Le Lézard
Classé dans : Exploitation pétrolière

La Fondation Hydro-Québec pour l'environnement participe aux actions de conservation du marécage McTavish



MONTRÉAL, le 25 mai /CNW/ -- MONTRÉAL, le 25 mai /CNW Telbec/ - La Fondation Marécages Memphrémagog (FMM) annonce un important projet de conservation du marécage McTavish. Ce projet de conservation a pu se réaliser grâce à une contribution financière de 71 000 $ de la Fondation Hydro-Québec pour l'environnement (FHQE) et de Conservation de la Nature pour un montant de 87 050 $, suite à une entente avec le Ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP).

Comme l'a rappelé Judy Hopps, représentante de la FMM, "la FMM est un organisme de conservation créé en 1991 qui se consacre à la protection et à la préservation de l'ensemble des terres humides autour du lac Memphrémagog. Son objectif est de préserver au moins 810 hectares de terres humides dans le bassin versant du lac Memphrémagog".

En 2002, la FFM faisait l'acquisition d'une portion du marécage McTavish d'une superficie de 16 hectares, menacée par un développement résidentiel. Depuis, les financements de la FHQE et de Conservation de la Nature ont rendu possible l'acquisition de 19 hectares additionnels, ce qui permet de consolider les actions antérieures.

Partiellement aquatique et partiellement terrestre, le territoire du marécage McTavish offre de nombreux écotones. Ces zones de contact entre des milieux différents sont reconnues comme étant d'une grande richesse, ce qui confère au marécage McTavish un excellent potentiel faunique et floristique. Entre autres, une cédrière humide mature de 70 à 90 ans est présente sur le territoire. Le canard branchu, le canard noir, le canard colvert et le harle couronné sont parmi les espèces rencontrées au marécage McTavish.

La protection de ce milieu naturel permet d'assurer la conservation d'un écosystème représentatif du bassin versant du lac Memphrémagog et d'habitats d'intérêt pour le cerf de Virginie, la sauvagine, la faune ichthyenne et les espèces menacées comme la salamandre sombre du Nord.

"Notre contribution financière reflète le profond engagement de la Fondation auprès des organismes environnementaux québécois qui ont à c?ur de préserver et de mettre en valeur les milieux humides et d'ainsi maintenir la biodiversité", a souligné Catherine Leconte, directrice générale de la Fondation Hydro-Québec pour l'environnement.

Marie Ferdais, de la direction régionale - Richelieu d'Hydro-Québec a pour sa part déclaré : "Hydro-Québec, qui finance à 100 % les activités de la Fondation Hydro-Québec pour l'environnement, désire manifester concrètement son appui à des projets dont les retombées environnementales et sociales servent les intérêts des collectivités locales."

De son côté, Me Pierre Renaud, vice-président, région du Québec, à Conservation de la Nature, a expliqué que "Conservation de la Nature travaille à la protection à perpétuité des derniers espaces sauvages qui forment notre patrimoine naturel, pour les générations présentes et futures. Les propriétés ainsi acquises sont gérées afin d'assurer l'intégrité de l'habitat naturel et ceci en partenariat avec des groupes locaux, telle la Fondation Marécages Memphrémagog".

La Fondation Hydro-Québec pour l'environnement

La Fondation Hydro-Québec pour l'environnement est un organisme à but non lucratif qui contribue à l'amélioration et à la protection à long terme des milieux naturels en soutenant financièrement des initiatives réalisées en partenariat avec les communautés locales, dans un esprit de conservation et de développement durable. De 2001 à 2005, la Fondation Hydro-Québec pour l'environnement a participé, à hauteur de 4,1 millions de dollars, au financement de 70 projets dans 16 régions administratives du Québec. Pour en savoir plus sur les différents projets auxquels elle a contribué, sa mission, ses objectifs et ses modalités de fonctionnement, visitez le site : www.hydroquebec.com/fondation_environnement

Conservation de la Nature

Conservation de la Nature est un organisme privé à but charitable, lequel assure la conservation à perpétuité d'aires naturelles présentant une importance pour la diversité biologique. Actif depuis plus de 40 ans, Conservation de la Nature a contribué à préserver plus de 1,8 millions d'acres à travers le pays, dont 31 000 au Québec. Conservation de la Nature travaille en étroite collaboration avec les propriétaires terriens, les sociétés privées et publiques, les groupes de conservation, ainsi que les gouvernements pour protéger les chefs-d'oeuvre de la nature québécoise pour les générations présentes et futures.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

22 jan 2018
L'Office national de l'énergie a rejeté une demande de Maritimes & Northeast Pipeline (« M&NP ») visant à faire approuver un service et un tarif pipeliniers nouveaux. M&NP avait offert un service et un tarif de fidélisation à Irving Oil si cette...

22 jan 2018
Communiqué - TransCanada Corporation (TransCanada) a annoncé aujourd'hui l'élargissement de son programme de bourses d'études communautaires, qui continuera d'aider des centaines de Nord-Américains à acquérir les compétences qui leur permettront...

22 jan 2018
Le Gouvernement du Québec, par l'intermédiaire de Transition énergétique Québec (TEQ), accorde une aide financière de 424 000 $ au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière pour son projet en efficacité énergétique au...

19 jan 2018
L'Office national de l'énergie tient des audiences publiques sur une demande de NOVA Gas Transmission Ltd. (« NGTL ») visant la modification du projet de canalisation principale North Montney. Les audiences se dérouleront pendant une période de deux...

19 jan 2018
L'Agence canadienne d'évaluation environnementale (l'Agence) doit décider si une évaluation environnementale fédérale est requise pour le projet de forage exploratoire dans le bassin Orphan de Terre-Neuve, situé à 350 kilomètres à l'est de...

18 jan 2018
L'Office national de l'énergie a annoncé aujourd'hui la mise en place d'un processus pour résoudre les différends entre Trans Mountain Pipeline ULC (« Trans Mountain ») et les autorités provinciales et municipales relativement aux permis visant le...




Communiqué envoyé le 25 mai 2006 à 15:30 et diffusé par :