Le Lézard

L'organisation "Rabbins pour les droits de l'homme" obtient le Prix de la paix décerné par la Fondation Niwano



TOKYO, le 11 mai /CNW/ -- TOKYO, le 11 mai /CNW/ - La Fondation Niwano pour la paix (Niwano Peace Foundation) a octroyé le 23ème Prix de la paix Niwano (Niwano Peace Prize) à l'organisation "Rabbins pour les droits de l'homme" (RHR ou Rabbis for Human Rights) d'Israel au cours d'une cérémonie qui a eu lieu à Tokyo le 11 mai. Outre le certificat de mérite, le RHR a reçu une médaille et 20 millions de yens.

Fondée en 1988 par des rabbins d'Israel, l'organisation RHR promeut les valeurs juives préconisant que tous les êtres humains sont créés à l'image de Dieu et ont droit à la justice, à l'égalité et au respect. Pour affirmer ces valeurs essentielles du judaisme, RHR défend les droits de l'homme de toute personne en Israel et dans les territoires sous contrôle israélien en promouvant l'éducation publique, l'activisme et des projets de service concrets.

"Le Prix Niwano nous encourage, que dis-je, nous donne les moyens d'agir encore plus concrètement", a déclaré le rabbin Ma'ayan Turner, présidente du RHR, dans un discours de remerciement. "Les humanistes laiques rejettent trop souvent toutes les religions qu'ils considèrent comme la source des inégalités entre les personnes, entre les peuples, et les jugent coupées des réalités modernes", a-t-elle poursuivi. "Pourtant, il est du devoir de toutes les personnes de foi de s'élever à la fois contre le rejectionnisme et le fondamentalisme, et d'insister sur les valeurs que sont la vérité, la justice et la paix, composantes d'une vraie relation avec le Divin et avec toute la Création."

Elle a ajouté, se referant à nouveau au prix : "Nous le recevons également au nom de ceux qui sont nos partenaires, nos sympathisants, religieux et non religieux, juifs et non juifs, qui ont travaillé, rêvé, étudié et prié avec nous. Nous acceptons ce prix au nom de tous ceux dont les exemples et les enseignements ont éclairé notre chemin depuis des générations. Et nous dédions ce prix à ceux qui souffrent, aux victimes des violations des droits de l'homme, que nous ferons tout pour aider, renforcés aujourd'hui par votre reconnaissance."

Pour ne pas mettre trop d'accent sur une région ou une religion particulière, chaque année la Fondation pour la paix sollicite des candidatures auprès d'intellectuels du monde entier. Lors de la procédure de nomination, quelque 1 000 personnes et organismes, représentant 125 pays et de nombreuses religions, sont invités à proposer des candidats. Les candidatures sont soigneusement examinées par le comité du Prix de la paix Niwano. Actuellement, le comité est composé de 11 chefs religieux provenant de différentes régions du monde, oeuvrant tous au sein de mouvements pour la paix et pour la coopération interreligieuse.

Site Web : http://www.npf.or.jp/english/index.html


Communiqué envoyé le 10 mai 2006 à 23:00 et diffusé par :