Le Lézard
Classé dans : Exploitation pétrolière

Le SCFP réclame la pleine protection de l'eau potable en Gaspésie



GASPÉ, QC, le 26 févr. 2014 /CNW Telbec/ - Le plus important syndicat d'employés municipaux au Québec s'inquiète des menaces à l'eau potable en Gaspésie. Dans la foulée du jugement de la Cour supérieure du 10 février sur le litige opposant la Ville de Gaspé à Pétrolia, le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) réclame l'intervention du gouvernement Marois. Selon le SCFP, il faut entendre la volonté de la Ville de Gaspé et de ses citoyens de ne pas permettre de forage pétrolier sur leur territoire.

« Il y a un doute sur la capacité réglementaire de la Ville de Gaspé à protéger ses sources d'eau potable face à l'exploitation des hydrocarbures. Nous renvoyons donc la balle à Québec. Il est urgent que le gouvernement Marois prenne ses responsabilités et protège aussi bien la Gaspésie que le reste du Québec. Il faut mettre toutes les municipalités, sans exception, à l'abri de la pollution de l'eau potable », a réclamé Patrick Gloutney, président du Conseil provincial du secteur municipal du SCFP.

Le SCFP appuie les recommandations et revendications de la coalition Eau secours! dans ce dossier. Il affirme donc que le Québec doit miser sur l'efficacité énergétique et consacrer son intelligence et son expertise à assurer une place grandissante aux énergies renouvelables, tout en s'éloignant progressivement des hydrocarbures. Le SCFP et la coalition réclament également l'adoption d'une loi et de règlements avec les ressources humaines et financières nécessaires pour assurer une protection effective et efficace de l'eau sur tout le territoire québécois.

« Nous appuyons chaleureusement les municipalités et les citoyens qui se mobilisent pour protéger la qualité de l'eau autour d'eux. Le gouvernement doit prendre acte de la volonté des élus de Gaspé et s'assurer de protéger la ressource et l'environnement des citoyens », a commenté Yanick Proulx, conseiller syndical au SCFP et président du Conseil régional FTQ Bas-Saint-Laurent-Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

Comptant plus de 111 000 membres au Québec, le SCFP représente environ 70 % de l'ensemble des employés municipaux au Québec, soit environ 30 000 membres. Le SCFP est de plus présent dans les secteurs suivant : les affaires sociales, les communications, l'éducation, l'énergie, les sociétés d'État et organismes publics, les transports aérien et urbain, le secteur mixte ainsi que les universités.

SOURCE Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:34
MONTRÉAL, le 28 mars 2017 /CNW Telbec/ - Gaz Métro se réjouit des mesures porteuses du budget 2017-2018 en lien avec la transition énergétique du Québec, qui furent présentées plus tôt aujourd'hui par le ministre des Finances du Québec, M. Carlos...

à 12:49
MONTRÉAL, le 28 mars 2017 /CNW Telbec/ - Boralex inc. (« Boralex » ou la « Société ») (TSX: BLX) est fière de souligner que Dany St-Pierre, qui siège sur le conseil d'administration de Boralex depuis 2016, figure à la 66e position du Top 100 des...

à 09:00
CALGARY, Alberta, March 28, 2017 /PRNewswire/ -- Palantir Economic Solutions Ltd. (« Palantir ») et Caesar Systems LLC, sous le nom commercial de PetroVR (« PetroVR » ou « Caesar Systems »), ont annoncé aujourd'hui la conclusion d'un accord de...

à 05:00
OTTAWA, le 27 mars 2017 /CNW/ - L'honorable Jim Carr ministre des Ressources naturelles du Canada, fera une visite officielle à Washington, du 28 au 30 mars. Ce voyage permettra au ministre de discuter d'énergie, de foresterie et d'exploitation...

à 04:39
LONDRES, March 28, 2017 /PRNewswire/ -- ICIS, un grand fournisseur de renseignements sur les prix et le marché pour les secteurs mondiaux de l'énergie, des produits chimiques et des engrais, a renforcé sa couverture du marché du gaz européen, en...

à 00:35
TOKYO, le 23 mars 2017 /CNW/ -- TEPCO, le propriétaire de Fukushima Daiichi, la centrale nucléaire endommagée, cherche à élargir sa collaboration en matière de technologie avec des partenaires pour travailler à long terme sur la décontamination et le...




Communiqué envoyé le 26 février 2014 à 12:06 et diffusé par :