Le Lézard

Percée de l'AFPC chez les Commissionnaires de la capitale nationale



OTTAWA, le 25 mai /CNW/ -- OTTAWA, le 25 mai /CNW Telbec/ - L'Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) accueille dans ses rangs tous les commissionnaires travaillant dans les édifices de Santé Canada de la région de la capitale nationale. Pour l'APFC, cette victoire syndicale s'inscrit dans le cade d'une vaste campagne de recrutement afin de mieux défendre les droits de ces travailleuses et travailleurs.

"Il nous a fallu beaucoup de travail acharné afin d'obtenir la syndication de ce groupe de commissionnaires, a déclaré le vice-président exécutif régional de l'AFPC pour la RCN, Ed Cashman. Malgré la dispersion géographique qui rend leur syndicalisation difficile, ces travailleuses et travailleurs ont les mêmes droits que tous les Canadiennes et Canadiens et c'est notre rôle syndical d'assurer la protection de ces droits" a-t-il ajouté.

Au cours de cette campagne de recrutement, le syndicat a dû faire face à l'opposition de l'employeur ainsi qu'aux tentatives d'intimidation à l'endroit des employés. "Il est totalement inacceptable de nos jours qu'un employeur s'oppose aussi farouchement à la syndicalisation d'un groupe de travailleuses et travailleurs, a déclaré Cashman. Les droits d'association et de représentation syndicales sont reconnus partout au Canada et on ne devrait pas avoir à lutter pour les exercer."

C'est d'autant plus odieux, a poursuivi Cashman, que ces commissionnaires travaillent pour un ministère fédéral. Selon lui, il est temps que le gouvernement rappelle à cet employeur que la syndicalisation est un droit fondamental dans ce pays.

Les commissionnaires de Santé Canada seront regroupés dans une nouvelle section locale de l'AFPC qui représente déjà plus de 48 000 travailleuses et travailleurs dans la région de la capitale nationale.


Communiqué envoyé le 25 mai 2006 à 16:37 et diffusé par :