Le Lézard

LE MINISTRE YVON VALLIÈRES RELANCE LA REPRISE DES ACTIVITÉS DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LA CREVETTE



QUÉBEC, le 26 mai /CNW/ -- QUÉBEC, le 26 mai /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, ministre responsable de la région du Centre-du-Québec et député de Richmond, M. Yvon Vallières, relance la reprise des activités du groupe de travail sur la crevette. Ce groupe a pour objectif de trouver des solutions inhérentes à l'industrie de la crevette qui lui permettront de relever les défis majeurs pointant à l'horizon.

"Maintenant que la saison de pêche 2006 est démarrée, les intervenants du secteur doivent poursuivre leurs discussions au sein du groupe de travail afin de trouver des solutions durables qui assurent le succès de la saison de pêche 2007 et des suivantes", a ajouté le ministre. Ce groupe de travail sur la crevette est l'un des nombreux outils mis en place par le ministre pour appuyer cette industrie. M. Vallières fonde beaucoup d'espoir sur les travaux de ce groupe et souhaite que ce dernier soit une source d'inspiration pour les autres secteurs qui sont également aux prises avec les défis que représentent les effets de la mondialisation des marchés sur les entreprises.

L'aide exceptionnelle de 3,5 millions de dollars annoncée par le ministre en mars dernier a permis la mise en place de conditions favorables au déroulement des activités des entreprises de pêche et de transformation du secteur de la crevette. Sans cette aide temporaire, la saison 2006 était compromise. À cet égard, le ministre Vallières se réjouit que les discussions entre pêcheurs et transformateurs se soient finalement soldées par une entente. Il a exprimé sa satisfaction de voir les pêcheurs et les travailleurs d'usine reprendre leurs activités.

Le ministre mise également beaucoup sur les travaux du groupe de travail fédéral-provincial sur la crevette dont le mandat est de proposer au ministre fédéral des pêches et à ses homologues des provinces atlantiques des moyens et des actions concertées pour aider l'industrie de la crevette atlantique à faire face aux défis de la concurrence internationale. Ce groupe de travail s'est réuni le 18 mai dernier à Montréal.

"J'ai indiqué à mon homologue fédéral, M. Loyola Hearn, l'importance que le Québec accorde à ce groupe qui doit proposer des solutions applicables dès 2007", a indiqué le ministre Vallières.

Au Québec, quelque 58 entreprises de pêche ont débarqué plus de 37 millions de livres de crevettes pour une valeur de 23 millions de dollars en 2005, comparativement à 47 millions de livres et 29 millions de dollars en 2004. Environ 930 travailleurs, dont 630 en usine et plus de 300 sur les bateaux de pêche, dépendent directement de la pêche à la crevette.

-%SU: AGR

-%RE: 35,63,43


Communiqué envoyé le 26 mai 2006 à 14:38 et diffusé par :