Le Lézard

Québec solidaire ajoute sa voix à la mobilisation citoyenne contre les ports méthaniers



MONTREAL, le 28 mai /CNW/ -- MONTREAL, le 28 mai /CNW Telbec/ - Réunis en conseil national à Québec ce dimanche, les délégués de Québec Solidaire ont exprimé un appui unanime aux groupes qui se mobilisent dans la région de la capitale nationale contre le projet de port méthanier à Rabaska. Les porte-parole de Québec solidaire, Amir Khadir et Françoise David, ont relevé le manque de consultation de la population et l'attitude autoritaire du gouvernement libéral de Jean Charest, qui cherche, tout comme dans le cas du Mont Orford, à prioriser les intérêts des promoteurs à l'inverse de celui du plus grand nombre.

"Au contraire de ce que dise les promoteurs du projet et ceux qui gravitent autour du gouvernement Charest, le projet de port méthanier n'est pas viable : ni pour l'environnement, ni pour la population, ni pour l'avenir du Québec. Que ce soit ici, à Rabaska, ou ailleurs où de tels projets sont prévus, il n'est pas question d'accepter d'aller de l'avant avec un développement basé sur la seule croissance économique, sans égard à nos responsabilités face à l'environnement" a souligné Françoise David, porte- parole de Québec solidaire.

Québec solidaire entend proposer des alternatives qui permettront une autre approche du développement énergétique au Québec. Cette politique sera centrée sur l'efficacité énergétique et la mise en valeur de l'économie d'énergie. Des sources d'énergie renouvelables, comme l'éolien, devraient être préférées aux filières conventionnelles polluantes. La planification et le développement de nouveaux réseaux devrait faire l'objet d'une planification assortie de consultations publiques.

Amir Khadir a pour sa part appelé la population à manifester son opposition face aux projets de privatisation du Mont Orford et de construction de ports méthaniers : "Nous appelons l'ensemble de nos membres et tous ceux qui appuient SOS Mont Orford, à nous rejoindre dans la rue pour signifier clairement que ces projets vont à l'encontre du Québec que nous voulons bâtir. Le gouvernement actuel fait montre à la fois d'autoritarisme et de surdité en niant les valeurs qui animent les Québécoises et les Québécois. Il est temps de sortir du carcan de la croissance infinie et de l'exploitation sans fin de l'environnement".


Communiqué envoyé le 28 mai 2006 à 17:43 et diffusé par :