Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé

20 ans de bio-innovation pour le CQVB



MONTREAL, le 25 mai /CNW/ -- MONTREAL, le 25 mai /CNW Telbec/ - Le Centre québécois de valorisation des biotechnologies (CQVB) a célébré dans le cadre du Gala Genesis 2006, et sous la présidence d'honneur du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, M. Raymond Bachand, deux décennies de réalisations dans le secteur des biotechnologies.

Le ministre Bachand a, de plus, remis, lors de cet événement, le prix du Concours "Bio Innovation(R) du CQVB" à M. Pierre Guertin du Centre hospitalier de l'Université Laval (CHUL), grand gagnant de ce concours présenté dans le cadre du 20e anniversaire du CQVB et en collaboration avec BioQuébec. Le prix, une contribution de 15 000 $, servira à réaliser le transfert du projet de recherche "Traitement pharmacologique pour déclencher la marche chez les paraplégiques" dans une entreprise du secteur des bio-industries.

Depuis 20 ans, le CQVB, un centre de liaison et de transfert supporté par le gouvernement du Québec, donne un coup de pouce fort appréciable aux scientifiques qui désirent développer des technologies, lancer leur compagnie ou dynamiser un secteur d'expertise québécoise.

Lors de sa création en 1985 par le gouvernement du Québec, le CQVB - alors connu sous le nom de Centre québécois de valorisation de la biomasse - se voit confier la mission de favoriser le développement et la commercialisation de produits innovants ou de technologies exploitant les biomasses. "Pionnier dans ce qui allait devenir aujourd'hui le développement durable, nous avions alors décidé de stimuler le transfert technologique entre les milieux de la recherche et les industries spécialisées du domaine de l'environnement, relate Jean-Maurice Plourde, président-directeur général en poste au CQVB. Nous avons diversifié nos activités depuis et ciblons actuellement tous les secteurs des biotechnologies porteurs d'avenir pour le Québec".

Depuis 1985, l'organisme a soutenu plus de 200 projets de recherche universitaire en lien avec l'industrie et appuyé maints organismes voués à la recherche et à l'innovation dans le secteur des bio-industries au Québec, dont, entre autres, l'Institut de recherche sur les aliments fonctionnels et nutraceutiques (INAF) à l'Université Laval. "Le CQVB a été un collaborateur de première heure en nous aidant à élaborer le dossier de l'INAF et en nous accordant une aide financière de démarrage", raconte Renée Michaud, directrice adjointe de l'INAF.

Depuis 1996, le CQVB a participé au démarrage et au maintien de 65 PME innovantes du secteur des bio-industries réparties dans diverses régions du Québec. En 2001, après quelques histoires à succès, le Fonds de solidarité FTQ reconnaît les compétences du CQVB et s'associe à lui pour créer le Fonds Bio- Innovation s.e.c., un fonds dédié à l'amorçage d'entreprises québécoises dans le secteur des bio-industries. Ensemble, le CQVB - depuis 1985 - et le Fonds Bio-Innovation s.e.c. - depuis 2001 - ont injecté quelque 16,2 millions de dollars dans la bio-innovation. Ce montant a généré des investissements supplémentaires de 110,8 millions de dollars provenant de divers partenaires, pour un grand total de 127 millions de dollars dans les 65 PME innovantes.

L'année 2003 se démarque par la mise sur pied officielle du Réseau Bio- Innovation(R). Cette initiative vise à générer des activités pour développer un climat propice à l'innovation en régions et à créer des conditions favorables pour le développement et le transfert de technologies dans le secteur des bio-industries. En collaboration avec l'INAF, le CQVB a créé le Réseau Nutra-Innovation, pour favoriser les échanges entre les acteurs du domaine des aliments fonctionnels et nutraceutiques. Dernièrement, le CQVB a lancé un réseau sectoriel dédié au transfert technologique dans le domaine des sciences et des technologies animales - le Réseau Zoo Innovation - en collaboration avec Développement économique Canada.

Loin de s'asseoir sur ses lauriers, le CQVB compte maintenant accentuer sa participation dans le développement des secteurs biopharmaceutiques, des sciences et technologies animales et des technologies de la santé, question de pousser l'innovation québécoise pendant encore 20 autres années.

A propos du CQVB

Le CQVB vise à stimuler, accompagner, orienter et soutenir, en début de processus d'innovation, le développement et le transfert de technologies entre les milieux de la recherche et les PME du secteur des bio-industries. Le CQVB est un centre de liaison et de transfert (CLT) supporté par le ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation du Québec (MDEIE).

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:00
L'Association médicale canadienne (AMC) demande aux premiers ministres des provinces et des territoires du Canada d'envoyer un message clair au gouvernement fédéral : il est temps pour lui d'offrir un nouveau financement afin de...

à 05:05
Fide?le a? ses habitudes, le ministre de la Sante? et des Services sociaux (MSSS), Gae?tan Barrette, multiplie les provocations, se campe sur ses positions et manifeste un me?pris sans pre?ce?dent envers les dentistes du Que?bec. La rencontre du...

à 05:00
- Cette acquisition s'inscrit dans l'objectif de simplification et d'amélioration de l'administration d'insuline pour les personnes diabétiques -  CeQur® a annoncé aujourd'hui l'acquisition de certains actifs de Calibra Medical, Inc., l'une des...

à 03:30
SQN Clinical lance SQN Health Analytics, offrant ainsi aux professionnels médicaux la possibilité d'accéder à une vue d'ensemble claire de la totalité d'une procédure d'essai clinique et des données récoltées, quand et où ils le souhaitent.  ...

à 02:00
Une levée de fonds de Série A voit le premier investissement dans le secteur effectué par le capital-risque d'entreprise d'une grande société leader dans le domaine de la science et de la technologie, ainsi que le financement du plus grand producteur...

16 jui 2018
AGC Inc., fabricant leader mondial de verre, de produits chimiques et de matériaux de haute technologie, a annoncé le 12 juillet une expansion majeure de ses installations situées dans l'usine de Chiba, qui permettra de multiplier par près de dix la...




Communiqué envoyé le 25 mai 2006 à 16:41 et diffusé par :