Le Lézard

Le produit intérieur brut réel aux prix de base par industrie, février 2006 - Cinquième hausse du PIB en six mois



QUÉBEC, le 26 mai /CNW/ -- QUÉBEC, le 26 mai /CNW Telbec/ - Le produit intérieur brut (PIB) réel aux prix de base du Québec augmente de 0,4 % en février, après une hausse de 0,2 % en janvier et une baisse de 0,3 % en décembre. L'augmentation enregistrée en février est la cinquième en six mois. La vigueur de l'économie en février provient surtout des industries du commerce de gros et de détail ainsi que de l'énergie électrique. En valeur cumulée, la croissance est de 1,7 %, comparativement à 3,3 % pour ce qui est du Canada. En 2005, la croissance du PIB atteint 2,2 % au Québec et 3,0 % au Canada. C'est ce qu'indique la publication de février 2006 de l'Institut de la statistique du Québec (ISQ) intitulée Produit intérieur brut par industrie au Québec.

Les industries principalement responsables de la hausse du PIB en février sont l'énergie électrique, qui remonte en raison d'un climat beaucoup plus doux le mois précédent, ainsi que le commerce de gros et de détail. On observe une baisse dans les industries de la fabrication, des mines ainsi que des arts, spectacles et loisirs.

Un bon mois dans les industries du commerce

La production de l'industrie du commerce de détail augmente de 1,3 % en février, soit une quatrième hausse en cinq mois. Ce gain permet à cette industrie de dépasser le sommet précédent, atteint en juin 2005. Par ailleurs, en valeur cumulée, la production de l'industrie du commerce de détail augmente de 1,0 % par rapport à la période correspondante de 2005. Le groupe qui contribue le plus à cette croissance est celui des pharmacies et des magasins de produits de soins personnels. Quant au ralentissement par rapport à la croissance en 2005 (+ 4,0 %), il est dû au recul des ventes des concessionnaires de véhicules automobiles.

En février, la production de l'industrie du commerce de gros augmente de 1,1 %, soit une cinquième hausse en sept mois. Depuis le recul survenu au cours de la première moitié de 2001, la tendance est nettement positive dans cette industrie. Par ailleurs, en valeur cumulée, la production de l'industrie du commerce de gros augmente de 3,9 % par rapport à celle de la période correspondante de 2005. Les commerçants de matériaux de construction ainsi que ceux de produits divers contribuent fortement à cette hausse.

Le secteur manufacturier perd ce qu'il avait gagné en janvier

La production du secteur manufacturier diminue de 0,7 % en février, ce qui efface le gain de même envergure enregistré en janvier. Malgré ce recul, la tendance positive amorcée au troisième trimestre 2003 se poursuit dans cette industrie. Cependant, la croissance du secteur manufacturier demeure modérée en raison, entre autres, de la vigueur du dollar canadien qui a atteint 88,1 cents américains en février, son plus haut niveau depuis décembre 1991. Par rapport au creux de 61,8 cents atteint en janvier 2002, le dollar canadien s'est accru de 42,6 %. Le secteur manufacturier doit aussi faire face à l'explosion des coûts de l'énergie au cours du second semestre de 2005. Ainsi, en valeur cumulée, la production manufacturière augmente de 0,8 %; au cours de toute l'année 2005, elle s'accroît de 1,0 %. Les taux correspondants pour le Canada sont de 1,0 % et de 2,2 %.

En février, la production manufacturière est notamment ralentie par les industries de la fabrication de vêtements et de produits textiles dont la production diminue de 5,8 % et de 5,1 % respectivement. Ces deux industries, qui font face à plusieurs contraintes, dont la vigueur du dollar canadien et la forte concurrence étrangère, continuent de perdre du terrain. Ainsi, en valeur cumulée, la production de vêtements et de produits textiles diminue de 3,2 % et de 1,3 % respectivement. On s'achemine vers une cinquième baisse annuelle consécutive dans la fabrication de vêtements et une quatrième dans celle des produits textiles.

-------------------------------------------------------------------------

L'Institut de la statistique du Québec produit et diffuse une information

statistique pertinente, fiable et actuelle sur l'évolution

socioéconomique du Québec et de la société québécoise. Il constitue le

lieu privilégié de production et de diffusion de l'information

statistique officielle pour les ministères et organismes du gouvernement,

et il est responsable de toutes les enquêtes d'intérêt général.

Données sur Internet

Des données sont consultables sur le site Web de l'Institut de la statistique du Québec à l'adresse : www.stat.gouv.qc.ca.

    <<
    Sources : Réjean Aubé
              Tél. : (418) 691-2411, poste 3142
              Bertrand Gagnon
              Tél. : (418) 691-2411, poste 3156
              Économistes
              Institut de la statistique du Québec

              Centre d'information et de documentation
              Tél. : (418) 691-2401
              ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada
              et aux États-Unis)
    >>


-%SU: TAX,INF

-%RE: 1


Communiqué envoyé le 26 mai 2006 à 09:22 et diffusé par :