Le Lézard

La direction de l'APPQ recommande l'acceptation d'une nouvelle convention collective



QUÉBEC, le 26 mai /CNW/ -- QUÉBEC, le 26 mai /CNW Telbec/ - C'est avec satisfaction que le conseil de direction de l'Association des policiers et policières provinciaux du Québec (APPQ) a convenu de recommander aux 4 800 membres de l'Association l'acceptation de l'entente de principe intervenue plus tôt cette semaine avec la Sûreté du Québec et le Gouvernement du Québec. "Dans le contexte économique des négociations syndicales au Québec, c'est une bonne entente, a souligné le président de l'APPQ", M. Jean-Guy Dagenais.

En plus de l'augmentation de 2% rétroactive au 1er janvier 2003 et des augmentations de 2% le 1er juin de 2006 et de chacune des 3 années subséquentes, l'entente inclut de nouveaux échelons salariaux de 2% chacun après 7-14 et 21 ans de service. "Ces échelons représentent certains des gains les plus intéressants de cette négociation, précise M. Dagenais, puisqu'ils constituent de nouveaux échelons salariaux cumulatifs durant la carrière de nos membres."

L'entente prévoit également la capitalisation de la caisse de retraite à compter du 1er janvier 2007, une première historique, qui amènera l'employeur à y verser sa part plutôt que de faire assumer les rentes de retraite des membres par le Fonds consolidé de la Province comme c'était le cas jusqu'à maintenant. "Nous gérerons nous-mêmes notre fonds de retraite, explique le président de l'APPQ, ce qui pourra plus facilement produire des bonifications éventuellement et permettre à nos membres de mieux planifier leur retraite."

Maintenant que l'entente a été entérinée par l'exécutif et le conseil de direction de l'APPQ, le président et quelques directeurs partiront en tournée au Québec pour la présenter aux membres et procéder à un vote démocratique tant sur les augmentations et conditions générales que sur le nouveau régime de retraite. Cette tournée devrait être complétée au début de juillet, moment où sera compilé le vote et où l'entente pourra être ratifiée officiellement.

"J'espère très sincèrement que nos membres accepteront les conditions de travail que nous venons de négocier avec notre employeur, conclut le président Dagenais. La négociation a été longue et difficile. Nous avons fait les choix qui nous semblent les plus avantageux, maintenant et à long terme, pour les policières et les policiers provinciaux du Québec."


Communiqué envoyé le 26 mai 2006 à 11:00 et diffusé par :