Le Lézard

Équité salariale - Une loi susceptible de pénaliser la catégorie professionnelle représentée par le SPGQ



QUÉBEC, le 26 mai /CNW/ -- QUÉBEC, le 26 mai /CNW Telbec/ - Le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) se dit très déçu de l'adoption, hier, de la nouvelle Loi sur l'équité salariale, qui pourrait ne pas rendre justice à la catégorie professionnelle qu'il représente.

"Avec l'adoption hier de la nouvelle Loi sur l'équité salariale, Québec fait marche arrière sur un principe qu'il a accepté, en janvier 2004, en ne contestant pas la décision du juge Julien de la Cour supérieure du Québec. Ce jugement permettait au SPGQ de réaliser quatre programmes distincts d'équité pour la catégorie professionnelle qu'il représente dans les secteurs de la fonction publique, des collèges, des commissions scolaires et de la santé", explique la présidente du SPGQ, madame Carole Roberge.

"Cette loi oblige l'utilisation d'une même grille d'évaluation des emplois pour toutes les catégories de personnel confondues. Le SPGQ considère ces modifications législatives inacceptables pour les membres qu'il représente dans le secteur parapublic. Le SPGQ tient à se prévaloir pour ces membres de la grille spécifique à la catégorie professionnelle, utilisée avec satisfaction pour le secteur de la fonction publique. Comment peut-on justifier une grille unique pour les secteurs de l'éducation et de la santé, alors qu'il en est autrement dans la fonction publique ? Des grilles distinctes sont pourtant bel et bien utilisées dans la fonction publique pour différentes catégories de personnel. Où est la cohérence ?", se demande la présidente du SPGQ.

En effet, le SPGQ ayant terminé avec satisfaction l'exercice d'équité salariale dans la fonction publique, il s'apprêtait à compléter le même travail dans le secteur parapublic."Les enquêtes étaient terminées, malgré le fait que le Secrétariat du Conseil du trésor reportait sans cesse les rencontres de travail. L'exercice est très avancé et nous tenons à le terminer. Pour le SPGQ, l'équité, c'est d'utiliser une seule et même grille pour toute la catégorie professionnelle que nous représentons", a conclu Mme Roberge.

Le SPGQ est le plus grand syndicat de professionnelles et professionnels du Québec. Il représente près de 19 000 personnes de la fonction publique, des sociétés d'État, des réseaux de l'éducation et de la santé du Québec, rattachées à 35 unités de négociation.


Communiqué envoyé le 26 mai 2006 à 15:51 et diffusé par :