Le Lézard

Travaux d'infrastructures Canada-Québec - PROJET DE 33 M$ POUR LA CONSTRUCTION D'UNE USINE DE FILTRATION DANS LE SECTEUR DE CHARLESBOURG



QUÉBEC, le 26 mai /CNW/ -- QUÉBEC, le 26 mai /CNW Telbec/ - Le ministre des Transports, ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale et député de Jean-Lesage, monsieur Michel Després, au nom de la ministre des Affaires municipales et des Régions, madame Nathalie Normandeau, et l'honorable Josée Verner, ministre de la Coopération internationale, ministre de la Francophonie et des Langues officielles et députée de Louis Saint-Laurent, au nom de l'honorable Jean-Pierre Blackburn, ministre du Travail et ministre de Développement économique Canada, sont heureux d'annoncer que la Ville de Québec bénéficiera d'une aide financière gouvernementale de 16 736 000 $, dans le cadre du programme "Travaux d'infrastructures Canada-Québec", pour la construction d'une usine de filtration et la réalisation de travaux d'alimentation en eau potable qui bénéficieront à environ 72 000 personnes de l'arrondissement de Charlesbourg.

À cette occasion, le député de Charlesbourg, monsieur Éric R. Mercier, le député de Charlesbourg-Haute-Saint-Charles à la Chambre des communes, monsieur Daniel Petit, et le premier vice-président du comité exécutif de la Ville de Québec, monsieur Ralph Mercier, étaient présents à l'événement.

"L'annonce d'aujourd'hui permettra la mise aux normes des infrastructures d'approvisionnement et de traitement d'eau potable, en plus d'assurer une meilleure qualité de l'eau de consommation des résidants et de contribuer ainsi à la modernisation des infrastructures collectives dans le secteur de Charlesbourg", a déclaré le ministre Michel Després.

"Résultat d'une collaboration étroite entre la Ville de Québec et les gouvernements du Québec et du Canada, ce projet important permettra de doter ce secteur de la ville d'une infrastructure essentielle des plus modernes dont elle avait un urgent besoin", a conclu la ministre Josée Verner.

La réalisation du projet comprend, entre autres, l'installation d'une nouvelle prise d'eau brute dans le lac des Roches adjacente à la prise existante, l'aménagement du poste de surpression d'eau brute (le poste des Érables) incluant un bâtiment de service de 145 mètres carrés, situé dans le prolongement nord-ouest de la rue Lacroix. Le projet nécessite également la construction d'une usine de filtration d'environ 2 500 mètres carrés situés à environ 200 mètres à l'est du chemin du lac des Roches. Il prévoit aussi la construction d'un réservoir souterrain d'eau potable d'une capacité de 30 000 mètres cubes adjacent à l'usine de filtration projetée, ainsi que plusieurs travaux complémentaires.

Rappelons que cette partie de la ville est alimentée essentiellement par trois sources d'eau brute, en l'occurrence le lac des Roches, le réservoir des Érables et les sources du Bon-Pasteur, et que l'eau potable distribuée dans ce secteur ne subit aucun autre traitement à l'heure actuelle qu'une simple désinfection au chlore. La nouvelle usine de filtration, qui permettra d'améliorer à la fois les infrastructures d'approvisionnement et la qualité de l'eau de consommation courante, sera conçue pour une capacité de traitement de 56 000 mètres cubes d'eau par jour, correspondant au débit journalier maximum basé sur un horizon de 10 ans.

Ces travaux nécessitent un investissement admissible de 33 472 000 $. La Ville de Québec participe au projet pour 16 736 000 $, alors que les gouvernements du Canada et du Québec contribuent chacun pour un montant de     8 368 000 $, ce qui représente une aide financière gouvernementale totale de   16 736 000 $.

Le programme "Travaux d'infrastructures Canada-Québec" vise à permettre notamment aux municipalités de réaliser des travaux de réfection, de remplacement et de construction d'infrastructures d'aqueduc, d'égout et de traitement des eaux usées, ainsi que des projets d'expérimentation de nouvelles technologies ou encore des projets de mise en valeur, de rénovation ou de construction d'infrastructures ayant des incidences économiques, urbaines ou régionales. Cette partie du programme est sous la responsabilité du ministère des Affaires municipales et des Régions. Le programme comprend enfin un volet consacré aux infrastructures routières et aux modes de transport collectif, sous la responsabilité du ministère des Transports du Québec et d'Infrastructures-Transport. La responsabilité du gouvernement du Canada relative au programme a été confiée à Développement économique Canada. La mise en ?uvre du programme donnera lieu à des travaux d'une valeur totale de 1,686 milliard de dollars.

Also available in English : www.dec-ced.gc.ca

-%SU: TRN

-%RE: 37


Communiqué envoyé le 26 mai 2006 à 16:30 et diffusé par :