Le Lézard
Classé dans : Exploitation pétrolière

Le SCFP réclame la pleine protection de l'eau potable en Gaspésie



GASPÉ, QC, le 26 févr. 2014 /CNW Telbec/ - Le plus important syndicat d'employés municipaux au Québec s'inquiète des menaces à l'eau potable en Gaspésie. Dans la foulée du jugement de la Cour supérieure du 10 février sur le litige opposant la Ville de Gaspé à Pétrolia, le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) réclame l'intervention du gouvernement Marois. Selon le SCFP, il faut entendre la volonté de la Ville de Gaspé et de ses citoyens de ne pas permettre de forage pétrolier sur leur territoire.

« Il y a un doute sur la capacité réglementaire de la Ville de Gaspé à protéger ses sources d'eau potable face à l'exploitation des hydrocarbures. Nous renvoyons donc la balle à Québec. Il est urgent que le gouvernement Marois prenne ses responsabilités et protège aussi bien la Gaspésie que le reste du Québec. Il faut mettre toutes les municipalités, sans exception, à l'abri de la pollution de l'eau potable », a réclamé Patrick Gloutney, président du Conseil provincial du secteur municipal du SCFP.

Le SCFP appuie les recommandations et revendications de la coalition Eau secours! dans ce dossier. Il affirme donc que le Québec doit miser sur l'efficacité énergétique et consacrer son intelligence et son expertise à assurer une place grandissante aux énergies renouvelables, tout en s'éloignant progressivement des hydrocarbures. Le SCFP et la coalition réclament également l'adoption d'une loi et de règlements avec les ressources humaines et financières nécessaires pour assurer une protection effective et efficace de l'eau sur tout le territoire québécois.

« Nous appuyons chaleureusement les municipalités et les citoyens qui se mobilisent pour protéger la qualité de l'eau autour d'eux. Le gouvernement doit prendre acte de la volonté des élus de Gaspé et s'assurer de protéger la ressource et l'environnement des citoyens », a commenté Yanick Proulx, conseiller syndical au SCFP et président du Conseil régional FTQ Bas-Saint-Laurent-Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

Comptant plus de 111 000 membres au Québec, le SCFP représente environ 70 % de l'ensemble des employés municipaux au Québec, soit environ 30 000 membres. Le SCFP est de plus présent dans les secteurs suivant : les affaires sociales, les communications, l'éducation, l'énergie, les sociétés d'État et organismes publics, les transports aérien et urbain, le secteur mixte ainsi que les universités.

SOURCE Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:56
Schneider Electric...

à 11:30
La Fédération québécoise des municipalités (FQM) et Énergère sont fières d'annoncer le lancement d'un nouveau service pour toutes les municipalités du Québec, qu'elles soient membres ou non de la FQM. Elles bénéficieront dorénavant de conditions...

19 fév 2018
Le stockage à batterie permet d'évoluer vers un centre de distribution neutre en énergie  Alfen, spécialiste des solutions énergétiques d'avenir, a annoncé le lancement d'un système de stockage d'énergie intelligent pour le centre logistique de la...

16 fév 2018
Dans le cadre de l'appel de propositions du Massachussetts, l'énergie d'Hydro-Québec a de nouveau obtenu la faveur de cet État. Celui-ci a retenu un second projet d'Hydro-Québec en vue d'entamer des négociations visant la signature d'un contrat...

16 fév 2018
Le gouvernement du Canada continue de démontrer son engagement envers les résidents de Churchill en contribuant à réduire le coût de l'essence dans les collectivités du Nord du Manitoba touchées par la perturbation du service ferroviaire en mai 2017....

16 fév 2018
Choisir l'électricité propre aide à protéger la santé des Canadiens, à réduire la pollution par le carbone et à créer des possibilités pour la classe moyenne. La transition vers l'énergie propre s'accélère partout dans le monde, et le Canada fait...




Communiqué envoyé le 26 février 2014 à 12:06 et diffusé par :