'une excellente situation financière pour poursuivre ses projets de croissance.

Résultats du quatrième trimestre

--------------------------------

La période de trois mois terminée le 31 mars 2006 a donné lieu à un bénéfice net trimestriel record de 11,4 millions $ ou 0,47 $ par action (0,45 $ dilué), en hausse de 75,3 % par rapport à 6,5 millions $ ou 0,27 $ par action (0,26 $ dilué) au même trimestre l'année précédente. Les revenus ont affiché une hausse de 12,7 % (21,5 % à taux de change égal) pour se chiffrer à 175,3 millions $, grâce aux augmentations de 15,6 millions $, soit de 80,9 %, des revenus du Groupe Traitement des Eaux résultant de ses acquisitions, et de 12,2 millions $, soit de 13,6 %, des revenus du Groupe Procédés. Par contre, le Groupe Pâtes et Papiers a accusé une baisse de 4,5 millions $ ou de 8,1 % de ses revenus, bien que ces derniers aient été stables à taux de change constants. Le ralentissement est principalement attribuable au calendrier d'exécution de certaines commandes qui se sont matérialisées au premier trimestre de l'exercice 2007. Le BAII normalisé de GL&V a augmenté de 55,5 % pour se chiffrer à 14,2 millions $, haussant la marge bénéficiaire normalisée par rapport aux revenus de 5,9 % au quatrième trimestre de 2005, à 8,1 % en 2006. Le Groupe Procédés a été le moteur de cette performance, voyant son BAII normalisé croître de 86,7 %, tandis que celui du Groupe Pâtes et Papiers a diminué de 33,1 % en raison de la baisse des revenus, et que celui du Groupe Traitement des Eaux a augmenté de 0,6 million $.

Commentaire de la direction

---------------------------

Laurent Verreault, président du conseil et chef de la direction et Richard Verreault, président et chef de l'exploitation ont signalé que la performance de GL&V, si elle est en partie attribuable à des conditions favorables dans presque tous ses marchés, s'inscrit d'abord et avant tout dans la poursuite d'une vision de croissance fondée sur les grands axes stratégiques suivants : (1) le développement international, (2) la volonté de GL&V de se concentrer sur la fourniture de solutions à valeur technologique ajoutée, de pièces de remplacement de qualité d'origine (OE) et autres services après-vente, (3) le maintien d'une structure de coûts flexible et avantageuse, (4) la poursuite de son rôle de consolidateur et d'intégrateur efficace d'entreprises et enfin, (5) la diversification croissante du portefeuille technologique et des marchés desservis par la Société.

Entre autres, GL&V a réalisé cinq acquisitions au cours de l'exercice 2006 et au début du présent exercice - sans compter celle en cours de Enviroquip aux Etats-Unis - qui ont notamment apporté des technologies complémentaires et à valeur ajoutée, renforcé sa présence dans des marchés en croissance dont le traitement des eaux municipales et industrielles ainsi que l'énergie, et élargi sa sélection de produits et sa base d'équipements en opération dans le marché de l'après-vente. "Nous sommes particulièrement satisfaits des progrès accomplis en 2005-2006 pour établir GL&V comme une entreprise résolument mondiale, non seulement en termes de positionnement géographique, mais dans ses façons de faire et de penser. Tous nos groupes, sans exception, ont augmenté leur présence dans les pays émergents dont la Chine, l'Inde, la Russie et certains pays de l'Amérique latine alors que nous avons continué de développer nos centres stratégiques en Chine et en Inde, où nos démarches pour renforcer nos équipes d'ingénierie et développer notre capacité de sous-traitance progressent selon nos attentes. De plus, nous avons apporté des changements à notre organisation afin de canaliser davantage les efforts de développement de chacun de nos groupes en fonction d'une vision globale et d'une utilisation optimale des ressources humaines et matérielles de GL&V disponibles à l'échelle mondiale, à l'intérieur d'une gestion intégrée des projets. Cette approche vise à nous rendre plus performants et à nous permettre de développer des solutions à meilleurs coûts."

Perspectives

------------

En date du 31 mars 2006, le carnet de commandes de GL&V se chiffrait à 312 millions $, affichant une hausse de près de 10 % sur la même date en 2005, attribuable principalement à l'addition de Brackett Green. Depuis la fin du dernier exercice, le rythme de prise de nouvelles commandes s'est maintenu à un niveau élevé. La direction anticipe donc une bonne performance financière pour l'exercice se terminant le 31 mars 2007. Outre la croissance prévue du volume d'affaires, la rentabilité de GL&V devrait être favorisée par l'intégration des acquisitions réalisées au cours des derniers trimestres, l'ajout de produits à valeur ajoutée, le développement des activités d'après- vente et celui des réseaux d'ingénierie et de sous-traitance.

Les perspectives à plus long terme de GL&V sont également favorables. Entre autres, il est prévu que la demande demeurera forte dans le marché du traitement minier, portée principalement par la vigueur économique de la Chine. De plus, tout en continuant de s'adapter avec succès à la transformation de l'industrie mondiale des pâtes et papiers, GL&V entend accroître sa position internationale dans le marché du traitement des eaux. Elle demeurera donc à l'affût des occasions d'acquérir des technologies additionnelles qu'elle valorisera par le biais de son réseau mondial, tout en augmentant ses efforts pour favoriser la croissance organique de ses différents groupes. GL&V continuera aussi de développer sa présence et ses réseaux de sous-traitance en Chine, en Inde et dans les autres pays émergents dont la Russie, ainsi que ses affaires dans le marché de l'après-vente, gage de stabilité et de rentabilité soutenue pour les années futures. Enfin, conformément à son modèle d'affaires, la Société cherchera à diminuer ses risques par la diversification croissante de ses expertises, de son portefeuille technologique et des marchés desservis, par l'importance accordée au marché de l'après-vente dans le développement de ses affaires, et par des pratiques rigoureuses en matière de gestion des risques et de gouvernance.

"Afin de maximiser la valeur de nos actionnaires, comme nous l'avons fait ces dernières années, nous nous positionnerons pour participer aux cycles haussiers de nos marchés, tout en assurant la pérennité et la santé financière de la Société en la dotant d'assises toujours plus efficaces et rentables, mieux diversifiées et moins vulnérables aux aléas des marchés," a conclu Laurent Verreault.

Note : Une version abrégée du rapport de gestion pour l'exercice et le quatrième trimestre terminés le 31 mars 2006 est annexée au présent communiqué de presse. La version intégrale du rapport de gestion 2006, de même que les états financiers consolidés et les notes afférentes sont déposés aujourd'hui sur SEDAR (www.sedar.com).

Certaines déclarations concernant les objectifs, les projections, les estimations, les attentes ou les prédictions de GL&V peuvent constituer des déclarations prospectives au sens des lois sur les valeurs mobilières. La direction de GL&V tient à préciser que, compte tenu de leur nature, les déclarations prospectives comportent nécessairement des incertitudes et des risques connus et inconnus qui peuvent faire en sorte que les résultats réels et futurs de la Société diffèrent sensiblement de ceux qui sont énoncés. Parmi les facteurs d'incertitude et de risque pouvant entraîner de telles différences, on retrouve l'évolution de la demande pour les produits de la Société et les coûts de ses matières premières, les fluctuations de valeur des différentes monnaies, les pressions exercées sur les prix par la concurrence, la conformité aux règlements relatifs à l'environnement et les changements d'ordre général dans la conjoncture économique. Aucune assurance ne peut être donnée quant à la concrétisation des résultats, du rendement ou des réalisations tels que formulés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs. A moins d'y être tenue en vertu des lois sur les valeurs mobilières applicables, la direction de GL&V n'assume aucune obligation quant à la mise à jour ou à la révision des déclarations prospectives en raison de nouvelles informations, d'événements futurs ou d'autres changements.

    ------------------------------------------------------------------------
      APPEL-CONFERENCE SUR LES RESULTATS DE L'EXERCICE ET DU QUATRIEME
                     TRIMESTRE TERMINES LE 31 MARS 2006
              Le lundi, 29 mai 2006 à 10h00 (heure de Montréal)
              -------------------------------------------------
    Pour participer à l'appel-conférence, composer le 1-800-814-4862 quelques
    minutes avant le début de l'appel. Les personnes qui ne peuvent
    participer pourront écouter l'enregistrement qui sera disponible à
    compter du 29 mai 2006, 13h00 jusqu'à minuit le 6 juin 2006, en composant
    le 1-877-289-8525; code d'accès : 21188980(dièse). Les journalistes sont
    invités en tant qu'auditeurs. L'APPEL CONFERENCE SERA DISPONIBLE PENDANT
    TROIS MOIS SUR LE SITE GLV.COM.

                     ASSEMBLEE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES
       Le jeudi, 3 août 2006 à 10h30 (Hôtel Omni Mont-Royal, Montréal)
       ---------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------



                         Rapport de gestion sommaire
                   pour l'exercice terminé le 31 mars 2006
           (Analyse par la direction des résultats d'exploitation
                       et de la situation financière)


    Survol des activités
    --------------------


Fondé en 1975, Groupe Laperrière & Verreault inc. ("GL&V" ou "la Société") est un fournisseur de classe mondiale de technologies de procédés, principalement de solutions de la séparation des solides et des liquides, servant à un grand nombre d'applications industrielles, municipales et environnementales, dont celles utilisées dans le traitement des métaux et des minerais, la production de pâtes et papiers, le traitement des eaux et le secteur de l'énergie. GL&V oeuvre dans une quarantaine de pays, sur six continents, et compte environ 1 700 employés. GL&V est une société à capital ouvert dont les actions subalternes votantes catégorie A et les actions catégorie B à vote multiple sont transigées à la Bourse de Toronto sous les symboles GLV.A et GLV.B.

Au sens du Manuel de l'Institut canadien des comptables agréés ("ICCA"), les activités de la Société sont réparties en trois secteurs isolables :

    - Le Groupe Procédés (Dorr-Oliver Eimco) offre une vaste gamme de
      solutions de séparation des solides et des liquides destinées au
      traitement des métaux et des minerais, ainsi qu'aux procédés
      industriels et environnementaux de divers autres secteurs dont la
      production d'énergie, les pâtes et papiers et les industries chimique,
      pétrochimique et de la transformation alimentaire.

    - Le Groupe Pâtes et Papiers se spécialise dans la conception et la mise
      en marché d'équipements destinés à diverses étapes de la production de
      la pâte et du papier, en particulier la préparation de la pâte et la
      formation de la feuille, étant notamment reconnu comme un chef de file
      dans les  services de reconstruction, modernisation et optimisation des
      équipements en place.

    - Le Groupe Traitement des Eaux (Eimco Water Technologies) se consacre au
      développement et à la commercialisation de solutions de traitement des
      eaux usées municipales et industrielles, de l'eau potable et des eaux
      servant à divers procédés industriels, et offre également des solutions
      de tamisage des entrées d'eau alimentant certains types de centrales
      énergétiques et de raffineries.


Au cours du dernier exercice, les trois secteurs de GL&V ont généré respectivement 53,1 %, 30,6 % et 16,3 % des revenus consolidés (avant éliminations sectorielles).

De plus, une unité de la Société, GL&V Fabrication, se spécialise dans la production sur devis de pièces de grandes dimensions à l'intention d'une clientèle externe oeuvrant principalement dans les secteurs des pâtes et papiers et de l'énergie, ainsi qu'aux autres unités de GL&V.

    <<
    Information annuelle consolidée choisie
    ---------------------------------------

    (en milliers de $, sauf les montants par action et le nombre d'actions en
    circulation)

                                            Exercices terminés les 31 mars
                                            ------------------------------
                                              2006        2005        2004
                                                           (1)         (1)
    ------------------------------------------------------------------------
    Revenus                                683 155     556 214     547 837

    BAIIA                                   57 633      29 823      31 059
    BAIIA normalisé                         57 461      37 593      36 585

    BAII                                    49 692      21 542      22 321
    BAII normalisé                          49 520      29 312      27 847

    Bénéfice net                            35 958      14 599      11 584
    - par action, de base (2)                 1,50        0,61        0,49
    - par action, dilué (2)                   1,45        0,59        0,47
    Bénéfice net avant
     frais non récurrents                   37 797      21 093      15 776
    - par action, de base (2)                 1,57        0,88        0,66
    - par action, dilué (2)                   1,52        0,86        0,64

    Dividendes en espèces par action          0,10          --          --

    Nombre moyen pondéré d'actions
     en circulation (en milliers) (2)
    - de base                               24 041      23 978      23 860
    - dilué                                 24 862      24 607      24 596

    Carnet de commandes (aux 31 mars)      311 503     284 261     204 128
    ------------------------------------------------------------------------
    Données relatives au bilan (aux 31 mars)
    ------------------------------------------------------------------------
                                              2006        2005        2004

    Actif total                            383 511     326 128     327 689
    Avoir des actionnaires                 157 416     127 044     118 745
    Passif financier à long terme (3)       41 487      54 332      66 966
    ------------------------------------------------------------------------
    (1) Certaines données relatives aux exercices 2005 et 2004 ont été
        reclassées pour refléter la présentation adoptée au dernier exercice.
    (2) Toutes les données relatives aux résultats par action et au nombre
        d'actions reflètent le fractionnement, en date du 24 mars 2005, de
        l'ensemble des actions à raison de deux pour une.
    (3) Inclut la dette à long terme, y compris la portion à rembourser dans
        l'année, et le passif découlant des régimes de retraites.

    ------------------------
    RESULTATS D'EXPLOITATION
    ------------------------

    Fluctuation des devises
    -----------------------


Comme les activités de la Société sont exercées dans une quarantaine de pays, ses résultats sont exposés à la fluctuation de certaines devises par rapport au dollar canadien, principalement le dollar américain, l'Euro et la livre Sterling. Le tableau suivant résume l'effet de la fluctuations des devises sur les principaux postes de l'état des résultats pour les périodes de douze et trois mois terminées le 31 mars 2006, par rapport aux taux de change en vigueur aux mêmes périodes en 2005.


    ------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $, sauf les montants               Impact (défavorable)
     par action)                               favorable de la fluctuation
                                                               des devises
    ------------------------------------------------------------------------
                                                         4ième
                                                     trimestre    Exercice
                                                    terminé le  terminé le
                                                       31 mars     31 mars
                                                          2006        2006
    ------------------------------------------------------------------------
    Revenus :
    ------------------------------------------------------------------------
      Groupe Procédés                                   (6 545)    (18 807)
    ------------------------------------------------------------------------
      Groupe Pâtes et Papiers                           (4 288)    (16 042)
    ------------------------------------------------------------------------
      Groupe Traitement des Eaux                        (2 895)     (8 127)
    ------------------------------------------------------------------------
      Autres                                               (59)       (198)
    ------------------------------------------------------------------------
    Total                                              (13 787)    (43 174)
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    Marge brute                                         (3 937)    (12 889)
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                                               (1 965)     (6 439)
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    BAII :
    ------------------------------------------------------------------------
      Groupe Procédés                                   (1 685)     (3 734)
    ------------------------------------------------------------------------
      Groupe Pâtes et Papiers                             (150)     (2 337)
    ------------------------------------------------------------------------
      Groupe Traitement des Eaux                           (78)       (282)
    ------------------------------------------------------------------------
      Autres                                                89         449
    ------------------------------------------------------------------------
    Total                                               (1 824)     (5 904)
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    Carnet de commandes au 31 mars 2006                    s.o.    (14 986)
    ------------------------------------------------------------------------


    Analyse de résultats d'exploitation consolidés et sectoriels pour
    -----------------------------------------------------------------
    l'exercice terminé le 31 mars 2006
    ----------------------------------

    Revenus consolidés et sectoriels

                                            Exercices terminés les 31 mars
    ------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $)
                                                          2006        2005
    Revenus :
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
      Groupe Procédés                                  378 458     293 578
    ------------------------------------------------------------------------
      Groupe Pâtes et Papiers                          218 028     213 255
    ------------------------------------------------------------------------
      Groupe Traitement des Eaux                       116 015      74 819
    ------------------------------------------------------------------------
      Autres et éliminations                           (29 346)    (25 438)
    ------------------------------------------------------------------------
    Total                                              683 155     556 214
    ------------------------------------------------------------------------
    Composition des revenus :
    ------------------------------------------------------------------------
      Nouveaux équipements                             436 306     323 492
    ------------------------------------------------------------------------
      Marché de l'après-vente                          246 849     232 722
    ------------------------------------------------------------------------
    Total                                              683 155     556 214
    ------------------------------------------------------------------------


Les revenus consolidés de GL&V ont augmenté de 126,9 millions $, soit de 22,8 % en 2006. Cependant, à taux de change constants, la croissance des revenus aurait été de 170,1 millions $, ou de 30,6 %. Cette augmentation est majoritairement attribuable à la croissance organique du Groupe Procédés, ainsi qu'aux acquisitions effectuées par le Groupe Traitement des Eaux et le Groupe Pâtes et Papiers.

    L'évolution des revenus des différents groupes a été comme suit :

    - Les revenus du Groupe Procédés ont augmenté de 84,9 millions $ ou de
      28,9 % (augmentation de 103,7 millions $ ou de 35,3 % à taux de change
      constants), une progression d'autant plus marquée qu'elle est due
      exclusivement à la croissance organique. L'intégration de plus en plus
      efficace des réseaux internationaux et des technologies Dorr-Oliver et
      Eimco d'une part, et l'expansion des réseaux de sous-traitance de GL&V
      d'autre part, permettent à ce groupe de répondre à la forte demande de
      sa clientèle minière à travers le monde. Le Groupe Procédés a également
      accru ses revenus provenant d'autres secteurs, dont celui de l'énergie,
      ainsi que ses activités dans le marché de l'après-vente.

    - Le Groupe Pâtes et Papiers a haussé ses revenus de 4,8 millions $ ou de
      2,2 % (augmentation de 20,8 millions $ ou 9,8 % à taux de change
      constants). Cette croissance est attribuable à l'obtention de
      plusieurs contrats d'équipements neufs sur la scène internationale, en
      particulier dans les marchés émergents, à l'acquisition du fabricant de
      "consumables" Perplas réalisée en début d'exercice et au maintien d'un
      bon niveau d'activités dans le marché de l'après-vente en Amérique du
      Nord et en Europe.

    - Le Groupe Traitement des Eaux a accru ses revenus de 41,2 millions $ ou
      de 55,1 % (augmentation de 49,3 millions $ ou 65,9 % à taux de change
      constants), à la faveur des trois acquisitions réalisées au cours de
      l'exercice, en particulier celle de Brackett Green en novembre 2005. Ce
      groupe a également accentué ses efforts de développement du marché,
      notamment dans le créneau du traitement des eaux de procédés et des
      eaux usées industrielles pour divers secteurs dont l'acier, les mines
      et les pâtes et papiers. Fait à noter, ses ventes provenant du marché
      de l'après-vente ont presque doublé en 2006, fruit principalement de
      ses acquisitions.


Sur une base consolidée, les revenus provenant de la réalisation de contrats de nouveaux équipements ont connu une croissance de 34,9 % pour représenter 63,9 % des revenus totaux (comparativement à 58,2 % l'année précédente). Ceux générés par le marché de l'après-vente ont progressé de 6,1 % pour représenter 36,1 % du chiffre d'affaires total (par rapport à 41,8 % en 2005). L'évolution de la composition des revenus s'explique par les facteurs suivants :

    - le niveau élevé des investissements en nouvelles infrastructures de
      certaines clientèles du Groupe Procédés, en particulier l'industrie
      minière ;

    - l'expansion du Groupe Traitement des Eaux, dont la majeure partie des
      revenus est réalisée dans la vente de nouveaux équipements ;

    - la présence accrue du Groupe Pâtes et Papiers dans les projets de
      nouvelles immobilisations papetières sur la scène internationale.


Sur le plan géographique, GL&V a réalisé un peu plus de 90 % de ses revenus consolidés à l'extérieur du Canada (soit le même pourcentage qu'en 2005) :

    - environ 36 % des revenus ont été perçus auprès de clients établis aux
      Etats-Unis (42 % en 2005) ;

    - 19 % en Chine et dans les autres régions de l'Asie Pacifique (15 % en
      2005) ;

    - 15 % en Europe (17 % en 2005) ;

    - 13 % en Amérique latine (10 % en 2005) ; et

    - 7 % en Afrique et au Moyen-Orient (6 % en 2005).


On observe notamment une croissance de l'ordre de près de 70 % des revenus provenant des marchés émergents (en particulier le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine) et de l'Hémisphère Sud par rapport à 2005. Le Groupe Procédés, en particulier, jouit d'une présence de mieux en mieux équilibrée dans toutes les principales régions du monde, alors que le Groupe Pâtes et Papiers élargit progressivement son positionnement à l'extérieur de l'Amérique du Nord. De son côté, les acquisitions réalisées par le Groupe Traitement des Eaux ont non seulement contribué à développer une présence plus influente en Europe, mais à faciliter sa percée ailleurs dans le monde à l'aide d'une gamme de technologies élargie et des marques de commerce réputées, ainsi qu'à l'accessibilité du réseau de GL&V.


    Marge brute consolidée, BAIIA et BAIIA normalisé

                                            Exercices terminés les 31 mars
    ------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $, sauf pourcentages)
                                                          2006        2005
    Marge brute et BAIIA :
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    Marge brute                                        165 102     133 458
    ------------------------------------------------------------------------
    % des revenus                                         24,2 %      24,0 %
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    Frais d'exploitation                               107 469     103 635
    ------------------------------------------------------------------------
    % des revenus                                         15,7 %      18,6 %
    ------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                                               57 633      29 823
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    BAIIA normalisé :
    ------------------------------------------------------------------------
    - frais de restructuration                              --       7 664
    ------------------------------------------------------------------------
    - gains sur cession inclus dans les frais de
       restructuration                                      --        (225)
    ------------------------------------------------------------------------
    - (gain) perte sur cession                          (1 366)        331
    ------------------------------------------------------------------------
    - réduction de valeur d'immobilisations              1 194          --
    ------------------------------------------------------------------------
    BAIIA normalisé                                     57 461      37 593
    ------------------------------------------------------------------------
    % des revenus                                          8,4 %       6,8 %
    ------------------------------------------------------------------------


La marge brute consolidée de GL&V s'est accrue de 23,7 % et ce, malgré l'impact négatif de près de 13 millions $ attribuable à la fluctuation des devises. A taux de change constants, l'augmentation de la marge brute aurait été de plus de 33 %. Exprimée en pourcentage des revenus, la marge brute s'est également améliorée, passant de 24,0 % à 24,2 %, malgré la fluctuation des devises et la part moins importante dans la composition des revenus des produits et services reliés au marché de l'après-vente, lesquels affichent une marge brute supérieure à celle des projets d'équipements neufs. L'amélioration de la marge brute exprimée en dollars et en pourcentage des revenus est principalement attribuable à la croissance des revenus, à des conditions de marché favorables dans la plupart des créneaux desservis par le Groupe Procédés, et à la restructuration du Groupe Pâtes et Papiers.

    Les frais d'exploitation ont augmenté de 3,8 millions $ ou de 3,7 % :

    - les frais de l'exercice 2005 incluaient des frais de restructuration de
      7,7 millions $, alors qu'aucun frais de ce genre n'a été comptabilisé
      en 2006 ;

    - l'augmentation de 4,1 millions $ des frais de vente est essentiellement
      attribuable aux acquisitions de l'exercice, en particulier celles de
      Jones & Attwood et de Brackett Green ;

    - l'augmentation de 7,7 millions $ des frais d'administration s'explique
      par les acquisitions, ainsi que par l'augmentation de la masse
      salariale et de la dépense relative à la rémunération à base d'actions,
      dû notamment à la bonne performance financière et boursière de GL&V au
      cours de l'exercice 2006 ;

    - les frais de recherche et développement ont diminué de 0,3 million $ en
      raison de la réalisation de certains projets spéciaux en 2005.


Par ailleurs, le pourcentage des frais d'exploitation en proportion des ventes a sensiblement diminué, passant de 17,3 % en 2005 à 15,7 % en 2006, grâce principalement à la croissance des revenus jumelée à un bon contrôle des dépenses à travers la Société.

Le BAIIA s'est accru de 27,8 millions $ ou de 93,3 % (augmentation de 34,2 millions $ ou de 114,8 % à taux de change constants). Au quatrième trimestre de l'exercice 2006, GL&V a enregistré un gain de 1,3 million $ sur la vente d'un immeuble du Groupe Procédés en Europe. A l'inverse, la Société a radié un montant de 1,2 million $ de la valeur d'un immeuble européen du Groupe Pâtes et Papiers destiné à la vente. Excluant ces éléments non répétitifs ainsi que les gains et pertes sur cession de 2005, le BAIIA normalisé a affiché une hausse de 19,9 millions $ ou 52,9 % (amélioration de 26,3 millions $ ou 70,0 % à taux de change constants), tandis que la marge de BAIIA normalisé par rapport aux revenus est passée de 6,8 % à 8,4 %.

    BAII et BAII normalisé consolidés et par secteur

                                            Exercices terminés les 31 mars
    ------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $, sauf pourcentage)
                                                          2006        2005
    BAII :
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                                               57 633      29 823
    ------------------------------------------------------------------------
    Amortissements                                       7 941       8 281
    ------------------------------------------------------------------------
    BAII                                                49 692      21 542
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    BAII par secteur :
    ------------------------------------------------------------------------
      Groupe Procédés                                   48 819      27 759
    ------------------------------------------------------------------------
      Groupe Pâtes et Papiers                           13 842       3 934
    ------------------------------------------------------------------------
      Groupe Traitement des Eaux                         4 955       3 762
    ------------------------------------------------------------------------
      Autres et éliminations                           (17 924)    (13 913)
    ------------------------------------------------------------------------
    Total                                               49 692      21 542
    ------------------------------------------------------------------------
    BAII normalisé :
    ------------------------------------------------------------------------
    BAII                                                49 692      21 542
    ------------------------------------------------------------------------
    - frais de restructuration (nets de frais
       sur cession)                                         --       7 439
    ------------------------------------------------------------------------
    - (gain) perte sur cession                          (1 366)        331
    ------------------------------------------------------------------------
    - réduction de valeur d'immobilisations              1 194          --
    ------------------------------------------------------------------------
    BAII normalisé                                      49 520      29 312
    ------------------------------------------------------------------------
    % des revenus                                          7,2 %       5,3 %
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    BAII normalisé par secteur :
    ------------------------------------------------------------------------
      Groupe Procédés                                   47 495      28 071
    ------------------------------------------------------------------------
      Groupe Pâtes et Papiers                           15 052      11 379
    ------------------------------------------------------------------------
      Groupe Traitement des Eaux                         4 897       3 762
    ------------------------------------------------------------------------
      Autres et éliminations                           (17 924)    (13 900)
    ------------------------------------------------------------------------
    Total                                               49 520      29 312
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------


Malgré les acquisitions du dernier exercice, les frais d'amortissement ont légèrement diminué en raison principalement de la cession, au cours de l'exercice précédent, d'actifs immobilisés dans le cadre de la restructuration du Groupe Pâtes et Papiers. Déduction faite des amortissements et des frais de restructuration enregistrés en 2005 en marge de la restructuration du Groupe Pâtes et Papiers, le BAII consolidé affiche une croissance de plus de 130 % sur celui de 2005.

Excluant les frais de restructuration, les gains et pertes sur cession des deux périodes et la réduction de valeur d'immobilisations, le BAII normalisé a augmenté de 20,2 millions $ ou de 68,9 % (amélioration de 26,1 millions $ ou de 89,0 % à taux de change constants), tandis que la marge de BAII normalisé par rapport aux revenus passait de 5,3 % à 7,2 %.

    - Le BAII normalisé du Groupe Procédés s'est accru de 19,4 millions $ ou
      de 69,2 % (augmentation de 23,2 millions $ ou de 82,5 % à taux de
      change constants). Sa marge bénéficiaire normalisée par rapport aux
      revenus est donc passée de 9,6 % en 2005 à 12,6 % grâce à la croissance
      organique de ses revenus jumelée à un bon contrôle des dépenses, et aux
      conditions de marché généralement favorables au maintien de bonnes
      marges bénéficiaires dans la plupart des créneaux desservis.

    - Le BAII normalisé du Groupe Pâtes et Papiers s'est amélioré de
      3,7 millions $ ou de 32,3 % (croissance de 6,0 millions $ ou 52,8 % à
      taux de change constants), tandis que sa marge bénéficiaire normalisée
      a été haussée de 5,3 % à 6,9 %. Cette amélioration est attribuable à sa
      restructuration précédente, à son organisation plus ciblée dans le
      marché de l'après-vente et à la contribution positive de Perplas,
      acquise en début d'exercice.

    - Le BAII normalisé du Groupe Traitement des Eaux a augmenté de
      1,1 million $ ou de 30,2 % (amélioration de 1,4 million $ ou de 37,7 %
      à taux de change constants), dû aux trois acquisitions réalisées
      pendant l'année. Cependant, sa marge bénéficiaire normalisée s'est
      établie à 4,2 % en 2006 comparativement à 5,0 % en 2005, ce qui
      s'explique principalement par l'ajout de Brackett Green, dont
      l'intégration et la rationalisation ont été entreprises au quatrième
      trimestre seulement et qui seront complétées vers le milieu de
      l'exercice 2007.

    - Enfin, les dépenses nettes reliées aux activités corporatives et à GL&V
      Fabrication ont augmenté de 4,0 millions $ ou de 28,9 %, ce qui
      s'explique notamment par l'accroissement de la masse salariale dû à
      l'ajout de nouvelles ressources, à l'accroissement de la valeur des
      actions de la Société ayant pour effet d'accroître la charge reliée à
      la rémunération à base d'actions, ainsi qu'à la baisse des résultats de
      GL&V Fabrication dû aux conditions de marché difficiles pour sa
      clientèle externe, en particulier les fabricants canadiens de pâtes et
      papiers.


    Bénéfice avant impôts

                                            Exercices terminés les 31 mars
    ------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $, sauf pourcentage)
                                                          2006        2005
    BAI :
    ------------------------------------------------------------------------
    BAII                                                49 692      21 542
    ------------------------------------------------------------------------
    Frais financiers                                     6 806       4 343
    ------------------------------------------------------------------------
    BAI                                                 42 886      17 199
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    BAI avant frais non récurrents (1) :                45 045      24 863
    ------------------------------------------------------------------------
    % des revenus                                          6,6 %       4,5 %
    ------------------------------------------------------------------------
    (1) Composés des frais de restructuration de 7,7 millions $ en 2005 et de
        la radiation de frais de financement reportés de 2,2 millions $ en
        2006


L'augmentation de 2,5 millions $ des frais financiers est principalement attribuable à la radiation, lors de la mise en place de nouvelles facilités de crédits de 180 millions $ au second trimestre, de frais de financement reportés au montant de 2,2 millions $ relatifs à l'ancienne dette. En second lieu, la Société a enregistré une perte de 0,6 million $ sur variations de taux de change, par rapport à un gain de change de 1,1 million $ l'année précédente. Excluant ces deux éléments défavorables, GL&V a bénéficié d'une économie d'environ 0,3 million $ de ses frais financiers nets, dû à :

    - une diminution de 0,5 million $ des intérêts sur la dette à long
      terme ;

    - une augmentation de 0,6 million $ des revenus d'intérêt ; et

    - une diminution de 0,5 million $ de l'amortissement des frais de
      financement reportés.

    Les autres frais financiers, par contre, ont augmenté de 0,1 million $.


Le bénéfice avant impôts (BAI) a donc affiché une croissance de 149 %. En excluant les frais non récurrents des deux exercices, l'amélioration du BAI a été de l'ordre de 20,2 millions $, soit de 81,1 %, alors que la marge de BAI a été haussée à 6,6 % (4,5 % l'année précédente).


    Bénéfice net et résultats par action

                                            Exercices terminés les 31 mars
    ------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $, sauf les
     montants par action et pourcentages)                 2006        2005

    Bénéfice net :
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    BAI                                                 42 886      17 199
    ------------------------------------------------------------------------
    Impôts sur les bénéfices                             6 928       2 600
    ------------------------------------------------------------------------
    Taux effectif d'imposition                            16,2 %      15,1 %
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net                                        35 958      14 599
    ------------------------------------------------------------------------
    - par action de base                                  1,50        0,61
    ------------------------------------------------------------------------
    - par action dilué                                    1,45        0,59
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net avant frais non récurrents
     (nets d'impôts) :                                  37 797      21 093
    ------------------------------------------------------------------------
    - par action de base                                  1,57        0,88
    ------------------------------------------------------------------------
    - par action dilué                                    1,52        0,86
    ------------------------------------------------------------------------
    % des revenus                                          5,5 %       3,8 %
    ------------------------------------------------------------------------


L'augmentation du taux d'imposition effectif, qui s'est établi à 16,2 % en 2006, s'explique par la croissance des profits affichée par pratiquement toutes les unités d'affaires de la Société, y compris dans les territoires où les taux d'imposition sont relativement élevés. Ainsi, le taux effectif de GL&V a atteint environ 18 % dans les derniers mois de l'année, niveau que la direction juge normal compte tenu des résultats récents et prévus pour les prochaines périodes.

Par conséquent, GL&V a clos l'exercice 2006 avec un bénéfice net de 36,0 millions $, comparativement à 14,6 millions $ l'année précédente, en hausse de 146 %. Ceci représente un rendement de 25,3 % sur l'avoir moyen des actionnaires. Le résultat par action a atteint 1,50 $ (1,45 $ dilué) sur un nombre moyen pondéré de 24,0 millions d'actions en circulation (24,9 millions sur une base diluée), comparativement à 0,61 $ par action (0,59 $ dilué) sur 24,0 millions d'actions également en 2005 (24,6 millions sur une base diluée).

Si l'on fait abstraction des éléments non récurrents des deux exercices, nets des impôts y afférents, le bénéfice net affiche une hausse de 16,7 millions $ ou de 79,2 % pour s'établir à 37,8 millions $ ou 1,57 $ par action (1,52 $ dilué).

    Principales données financières des huit derniers trimestres (non
    -----------------------------------------------------------------
    vérifiées)
    ----------

    ------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $, sauf
     les montants par action)

                               Premier    Deuxième   Troisième   Quatrième
                             trimestre   trimestre   trimestre   trimestre
    ------------------------------------------------------------------------
    Exercice terminé le 31 mars 2006
    ------------------------------------------------------------------------
    Revenus                    159 433     179 156     169 301     175 265
    Radiation de frais de
     financement reportés           --       2 159          --          --
    BAII                         8 755      14 436      12 194      14 307
    BAII normalisé               8 711      14 415      12 217      14 177
    Bénéfice net                 6 089       9 312       9 193      11 364
    - par action, de base         0,25        0,39        0,38        0,47
    - par action, dilué           0,25        0,38        0,37        0,45
    Bénéfice net avant frais
     non récurrents
     (nets d'impôts)             6 089      11 151       9 193      11 364
    - par action, de base         0,25        0,46        0,38        0,47
    - par action, dilué           0,25        0,45        0,37        0,45
    ------------------------------------------------------------------------
    Exercice terminé le 31 mars 2005
    ------------------------------------------------------------------------
    Revenus                    124 199     135 343     141 115     155 557
    Frais de restructuration     3 484       4 180          --          --
    BAII                         2 922       2 676       7 061       8 883
    BAII normalisé               6 386       6 885       6 924       9 117
    Bénéfice net                 1 272       1 344       5 499       6 484
    - par action, de base         0,05        0,06        0,23        0,27
    - par action, dilué           0,05        0,05        0,22        0,26
    Bénéfice net avant frais
     non récurrents
     (nets d'impôts)             4 228       4 882       5 499       6 484
    - par action, de base         0,18        0,20        0,23        0,27
    - par action, dilué           0,17        0,20        0,22        0,26
    ------------------------------------------------------------------------


La rubrique qui suit fournit une analyse détaillée des résultats d'exploitation du quatrième trimestre de l'exercice 2006 par rapport au même trimestre en 2005. L'analyse des trimestres précédents est fournie dans les rapports intermédiaires de l'exercice 2006, disponibles du SEDAR (www.sedar.com) ou sur le site Internet de GL&V (www.glv.com).

Il est à noter que les revenus de la Société sont influencés par le niveau de son carnet de commandes, lequel est exposé aux risques d'exploitation et au contexte commercial externe mondial ayant une incidence à la hausse ou à la baisse des commandes, le report des commandes, leur annulation et leur calendrier de réalisation. En ce sens, les résultats trimestriels de la Société sont sujets à ces variations du niveau de son carnet de commandes et du calendrier de réalisation des commandes.

    Analyse des résultats d'exploitation consolidés et sectoriels pour le
    ---------------------------------------------------------------------
    quatrième trimestre terminé le 31 mars 2006
    -------------------------------------------

    Information trimestrielle consolidée choisie (non vérifiée)
    ------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $, sauf les montants par
     action et le nombre d'actions en circulation)     Quatrième trimestre
                                                        terminé le 31 mars
    ------------------------------------------------------------------------
                                                          2006        2005
                                                                        (1)
    ------------------------------------------------------------------------
    Revenus
    - Groupe Procédés                                  102 012      89 827
    - Groupe Pâtes et Papiers                           50 298      54 752
    - Groupe Traitement des Eaux                        34 859      19 265
    - Autres et éliminations(2)                        (11 904)     (8 287)
    ------------------------------------------------------------------------
    Total                                              175 265     155 557
    ------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                                               16 380      11 104
    ------------------------------------------------------------------------
    BAIIA normalisé                                     16 250      11 338
    ------------------------------------------------------------------------
    % des revenus                                          9,3 %       7,3 %
    ------------------------------------------------------------------------
    BAII
    - Groupe Procédés                                   16 125       7 925
    - Groupe Pâtes et Papiers                            2 283       4 971
    - Groupe Traitement des Eaux                         1 360         738
    - Autres et éliminations(2)                         (5 461)     (4 751)
    ------------------------------------------------------------------------
    Total                                               14 307       8 883
    ------------------------------------------------------------------------
    BAII normalisé
    - Groupe Procédés                                   14 797       7 926
    - Groupe Pâtes et Papiers                            3 481       5 204
    - Groupe Traitement des Eaux                         1 360         738
    - Autres et éliminations(2)                         (5 461)     (4 751)
    ------------------------------------------------------------------------
    Total                                               14 177       9 117
    ------------------------------------------------------------------------
    % des revenus                                          8,1 %       5,9 %
    ------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net                                        11 364       6 484
    - par action, de base                                 0,47        0,27
    - par action, dilué                                   0,45        0,26
    ------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net avant frais non récurrents             11 364       6 484
    - par action, de base                                 0,47        0,27
    - par action, dilué                                   0,45        0,26
    ------------------------------------------------------------------------
    Nombre moyen pondéré d'actions en circulation
     (en milliers)
    - de base                                           24 182      23 986
    - dilué                                             25 076      24 670
    ------------------------------------------------------------------------
    Dividendes versés en espèces                         2 399          --
    - par action                                          0,10          --
    ------------------------------------------------------------------------

    (1) Certains montants de l'exercice 2005 ont été redressés afin de se
        conformer à la présentation adoptée pour l'exercice 2006.
    (2) Inclut les résultats de GL&V Fabrication qui, depuis l'exercice 2006,
        ne fait plus l'objet d'un secteur distinct. Les données relatives aux
        périodes antérieures ont été reclassées pour refléter ce changement.


Les revenus du quatrième trimestre affichent une hausse de 19,7 millions $ ou de 12,7 % sur le même trimestre en 2005, malgré l'incidence négative de 13,8 millions $ attribuable à la fluctuation des devises. A taux de change constants, l'augmentation des revenus se chiffre à 33,5 millions $ ou 21,5 %. Cette performance est attribuable aux facteurs suivants :

    - Les revenus trimestriels du Groupe Procédés ont augmenté de
      12,2 millions $ ou de 13,6 % (augmentation de 18,7 millions $ ou de
      20,9 % à taux de change constants), grâce à sa capacité à répondre à la
      forte demande émanant de ses marchés, dû particulièrement au haut
      niveau d'activités au sein du marché minier.

    - Par contre, le Groupe Pâtes et Papiers a accusé une baisse de
      4,5 millions $ ou de 8,1 % de ses revenus, bien que ces derniers aient
      été stables à taux de change constant. Ce ralentissement est
      principalement attribuable au calendrier d'exécution de certaines
      commandes, qui se sont matérialisées au premier trimestre de l'exercice
      2007.

    - Les revenus trimestriels du Groupe Traitement des Eaux se sont accrus
      de 15,6 millions $ ou de 80,9 % (augmentation de 18,5 millions $ ou
      96,0 % à taux de change constants), à la faveur de ses acquisitions.


Sur une base consolidée, les revenus provenant de la réalisation de contrats de nouveaux équipements ont augmenté de 16,4 % pour représenter 63,6 % des revenus totaux (comparativement à 61,6 % à la même période de l'année précédente). Ceux générés par le marché de l'après-vente ont progressé de 6,7 % pour représenter 36,4 % du chiffre d'affaires total (par rapport à 38,4 % en 2005). Fait à noter, l'augmentation des revenus provenant du marché de l'après-vente a été particulièrement prononcée dans le Groupe Traitement des Eaux.

Malgré l'incidence négative de 2,0 millions $ due à la fluctuation des devises, laquelle a surtout affecté le Groupe Procédés, le BAIIA normalisé (excluant les gains et pertes sur cession et la réduction de valeur d'immobilisations du trimestre) a affiché une augmentation de 4,9 millions $ ou de 43,3 % (amélioration de 6,9 millions $ ou de 60,7 % à taux de change constants). Ceci témoigne d'une augmentation de la marge bénéficiaire par rapport aux revenus, laquelle est passée de 7,3 % au quatrième trimestre de l'exercice 2005 à 9,3 % à la même période du dernier exercice. La croissance soutenue des revenus et le contrôle des coûts d'exploitation, en particulier, auront permis :

    - d'améliorer la marge brute dont la proportion par rapport aux revenus a
      été haussée de 23,6 % à 25,6 % malgré l'impact des taux de change ; et
    - de diminuer légèrement le pourcentage des frais d'exploitation par
      rapport aux revenus, lequel est passé de 16,5 % à 16,3 %.


Il n'y a eu aucun frais non récurrent aux quatrièmes trimestres des deux exercices concernés tandis que les amortissements ont légèrement diminué. Par conséquent, le BAII normalisé a augmenté de 5,1 millions $ ou de 55,5 % (augmentation de 6,9 millions $ ou 75,5 % à taux de change constants), haussant la marge bénéficiaire par rapport aux revenus de 5,9 % à 8,1 %.

    - Le Groupe Procédés a été le moteur de cette performance, voyant son
      BAII normalisé croître de 6,9 millions $ ou de 86,7 %. Sa marge
      bénéficiaire par rapport aux ventes est ainsi passée de 8,8 % à 14,5 %.
      A taux de change constants, son BAII normalisé à plus que doublé, porté
      par la forte croissance de ses revenus, le contrôle efficace de ses
      dépenses et une augmentation de ses marges bénéficiaires brutes, aussi
      bien dans les projets de nouveaux équipements que dans le marché de
      l'après-vente.

    - Le BAII normalisé du Groupe Pâtes et Papiers a diminué de 1,7 million $
      ou de 33,1 % en raison de la diminution des revenus et de sa marge
      bénéficiaire, qui est passée de 9,5 % à 6,9 %. Ces diminutions sont
      attribuables aux opérations européennes, lesquelles connaissent un
      ralentissement des entrées de commandes en plus d'encourir des coûts
      relatifs au développement du réseau de sous-traitance.

    - Le BAII normalisé du Groupe Traitement des Eaux a augmenté de
      0,6 million $ tandis que sa marge bénéficiaire est passée de 3,8 % à
      3,9 %. Rappelons que ces résultats ne sont pas révélateurs de sa
      performance future compte tenu de l'intégration en cours de ses
      opérations européennes.

    - Les dépenses nettes reliées aux activités corporatives et à GL&V
      Fabrication ont augmenté de 0,7 millions $ ou de 14,9 % dû aux raisons
      mentionnées précédemment.


Les frais financiers nets ont diminué de 0,8 million $, soit de près des deux tiers, en raison de l'augmentation des revenus d'intérêts, de la diminution de l'amortissement des frais de financement reportés et de la comptabilisation d'un gain de change. GL&V a ainsi amélioré son bénéfice avant impôts trimestriel de 6,2 millions $ ou de 81,4 %. Le taux d'imposition effectif s'est établi à 18,0 % à 15,1 % l'année précédente dû à la rentabilité accrue des opérations de la Société à l'échelle mondiale.

Par conséquent, GL&V a clos la période de trois mois avec un bénéfice net trimestriel record de 11,4 millions $ ou 0,47 $ par action (0,45 $ dilué), en hausse de 75,3 % sur le bénéfice net de 6,5 millions $ ou 0,27 $ par action (0,26 $ dilué) du dernier trimestre de l'année précédente.

    --------------------
    SITUATION FINANCIERE
    --------------------

    Analyse des principaux mouvements de trésorerie pour l'exercice terminé
    -----------------------------------------------------------------------
    le 31 mars 2006
    ---------------

                                            Exercices terminés les 31 mars
    ------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $)
                                                          2006        2005
    Sommaire des flux de trésorerie :
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    Activités d'exploitation
      Bénéfice net                                      35 958      14 599
    ------------------------------------------------------------------------
      Eléments hors caisse du bénéfice net               5 896      13 103
    ------------------------------------------------------------------------
      Variation nette des actifs et des passifs
       d'exploitation                                   11 137      (5 819)
    ------------------------------------------------------------------------
    Total                                               52 991      21 883
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    Activités de financement                           (20 915)    (11 100)
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    Activités d'investissement                         (28 944)       (737)
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    Incidence des écarts de taux de change sur les
     espèces et quasi-espèces                           (3 493)     (4 328)
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    (Diminution) augmentation des espèces et
     quasi-espèces                                        (361)      5 718
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    Espèces et quasi-espèces à la fin de l'exercice :   31 971      32 332
    ------------------------------------------------------------------------


Les flux générés par les activités d'exploitation ont plus que doublé en 2006, pour atteindre le niveau record de 53,0 millions $. Cette croissance est due à :

    - une augmentation de 14,2 millions $ du bénéfice net, addition faite des
      éléments hors caisse de ce dernier ; et

    - la variation nette positive des actifs et passifs d'exploitation en
      2006 par rapport à une variation négative en 2005, engendrant un effet
      favorable de 17,0 millions $. Ceci s'explique principalement par l'état
      d'avancement des travaux en cours et de la facturation progressive en
      fins de période, cet élément ayant une répercussion sur la plupart des
      autres postes du fonds de roulement d'exploitation.


Les fonds requis par les activités de financement en 2006 ont principalement servi au remboursement de la dette. La Société a d'abord utilisé un montant de 46,7 millions $ sur sa nouvelle facilité de crédit mise en place le 2 août 2005, dont environ 44 millions $ pour refinancer ses anciennes dettes et le reste pour financer une partie de l'acquisition de Brackett Green. Par la suite, elle a remboursé près de la moitié des sommes tirées sur son nouveau crédit rotatif (dont un montant de 22,1 millions $ au quatrième trimestre), résultant en un remboursement net de 18,3 millions $ de sa dette à long terme pour l'ensemble de l'exercice 2006. GL&V a aussi engagé des frais de 1,2 million $ pour la clôture du nouveau financement. Par ailleurs, 14 septembre 2005, la Société a versé un dividende spécial de 0,10 $ par action, pour un montant total de 2,4 millions $, aux porteurs d'actions subalternes votantes catégorie A et d'actions catégorie B à vote multiple. Au cours de l'année, elle a aussi encaissé 1,0 million $ sur l'émission de 450 000 actions subalternes à droit de vote lors de l'exercice d'options d'achat d'actions détenues par des dirigeants et des administrateurs.

La majorité des fonds consacrés aux activités d'investissement de l'année 2006 ont été dédiés aux acquisitions d'activités commerciales aux montant total de 26,7 millions $, soit la totalité des actions de Brackett Green, les éléments d'actif de Jones & Attwood et de Perplas et certains produits et activités d'une division de Metso Paper. GL&V a également acquis pour 6,9 millions $ d'immobilisations diverses de même que les droits de propriétés intellectuelle sur le technologie BTF(MC), et accru de 2,2 millions $ les autres éléments d'actif, notamment les frais de développement de produits. Ces investissements ont été en partie financés par le produit de 4,5 millions $ de la cession d'immeubles et d'équipements, ainsi que par un produit net de 2,3 millions $ provenant de la variation de placements.

Enfin, les écarts du taux de change ont eu une incidence négative de 3,5 millions $ sur les espèces et quasi-espèces.

Par conséquent, malgré les nombreuses acquisitions de la période, le remboursement de dettes, le versement d'un dividende et l'incidence défavorable de l'écart du taux de change, les espèces et quasi-espèces ont très peu diminué en 2006 pour se chiffrer à 32,0 millions $ en fin d'exercice et ce, grâce à la capacité de GL&V de générer des fonds importants à même son exploitation.

    Analyse du bilan en date du 31 mars 2006
    ----------------------------------------

                                                               Aux 31 mars
    ------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $)
                                                          2006        2005
    Bilan sommaire :
    ------------------------------------------------------------------------
    Actif à court terme                                283 112     237 208
    ------------------------------------------------------------------------
    Actif à long terme                                 100 399      88 920
    ------------------------------------------------------------------------
      Total                                            383 511     326 128
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    Passif à court terme                               170 823     141 392
    ------------------------------------------------------------------------
    Passif à long terme                                 55 272      57 692
    ------------------------------------------------------------------------
    Avoir des actionnaires                             157 416     127 044
    ------------------------------------------------------------------------
      Total                                            383 511     326 128
    ------------------------------------------------------------------------


Outre l'impact défavorable de la fluctuation des devises sur ses espèces et quasi-espèces et sur certains autres postes du bilan, les changements survenus dans la situation financière de GL&V entre les 31 mars 2005 et 2006 reflètent principalement l'effet, sur les postes du bilan à court terme, de la forte croissance organique du Groupe Procédés jumelée aux acquisitions de la période, en particulier celle de Brackett Green. Une analyse de l'évolution des actifs à court terme, dont l'augmentation est la principale cause de la croissance de 17,6 % de l'actif total, est présentée plus loin.

Evolution des postes du bilan à long terme

Mise à part la variation des impôts futurs, l'augmentation de 7,1 millions $ ou de 8,4 % de l'actif à long terme découle essentiellement :

    - des acquisitions d'activités commerciales qui ont contribué à un
      accroissement de 14,5 millions $ des actifs à long terme, dont
      7,0 millions $ en immobilisations corporelles et 6,9 millions $ en
      droits de propriété intellectuelle ;

    - de l'acquisition des droits de propriété intellectuelle de la
      technologie BTF(MC) pour un montant de 2,0 millions $ ;

    - de la vente de propriétés immobilières et la réduction de valeur d'une
      autre propriété immobilière ayant eu pour effet de réduire l'actif à
      long terme de 4,3 millions $ ;

    - de la radiation de frais de financement reportés nette des nouveaux
      frais engagés, pour un montant de 1,0 million $ ;

    - des amortissements de l'exercice, nets des acquisitions régulières ; et

    - des effets de taux de change défavorables à la clôture de l'exercice
      comparativement au 31 mars 2005.


La diminution de 3,6 millions $ du passif à long terme reflète les remboursements effectués sur la dette à long terme qui ont eu pour effet de diminuer cette dernière de 8,6 millions $ (excluant la tranche à court terme), net de l'augmentation de 5,3 millions $ du passif découlant des régimes de retraite à la suite de l'acquisition de Brackett Green.

Au terme de l'exercice 2006, enfin, malgré un impact négatif de 23,2 millions $ attribuable à l'écart de conversion et le versement de dividendes, l'avoir des actionnaires affichait une croissance de 30,4 millions $, soit de 23,9 %, sur l'année précédente résultant du bénéfice net de l'année.


    Evolution des postes du bilan à court terme
                                                               Aux 31 mars
    ------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $, sauf coefficient)
                                                          2006        2005
    Fonds de roulement :
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    Actif à court terme :
    ------------------------------------------------------------------------
      Espèces, quasi-espèces et placements temporaires  32 788      35 683
    ------------------------------------------------------------------------
      Débiteurs                                        144 975     126 679
    ------------------------------------------------------------------------
      Stocks                                            39 941      35 222
    ------------------------------------------------------------------------
      Contrats en cours (déduction faite de la
       facturation progressive)                         50 775      29 659
    ------------------------------------------------------------------------
      Frais payés d'avance et impôts futurs             14 633       9 965
    ------------------------------------------------------------------------
    Total                                              283 112     237 208
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    Passif à court terme :
    ------------------------------------------------------------------------
      Créditeurs                                       162 533     126 861
    ------------------------------------------------------------------------
      Impôts à payer et impôts futurs                    8 290       3 918
    ------------------------------------------------------------------------
      Tranche à court terme de la dette à long terme        --      10 613
    ------------------------------------------------------------------------
    Total                                              170 823     141 392
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    Fonds de roulement                                 112 289      95 816
    ------------------------------------------------------------------------
    Coefficient de fonds de roulement                  1,66 :1     1,68 :1
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------


Le fonds de roulement a augmenté de 16,5 millions $, soit de 17,2 % tandis que le coefficient de fonds de roulement. Les faits saillants de l'évolution du fonds de roulement sont les suivants :

    - Les contrats en cours (moins la facturation progressive) et les
      débiteurs ont affiché une augmentation combinée de 39,4 millions $,
      soit de 25,2 %, fruit principalement de la croissance organique du
      Groupe Procédés et de l'acquisition de Brackett Green par le Groupe
      Traitement des Eaux.

    - Cette croissance a été en majeure partie financée par une augmentation
      de 35,7 millions $, soit de 28,1 % des comptes fournisseurs et charges
      à payer, et le reste à même les liquidités disponibles de la Société.

    - Malgré l'expansion des activités ainsi que les acquisitions de la
      Société, les stocks ont peu augmenté, reflet de sa stratégie de confier
      la majeure partie de ses activités manufacturières à un réseau de sous-
      traitants.

    - La portion à court terme de la tranche à long terme a été remboursée
      dans le cadre du refinancement mis en place en août 2005.

    Situation d'endettement
                                                            Aux 31 mars
    ------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $, sauf le coefficient)
                                                          2006        2005
    Endettement total net :
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    Endettement :
    ------------------------------------------------------------------------
      Dette à long terme                                28 182      36 814
    ------------------------------------------------------------------------
      Portion à court terme de la dette à long terme        --      10 613
    ------------------------------------------------------------------------
    Total                                               28 182      47 427
    ------------------------------------------------------------------------
    moins liquidités disponibles à court terme          32 788      35 683
    ------------------------------------------------------------------------
    Endettement total net de l'encaisse (encaisse
     nette de dette)                                    (4 606)     11 744
    ------------------------------------------------------------------------
    Coefficient d'endettement sur capital investi :
    ------------------------------------------------------------------------
    Capital investi :
    ------------------------------------------------------------------------
      Avoir des actionnaires                           157 416     127 044
    ------------------------------------------------------------------------
      Endettement total net (encaisse nette)            (4 606)     11 744
    ------------------------------------------------------------------------
    Total                                              152 810     138 788
    ------------------------------------------------------------------------
    Coefficient d'endettement/capital                      s.o         8,5 %
    ------------------------------------------------------------------------


En dépit de l'expansion réalisée au dernier exercice, la dette à long terme (incluant sa portion à court terme, a diminué de 19,2 millions $ ou de 40,6 %. En déduisant les liquidités disponibles, la Société se trouvait ainsi en situation de surplus d'encaisse par rapport à sa dette totale au 31 mars 2006, comparativement à un léger endettement total, net de l'encaisse un an plus tôt. GL&V bénéficie ainsi d'une excellente situation financière pour poursuivre ses projets de croissance, d'autant plus qu'elle disposait, en date du 31 mars 2006, de facilités de crédit non utilisées de 127,2 millions $ au taux de change en vigueur à cette date.


                                                            Aux 31 mars
    ------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $)
                                                          2006        2005
    Sources de financement disponibles
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
    Facilités de crédit :
    ------------------------------------------------------------------------
      Autorisées                                       180 000     129 428
    ------------------------------------------------------------------------
      Emprunts                                         (28 182)    (47 428)
    ------------------------------------------------------------------------
      Lettres de crédit émises                         (24 580)    (26 705)
    ------------------------------------------------------------------------
    Crédit non utilisé                                 127 238      55 295
    ------------------------------------------------------------------------
    Espèces, quasi-espèces et
    placements temporaires :                            32 788      35 683
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------


    Renseignements sur le capital-actions de la Société
    ---------------------------------------------------
    En date du 31 mars 2006, le capital-actions de GL&V consistait en :

    - 2 619 469 actions catégorie B à vote multiple ; et

    - 21 816 411 actions subalternes votantes catégorie A, soit un total de
      24 435 880 actions votantes et participantes émises et en circulation.


Au cours de l'exercice 2006, 244 346 actions catégorie B ont été converties en autant d'actions catégorie A et 450 000 actions catégorie A ont été émises dans le cadre d'un régime d'options d'achat d'actions.

Des régimes d'options d'achat d'actions à l'intention des dirigeants, des employés cadres et des administrateurs permettent qu'un nombre maximal de 1 934 848 actions de catégorie A puissent être émises aux termes des régimes. En date du 31 mars 2006, des options permettant l'acquisition de 745 000 actions subalternes votantes catégorie A avaient été octroyées, selon un prix d'exercice moyen pondéré de 6,01 $ par action.

Evénements subséquents à la fin de l'exercice 2006

--------------------------------------------------

Le 3 avril 2006, soit au tout début de l'exercice 2007, GL&V a acquis, pour son Groupe Pâtes et Papiers, les principaux éléments d'actif de la compagnie KanEng Industries Inc. ("KanEng") située dans la région de Montréal (Canada). Avec un chiffre d'affaires annuel d'environ 5 millions $, KanEng se spécialise dans la fabrication de pièces d'équipement à fort taux de rotation ("consumables") pour machines à papier. A l'instar de l'acquisition de Perplas conclue au début de l'exercice 2006, celle de KanEng, dont les opérations ont été intégrées aux activités existantes de GL&V, s'inscrit dans la stratégie du Groupe Pâtes et Papiers visant à élargir sa sélection de produits à valeur ajoutée et à forte rotation en vue de renforcer sa position dans le marché de l'après-vente, particulièrement en Amérique du Nord et en Europe. De plus, ces nouveaux produits pourront être mis en marché à travers le réseau mondial de GL&V.

Le 15 mai 2006, GL&V a annoncé la signature d'une lettre d'intention exclusive avec la société Enviroquip Inc. ("Enviroquip"), basée à Austin (Texas), afin d'acquérir, au profit du Groupe Traitement des Eaux (Eimco Water Technologies), la totalité des actions en circulation de cette dernière sujet à certaines conditions. Réalisant un chiffre d'affaires annuel d'environ 25 millions $, Enviroquip offre une variété d'équipements pour le traitement de l'eau potable et des eaux usées, principalement à l'intention des municipalités. En plus de divers systèmes d'aération, de drainage et filtrage, de digestion aérobie, de filtre-presse à bande et de clarificateurs, Enviroquip détient la licence exclusive de commercialisation, pour le marché municipal des Etats-Unis, de la technologie de membrane submergée développée par la multinationale japonaise Kubota, un procédé de traitement des eaux usées de plus en plus en demande par les municipalités nord-américaines. La combinaison des produits d'Enviroquip et de la membrane Kubota lui confère une position avantageuse sur le marché, en lui permettant d'offrir aux municipalités des solutions complètes, performantes et économiques. Notons que GL&V détient depuis 2004 la licence exclusive de commercialisation de la membrane Kubota au Canada.

Cette acquisition revêt une valeur stratégique fort intéressante puisqu'elle permettra à de s'établir dans un créneau de marché qui connaît une croissance plus rapide que l'ensemble de l'industrie du traitement des eaux, et où il existe des barrières à l'entrée importantes en raison des nombreux brevets en vigueur. L'ajout de cette technologie relativement nouvelle à l'offre existante de technologies de GL&V dans le domaine du traitement des eaux viendra renforcer le positionnement actuel et futur de GL&V au sein du marché municipal nord-américain. Kubota a déjà donné son assentiment de principe à la transaction. Celle-ci demeure toutefois sujette à certaines conditions, dont la réalisation de la vérification diligente à la satisfaction de GL&V et l'obtention des approbations nécessaires.

    Perspectives
    ------------
                                                            Aux 31 mars
    ------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $)
                                                          2006        2005
    Carnet de commandes :
    ------------------------------------------------------------------------
    ------------------------------------------------------------------------
      Groupe Procédés                                  162 111     161 530
    ------------------------------------------------------------------------
      Groupe Pâtes et Papiers                           75 293      82 228
    ------------------------------------------------------------------------
      Groupe Traitement des Eaux                        82 194      53 188
    ------------------------------------------------------------------------
      Autres et éliminations (1)                        (8 095)    (12 685)
    ------------------------------------------------------------------------
    Total                                              311 503     284 261
    ------------------------------------------------------------------------
    (1) Incluant le carnet de commandes de GL&V Fabrication



GL&V anticipe une bonne performance financière pour l'exercice se terminant le 31 mars 2007, tant en termes de revenus que de rentabilité.

En date du 31 mars 2006, le carnet de commandes affichait une hausse de 9,6 % sur la même date en 2005 (14,9 % à taux de change constants), en raison principalement de l'addition de Brackett Green, tandis que le rythme de prise de nouvelles commandes se maintient à un niveau élevé. Il est à noter que le taux de croissance affiché par le carnet de commandes entre les 31 mars 2005 et 2006, est à peu près le même dans le segment des projets d'équipements neufs et dans celui du marché de l'après-vente.

GL&V vise à atteindre des revenus d'un milliard de $ d'ici trois ans. L'atteinte de cet objectif reposera sur la réalisation d'acquisitions conformes à sa stratégie de valeur ajoutée et de positionnement de marché, y compris dans celui de l'après-vente, et sur des efforts accrus pour favoriser la croissance organique de ses différents groupes.

    - Le Groupe Procédés devrait continuer de bénéficier de conditions de
      marché favorables au sein de l'industrie minière mondiale, à la faveur
      notamment de la croissance économique de la Chine. Il verra donc à
      consolider son organisation mondiale et ses réseaux de sous-traitance
      dans les régions minières les plus actives au monde et celles recelant
      le plus fort potentiel à moyen terme, incluant la Chine, l'Inde,
      l'Amérique latine, certains pays de l'Europe de l'Est dont la Russie,
      l'Australie et l'Afrique du Sud. De plus, il continuera de développer
      sa présence auprès de l'industrie des pâtes et papiers en Chine et en
      Inde ainsi que dans certaines autres niches de marché offrant un bon
      potentiel, incluant le marché de l'énergie qui devrait faire l'objet
      d'investissements importants au cours des prochaines années, tant dans
      les pays développés que dans ceux en développement, et certains
      créneaux des industries chimiques et de la transformation alimentaire.
      Finalement, le Groupe Procédés entend développer plus agressivement sa
      capacité de desservir le marché de l'après-vente, afin notamment de
      bénéficier du potentiel considérable de revenus de modernisation et
      d'entretien que le niveau actuellement très élevé des investissements
      en équipements neuf créera au cours des cinq à dix prochaines années.

    - Dans la foulée des derniers exercices, le Groupe Pâtes et Papiers
      continuera de s'adapter de façon rentable à la transformation en cours
      de l'industrie mondiale de pâtes et papiers, qui fait en sorte que la
      production se déplace vers les marchés émergents bénéficiant
      d'importantes ressources forestières et de coûts de fabrication
      avantageux, (en particulier la Chine, l'Inde, la Russie et certains
      pays sud-américains), tandis que les producteurs restants en Amérique
      du Nord et en Europe de l'Ouest se concentrent principalement sur la
      fabrication de produits spécialisés et l'amélioration de leur
      productivité. Par conséquent, le Groupe Pâtes et Papiers maintiendra
      le cap sur ses principaux objectifs stratégiques qui sont de développer
      ses marchés et ses réseaux de sous-traitance dans les pays émergents,
      d'accroître la valeur technologique de son offre de produits, de
      consolider son leadership dans le marché de l'après-vente,
      particulièrement en Amérique du Nord et en Europe, et de réduire ses
      coûts d'exploitation. Ces objectifs, d'ailleurs, s'appliquent à
      l'ensemble de la Société.

    - Pour sa part, le Groupe Traitement des Eaux bénéficiera en 2007 des
      retombées financières et stratégiques de ses récentes acquisitions. Il
      verra à exploiter au maximum le potentiel offert par les technologies
      acquises notamment celles de Brackett Green dans le tamisage des
      entrées d'eau alimentant les centrales énergétiques et dans le
      traitement des eaux usées industrielles, tout en continuant d'accroître
      sa présence dans le marché du traitement des eaux municipales.


Afin de soutenir et d'accroître sa rentabilité, la Société anticipe qu'elle bénéficiera cette année des mêmes facteurs qui l'ont favorisée en 2005-2006, principalement le niveau élevé des revenus couplé à un bon contrôle des dépenses, le développement en cours des réseaux de sous-traitance, particulièrement en Chine et en Inde, l'élargissement de la sélection de produits à valeur technologique ajoutée et l'optimisation graduelle des récentes acquisitions du Groupe Traitement des Eaux. Dans un contexte d'expansion soutenue de ses marchés et réseaux de sous-traitance, elle mettra également un accent particulier sur le renforcement des programmes de qualité et le déploiement des meilleures pratiques opérationnelles dans tous ses groupes.

Enfin, conformément à son modèle d'affaires, GL&V cherchera à diminuer ses risques d'affaires par la diversification croissante de ses expertises, de son portefeuille technologique et des marchés desservis, par l'importance accordée au marché de l'après-vente, et par des pratiques rigoureuses en matière de gestion des risques et de gouvernance.


                       ETATS CONSOLIDES DES RESULTATS
                   pour les périodes terminées les 31 mars
                          (en milliers de dollars)


                               Quatrième trimestre          Douze mois
                              --------------------    --------------------
                                  (non vérifiés)            (vérifiés)

                                  2006        2005        2006        2005
                              --------    --------    --------    --------
    Revenus                    175 265     155 557     683 155     556 214
    Coût des contrats et des
     marchandises vendues      130 376     118 832     518 053     422 756
                              --------    --------    --------    --------
    Marge brute                 44 889      36 725     165 102     133 458
                               - - - -     - - - -     - - - -     - - - -
    Frais de vente              14 999      14 009      57 765      53 680
    Frais d'administration      13 364      11 413      49 046      41 377
    Frais de recherche et
     développement                 146         199         658         914
    Frais de restructuration         -           -           -       7 664
                              --------    --------    --------    --------
                                28 509      25 621     107 469     103 635
    Bénéfice avant
     amortissements, frais
     financiers et
     impôts sur le bébéfice     16 380      11 104      57 633      29 823

    Amortissements               2 073       2 221       7 941       8 281
                              --------    --------    --------    --------
    Bénéfice avant frais
     financiers et impôts
     sur le bénéfice            14 307       8 883      49 692      21 542

    Frais financiers (note 3)      447       1 242       6 806       4 343
                              --------    --------    --------    --------
    Bénéfice avant impôts sur
     le bénéfice                13 860       7 641      42 886      17 199

    Impôts sur le bénéfice       2 496       1 157       6 928       2 600
                              --------    --------    --------    --------
    Bénéfice net                11 364       6 484      35 958      14 599
                              --------    --------    --------    --------
                              --------    --------    --------    --------

    Résultat par action :
      De base                     0,47        0,27        1,50        0,61
      Dilué                       0,45        0,26        1,45        0,59


    Nombre moyen pondéré
     d'actions en circulation :
      De base               24 181 658  23 985 880  24 041 355  23 978 585
      Dilué                 25 075 974  24 670 325  24 862 554  24 607 078



                           INFORMATION SECTORIELLE
                   pour les périodes terminées les 31 mars
                          (en milliers de dollars)


    QUATRIEME TRIMESTRE
     (non vérifiés)

                                Groupe      Groupe   Autres et
                    Groupe    Pâtes et  Traitement    élimina-
    2006          Procédés     Papiers    des Eaux        tion      Totaux
    ------------  ---------  ---------  ----------   ----------  ----------
                                                       (note 4)

    Revenus        102 012      50 298      34 859     (11 904)    175 265

    Amortissement
     des immobi-
     lisations,
     des droits de
     propriété
     intellectuelle
     et brevets et
     d'autres
     éléments
     d'actif (à
     l'exception
     de l'amortisse-
     ment des frais
     de financement
     reportés)         711         567         269         526       2 073

    Bénéfice (perte)
     avant frais
     financiers et
     impôts sur le
     bénéfice       16 125       2 283       1 360      (5 461)     14 307

    Acquisitions
     d'immobilisa-
     tions             895         770         797         185       2 647


    2005
    ------------
    Revenus         89 827      54 752      19 265      (8 287)    155 557

    Amortissement
     des immobi-
     lisations,
     des droits de
     propriété
     intellectuelle
     et brevets et
     d'autres
     éléments
     d'actif (à
     l'exception
     de l'amortisse-
     ment es frais
     de financement
     reportés et de
     l'amortissement
     accéléré inclus
     dans les frais
     de restructu-
     ration) (1)       891         651          25         654       2 221


    Bénéfice
     (perte) avant
     frais finan-
     ciers et impôts
     sur le
     bénéfice (1)    7 925       4 971         738      (4 751)      8 883

    Acquisitions
     d'immobilisa-
     tions             677       1 820           -          59       2 556


    ------------------------------------------------------------------------
    DOUZE MOIS
     (vérifiés)
                                Groupe      Groupe   Autres et
                    Groupe    Pâtes et  Traitement    élimina-
    2006          Procédés     Papiers    des Eaux        tion      Totaux
    ------------  ---------  ---------  ----------   ----------  ----------
                                                       (note 4)

    Revenus        378 458     218 028     116 015     (29 346)    683 155

    Amortissement
     des immobi-
     lisations,
     des droits de
     propriété in-
     tellectuelle et
     brevets et
     d'autres
     éléments
     d'actif (à
     l'exception de
     l'amortisse-
     ment des frais
     de financement
     reportés)       3 179       2 302         521       1 939       7 941


    Bénéfice
     (perte)
     avant frais
     financiers et
     impôts sur le
     bénéfice       48 819      13 842       4 955     (17 924)     49 692

    Acquisitions
     d'immobi-
     lisations       2 697       2 603       1 073         492       6 865


    2005
    ------------
    Revenus        293 578     213 255      74 819     (25 438)    556 214

    Amortissement
     des immobi-
     lisations,
     des droits
     de propriété
     intellectuelle
     et brevets et
     d'autres
     éléments
     d'actif (à
     l'exception de
     l'amortissement
     des frais de
     financement
     reportés et de
     l'amortissement
     accéléré inclus
     dans les frais
     de restructu-
     ration) (1)     3 400       2 780         158       1 943       8 281


    Bénéfice
     (perte) avant
     frais finan-
     ciers et
     impôts sur le
     bénéfice (1)   27 759       3 934       3 762     (13 913)     21 542

    Acquisitions
     d'immobili-
     sations         2 244       3 002           -         860       6 106

    ------------------------------------------------------------------------
    (1) Les chiffres présentés pour la période de 2005 ont été réagencés en
        fonction de la présentation adoptée en 2006.



                              BILANS CONSOLIDES
                          (en milliers de dollars)

                                                       31 mars     31 mars
                                                          2006        2005
                                                     ----------  ----------
                                                     (vérifiés)  (vérifiés)
    ACTIF
    Actif à court terme :
      Espèces et quasi-espèces                          31 971      32 332
      Placements temporaires                               817       3 351
      Débiteurs                                        144 975     126 679
      Stocks                                            39 941      35 222
      Contrats en cours, déduction faite de la
       facturation progressive (note 5)                 50 775      29 659
      Frais payés d'avance                               2 531       2 530
      Impôts futurs                                     12 102       7 435
                                                     ----------  ----------
                                                       283 112     237 208

    Placements à long terme                              3 483       3 317
    Immobilisations                                     39 506      36 566
    Impôts futurs                                        9 435       5 028
    Ecart d'acquisition (note 6)                        26 405      27 668
    Droits de propriété intellectuelle et brevets
     (note 7)                                           16 233       9 453
    Autres éléments d'actif (note 8)                     5 337       6 888
                                                     ----------  ----------
                                                       383 511     326 128
                                                     ----------  ----------
                                                     ----------  ----------
    PASSIF ET AVOIR DES ACTIONNAIRES
    Passif à court terme :
      Comptes fournisseurs et charges à payer          162 533     126 861
      Impôts sur les bénéfices à payer                   6 529       3 460
      Impôts futurs                                      1 761         458
      Tranche à court terme de la dette à long terme
       (note 2)                                              -      10 613
                                                     ----------  ----------
                                                       170 823     141 392

    Dette à long terme (note 2)                         28 182      36 814
    Autres éléments de passif (note 9)                  21 883      14 859
    Impôts futurs                                        5 207       6 019

    Avoir des actionnaires :
      Capital-actions                                   58 770      57 731
      Surplus d'apport (note 10)                           985         253
      Bénéfices non répartis                           120 869      87 310
      Ecart de conversion                              (23 208)    (18 250)
                                                     ----------  ----------
                                                       157 416     127 044
                                                     ----------  ----------
                                                       383 511     326 128
                                                     ----------  ----------
                                                     ----------  ----------


                 ETATS CONSOLIDES DES BENEFICES NON REPARTIS
                   pour les périodes terminées les 31 mars
                          (en milliers de dollars)


                               Quatrième trimestre          Douze mois
                               --------------------   ---------------------
                                 (non vérifiés)             (vérifiés)

                                  2006        2005        2006        2005
                               ---------  ---------   ----------  ---------
    Bénéfices non répartis
     au début de la période    109 505      80 826      87 310      72 711

    Bénéfice net                11 364       6 484      35 958      14 599
                               ---------  ---------   ----------  ---------
                               120 869      87 310     123 268      87 310

    Dividendes                       -           -       2 399           -
                               ---------  ---------   ----------  ---------
   Bénéfices non répartis
    à la fin de la période     120 869      87 310     120 869      87 310
                               ---------  ---------   ----------  ---------
                               ---------  ---------   ----------  ---------


                   ETATS CONSOLIDES DES FLUX DE TRESORERIE
                   pour les périodes terminées les 31 mars
                          (en milliers de dollars)


                               Quatrième trimestre           Douze mois
                                  (non vérifiés)              (vérifiés)
                               --------------------  ----------------------
                                  2006        2005        2006        2005
                               ---------  ---------  -----------  ---------
    Flux de trésorerie liés aux
     activités d'exploitation :
      Bénéfice net              11 364       6 484      35 958      14 599
      Eléments hors caisse du
       bénéfice net
        (Gain) perte sur la
         cession d'immobili-
         sations et d'autres
         éléments d'actif       (1 324)        234      (1 366)        331
        Radiation de frais
         de financement
         reportés                    -           -       2 159           -
        Radiation de valeur
         des immobilisations     1 194                   1 194
        Amortissement des
         immobilisations et
         d'autres éléments
         d'actif                 2 073       2 220       7 941      13 821
        Amortissement des
         frais de financement
         reportés                   30         215         503         991
        Amortissement du gain
         reporté relatif à un
         contrat de cession bail  (122)       (174)       (509)       (559)
        Rémunération à base
         d'actions                 300          96         732         253
        Impôts futurs           (1 595)        263      (4 758)     (1 734)
      Variation nette des
       actifs et passifs
       d'exploitation
       (déduction faite de
       l'effet des acquisi-
       tions d'activités
       commerciales)            12 543       2 185      11 137      (5 819)
                               ---------  ---------  -----------  ---------
                                24 463      11 523      52 991      21 883
                               ---------  ---------  -----------  ---------
    Flux de trésorerie liés
     aux activités de
     financement :
      Emprunt net sur le
       crédit rotatif non
       amortissable            (22 050)          -      28 415           -
      Remboursements de dette
       à long terme (note 2)         -      (2 653)    (46 732)    (10 915)
      Augmentation des frais
       de financement reportés     239        (228)     (1 238)       (228)
      Emission d'actions
       subalternes de
       catégorie A                 984          43       1 039          43
      Dividendes                     -           -      (2 399)          -
                               ---------  ---------  -----------  ---------
                               (20 827)     (2 838)    (20 915)    (11 100)
                               - - - - -  - - - - -  - - - - - -  - - - - -
    Flux de trésorerie liés
     aux activités
     d'investissement :
        Acquisitions
         d'activités
         commerciales
         (note 11)              (4 725)          -     (26 669)          -
        Variation des
         placements
         temporaires               (17)         39       2 534       1 956
        Acquisition de
         placements à
         long terme                (58)        (54)       (233)       (226)
        Cession de placements
         à long terme                -           -           -         101
        Acquisitions
         d'immobilisations      (2 647)     (2 556)     (6 865)     (6 106)
        Cession
         d'immobilisations       2 391           -       4 506       4 598
        Variation nette des
         autres éléments
         d'actif                    44         (75)     (2 217)     (1 060)
                               ---------  ---------  -----------  ---------
                                (5 012)     (2 646)    (28 944)       (737)
                               ---------  ---------  -----------  ---------
    Incidence des écarts du
     taux de change sur
     les espèces et les
     quasi-espèces               1 323      (1 365)     (3 493)     (4 328)
                               ---------  ---------  -----------  ---------
    (Diminution) augmentation
     nette des espèces
     et quasi-espèces              (53)      4 674        (361)      5 718

    Espèces et quasi-espèces
     au début de la période     32 024      27 658      32 332      26 614
                               ---------  ---------  -----------  ---------
    Espèces et quasi-espèces
     à la fin de la période     31 971      32 332      31 971      32 332
                               ---------  ---------  -----------  ---------
                               ---------  ---------  -----------  ---------

    Informations
     supplémentaires :
      Intérêts payés,
       montant net                 554       1 075       2 863       4 016
      Impôts sur le
       bénéfice payés            2 067         798       8 551       3 516



    Notes afférentes aux états financiers consolidés
    Pour les périodes de trois et douze mois terminées les 31 mars 2006 et
    2005
    (Les montants dans les tableaux sont en milliers de dollars, sauf les
    montants par action)
    (Les données relatives à la période de trois mois sont non vérifiées)

    1. Mode de présentation


Les états financiers consolidés intermédiaires ont été préparés conformément aux principes comptables généralement reconnus du Canada ("PCGR"). Les mêmes conventions comptables que celles présentées dans les états financiers annuels consolidés vérifiés ont été utilisées. Les présents états financiers consolidés ne comprennent pas l'ensemble de la divulgation requise par les PCGR et, par conséquent, ils doivent être lus en parallèle avec les états financiers consolidés vérifiés et les notes afférentes.

2. Refinancement des facilités de crédit

Le 2 août 2005, la Société a procédé à la clôture du refinancement de ses facilités de crédit. Les nouvelles facilités de crédit consistent en deux crédits rotatifs non amortissables totalisant 180 millions de dollars dont un montant de 150 millions de dollars pouvant servir aux besoins courants de financement, à l'émission de lettres de crédit et aux acquisitions d'entreprises et un montant de 30 millions de dollars aux fins de l'émission de lettres de crédit cautionnées par Exportation et Développement Canada (EDC). Ces facilités, échéant dans cinq ans, sont garanties par des sûretés y incluant des hypothèques mobilières et immobilières sur l'universalité des actifs de la Société et de certaines de ses filiales. Les crédits rotatifs non amortissables portent intérêts selon différents taux en fonction du niveau d'endettement et du bénéfice avant frais de restructuration, amortissements, frais financiers et impôts sur le bénéfice de la Société. Ces taux varient du taux préférentiel canadien, américain ou européen au taux préférentiel canadien, américain ou européen majoré de 0,500% et/ou aux taux des acceptations bancaires ou LIBOR majoré de 0,875% à 1,500%. La nouvelle entente comporte également des clauses prévoyant le maintien de certains ratios financiers.

Suite à la clôture de ce refinancement et au remboursement des facilités de crédit remplacées pour un montant de 44,1 millions $, la Société a radié le solde de 2,2 millions $ de frais de financement reportés relatifs à ce financement remplacé au cours du deuxième trimestre.

    3. Frais financiers

                               Quatrième trimestre              Douze mois
                                terminé le 31 mars     terminés le 31 mars
                               ---------------------------------------------
                                  2006        2005        2006        2005
                               ---------------------------------------------
    Intérêts sur la dette à
     long terme                    602 $       662 $     2 388 $     2 935 $
    Revenus d'intérêts,
     montant net                  (481)       (191)       (987)       (425)
    Amortissement des frais de
     financement reportés           30         215         503         991
    Perte (gain) sur variations de
     taux de change               (181)         67         634      (1 053)
    Radiation de frais de
     financement reportés (note 2)   -           -       2 159           -
    Autres                         477         489       2 109       1 895
                               ---------------------------------------------
                                   447 $     1 242 $     6 806 $     4 343 $
                               ---------------------------------------------

    4. Information sectorielle


Suite aux acquisitions des dernières années les Groupes Procédés et Traitement des Eaux ont connus une croissance importante. Cette croissance a pour conséquence que le Groupe Fabrication ne représente plus un secteur significatif pour la direction de la Société. Ce secteur ne rencontre d'ailleurs pas les seuils quantitatifs énoncés au chapitre 1701 du Manuel de l'ICCA. En conséquence, comme la direction juge qu'il n'est plus pertinent de présenter distinctement le Groupe Fabrication, les données relatives à ce groupe ont été reclassées avec les données présentées sous Autres et éliminations.

    5. Contrats en cours, déduction faite de la facturation progressive

                                                    ------------------------
                                                      Solde au    Solde au
                                                       31 mars     31 mars
                                                          2006        2005
                                                    ------------------------
    Contrats en cours                                  272 815 $   118 098 $
    Facturation progressive                           (222 040)    (88 439)
                                                    ------------------------
                                                        50 775 $    29 659 $
                                                    ------------------------
    6. Ecart d'acquisition


Le tableau suivant présente la variation de la valeur comptable de l'écart d'acquisition depuis le 31 mars 2005 :

                           -------------------------------------------------
                                            Acqui-
                                            sition
                                           d'acti-
                              Solde au       vités                Solde au
                               31 mars     commer-    Ecart de     31 mars
                                  2005      ciales  conversion        2006
                           -------------------------------------------------
    Groupe Procédés             20 913 $         - $    (1 593) $   19 320 $
    Groupe Traitement des Eau    4 334         631        (147)      4 818
    Groupe Pâtes et Papiers      2 421                    (154)      2 267
                           -------------------------------------------------
                                27 668 $       631 $    (1 894) $   26 405 $
                           -------------------------------------------------


    7. Droits de propriété intellectuelle et brevets

                  ----------------------------------------------------------
                  Solde au                                        Solde au
                   31 mars    Acquisi-  Amortisse-    Ecart de     31 mars
                      2005       tions        ment  conversion        2006
                  ----------------------------------------------------------
    Droits de
     propriété in-
     tellectuelle    9 207 $     8 690 $    (1 441)       (370) $   16 086 $
    Brevets            246          37        (131)         (5)        147
                  ----------------------------------------------------------
                     9 453 $     8 727 $    (1 572)       (375) $   16 233 $
                  ----------------------------------------------------------

    8. Autres éléments d'actif

                                                    ------------------------
                                                      Solde au    Solde au
                                                       31 mars     31 mars
                                                          2006        2005
                                                    ------------------------
    Frais de développement                               3 425 $     3 545 $
    Frais de financement reportés                        1 102       2 531
    Autres                                                 810         812
                                                    ------------------------
                                                         5 337 $     6 888 $
                                                    ------------------------

    9. Autres éléments de passif


                                                    ------------------------
                                                      Solde au    Solde au
                                                       31 mars     31 mars
                                                          2006        2005
                                                    ------------------------
    Passif découlant des régimes de retraite (a)        13 305 $     6 905 $
    Gain reporté relatif à un contrat de cession-bail    3 825       4 480
    Autres                                               4 753       3 474
                                                    ------------------------
                                                        21 883 $    14 859 $
                                                    ------------------------

    (a) Ce passif inclut un montant de 6 813 000$ relatif au régime de
        retraite de la société Brackett Green Limited acquise le 7 novembre
        2005.

    10. Rémunération à base d'actions


En ce qui a trait aux options d'achat d'actions accordées depuis le 1er avril 2003, la Société utilise la méthode de comptabilisation fondée sur la juste valeur et les coûts de rémunération sont imputés aux résultats au cours de la période d'acquisition des droits. Par ailleurs, avant le 1er avril 2003, la Société appliquait la méthode du règlement pour ses octrois d'options d'achat. Si les coûts de rémunération avaient été établis selon la méthode de la juste valeur à leur date d'octroi des attributions consenties du 1 avril 2002 au 31 mars 2003, aux termes de tous les régimes, le bénéfice net pro forma et le résultat par action pro forma de base et dilué n'auraient pas différé de façon significative des chiffres présentés à l'état des résultats consolidés.

11. Acquisitions d'activités commerciales

Les résultats d'opérations des activités commerciales acquisies sont inclus aux résultats consolidés de la Société depuis leur date d'acquisition.

Le 1er avril 2005, la Société a fait l'acquisition de certains actifs nets de la société britannique Jones & Attwood Limited située dans la région de Birmingham (Angleterre) et de l'Illinois (Etats-Unis). Les actifs nets acquis par le Groupe Traitement des Eaux portent plus spécifiquement sur les opérations et activités spécialisées dans le traitement des eaux municipales et industrielles.

Le 27 mai 2005, le Groupe Pâtes et Papiers a procédé à l'acquisition de certains actifs de la société britannique Perplas Limited située à Manchester (Angleterre). Les actifs acquis sont reliés à la fabrication d'équipements de préparation de la pâte ainsi que de pièces de remplacement à fort roulement.

Le 9 janvier 2006, le Groupe Traitement des Eaux a acquis certains actifs (principalement des immobilisations et des droits de propriété intellectuelle) et activités de la division des systèmes chimiques pour la production du papier de Metso Paper basé en Finlande.

La contrepartie en espèces pour ces trois acquisitions est de 6 985 000$ (incluant les frais d'acquisitions).

Le 7 novembre 2005, la Société a acquis la totalité des actions de la société britannique Brackett Green Limited. (Colchester, Royaume-Uni) et de sa filiale américaine Brackett Green USA, Inc. (Houston, Texas), de Fabricom S.A. (groupe SUEZ). Etabli depuis plus de 100 ans, ce groupe est un chef de file mondial dans les technologies avancées de tamisage et de filtration des eaux alimentant les centrales de production d'énergie, les raffineries et divers autres types d'industries. En plus de ce champ d'expertise, il offre une vaste gamme d'équipements de traitement des eaux usées municipales et industrielles. Employant quelque 170 personnes, le groupe possède une usine à Colchester, en périphérie de Londres, et exploite à Houston un centre d'ingénierie, de vente et de service. La contrepartie en espèces pour cette acquisition est de 19 684 000$ (incluant les frais d'acquisitions).

Au cours du dernier trimestre, les comptes de fermeture relatifs à Brackett Green nécessaires à l'application du processus d'ajustement du prix d'achat ont été dressés. L'application du processus a fait apparaître des différences importantes entres les comptes établis par la société et ceux établis par le vendeur. Les pourparlers avec le vendeur n'ont pas conduit à une entente sur la valeur des comptes de fermeture, et conséquemment, comme le prévoit le contrat d'achat, les comptes de fermeture ont été soumis à un processus d'arbitrage qui est présentement en cours. La réclamation de la société excède le montant maximal de 3 200 000 d'euros (4 553 000 $) d'ajustement du prix d'achat prévu au contrat d'achat. L'issue du désaccord ne peut être déterminée pour l'instant. L'allocation du prix d'achat inclus une réduction initiale de 3 200 000 d'euros et, si le règlement du différend est inférieur à ce montant l'écart sera comptabilisé en augmentation de l'écart d'acquisition.

La répartition finale du prix d'achat de Brackett Green sera complétée au cours du prochain exercice.

>>

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:00
QUÉBEC, le 23 août 2017 /CNW Telbec/ - SSQ Groupe financier salue la persévérance des jeunes du Carrefour des enfants de Saint-Malo, qui relèveront tout un défi ce samedi : ils prendront part à la course du 5 km de la Santé SSQ, après s'y être...

à 14:58
Les jeunes pourront acquérir une expérience de travail enrichissante dans des domaines liés à l'environnement CALGARY, le 23 août 2017 /CNW/ - L'économie mondiale se tourne vers une croissance plus propre. En investissant dans les emplois verts...

à 14:52
AMOS, QC, le 23 août 2017 /CNW Telbec/ - Les représentants des médias sont conviés à une conférence de presse au cours de laquelle le député de LaSalle?Émard?Verdun et secrétaire parlementaire du ministre de l'Innovation, des Sciences et du...

à 14:48
QUÉBEC, le 23 août 2017 /CNW Telbec/ - Alors que la saison de course estivale bat son plein, le Gouvernement du Québec est fier de s'associer au Marathon SSQ de Québec en collaboration avec la Ville de Lévis qui se tiendra du 25 au 27 août prochains,...

à 14:19
TORONTO, le 23 août 2017 /CNW/ - Placements CI (« CI ») annonce aujourd'hui une proposition de fusion de six fonds avec d'autres fonds. Fonds dissous Fonds de remplacement Fonds international CI Fonds de valeur internationale CI...

à 14:02
DRUMMONDVILLE, QC, le 23 août 2017 /CNW Telbec/ - Faisant suite à l'annonce de Ledvance (anciennement Osram-Sylvania) de couper un quart et demi de travail en raison de la perte d'important contrats avec Lowe's, Unifor demande la mise en place d'un...




Communiqué envoyé le 29 mai 2006 à 07:34 et diffusé par :