Le Lézard

Phosphagenics annonce des résultats positifs pour son essai préclinique sur sa préparation d'insuline transdermique



MELBOURNE, Australie, le 25 mai /CNW/ -- MELBOURNE, Australie, le 25 mai /CNW/ - Phosphagenics Limited (POH à la Bourse d'Australie, PSG au marché alternatif AIM de la Bourse de Londres) a annoncé aujourd'hui des résultats positifs pour son essai préclinique sur sa technologie de délivrance transdermique d'insuline. Les résultats indiquent que le transporteur transdermique de Phosphagenics, TPM-02, réussit à faire passer l'insuline à travers la peau de porcs non diabétiques, réduisant ainsi considérablement leur glycémie. La préparation est conçue en tant que véhicule novateur pour administrer l'insuline aux diabétiques.

Dans l'étude, menée à Primary Industries Research, à Victoria, en Australie, des porcs ont été soumis à un jeûne d'une nuit et ont reçu une infusion continue de dextrose (forme de glucose) 30 minutes après une application de TPM-02/insuline sur leur peau. Leur glycémie a été testée à des intervalles réguliers. Le groupe ayant reçu la combinaison TPM-02/insuline (6 porcs) avait une glycémie nettement inférieure (p=0,005) à celle du groupe témoin (7 porcs), ce qui prouve l'efficacité de l'administration transdermique et l'activité subséquente de l'insuline.

Le chercheur principal indépendant pour cette étude, le professeur Frank Dunshea, du département des industries primaires, à Victoria, a déclaré : "L'étude a démontré avec succès la capacité de la combinaison TMP-02/insuline à délivrer l'insuline à travers la peau des porcs à des taux suffisants pour réduire la glycémie.

Ces résultats sont impressionnants, car le modèle du porc non diabétique est considéré comme robuste tant pour les essais de pénétration de médicaments à travers la peau que pour la détermination de l'efficacité des traitements pour le diabète : il existe habituellement une ressemblance étroite entre le porc et l'humain en ce qui concerne la délivrance transdermique de médicaments."

L'étude constituait la suite la progression d'une étude semblable sur la tolérance au glucose effectuée chez des rats en septembre 2005. Un essai de phase I mené chez des humains volontaires en santé commencera au troisième trimestre de 2006 et sera dirigé par le Dr William Hsu, chercheur clinique au Joslin Diabetes Centre de la Harvard Medical School, qui sera le chercheur principal.

Le Dr Hsu a déclaré : "Ces résultats sont importants. Une préparation d'insuline topique pour l'humain serait une forme de traitement hautement avantageuse pour les diabètes de types 1 et 2."

    Remarque à l'intention des rédacteurs :

    A propos du transporteur transdermique de Phosphagenics


La technologie transdermique brevetée de Phosphagenics est un véhicule qui utilise des mécanismes naturels pour "transporter" les médicaments à travers la peau sans en perturber la surface. Par comparaison, les autres options de technologies transdermiques : reposent sur la diffusion passive à travers des membranes dermiques améliorant la pénétration du médicament grâce à des solvants, des amplificateurs ou des lasers qui modifient les propriétés des couches externes de la peau; ou se servent de technologies électriques ou thermiques pour "pousser" le médicament à travers la peau.

Les deux préparations du transporteur (TPM-01 et TPM-02) possèdent des propriétés anti-inflammatoires et anti-érythème qui atténuent l'irritation de la peau, peuvent assurer une délivrance transdermique soutenue des médicaments et permettent d'administrer un vaste éventail de médicaments à travers la peau. La technologie TPM-01 délivre des petites molécules (p. ex. la morphine, le fentanyle, l'oxycodone, l'atropine, l'estradiol et la testostérone) et la technologie TPM-02 délivre des petites et des grosses molécules (p. ex. l'insuline, le PTH et les protéines).

A propos du diabète

Le diabète est une maladie qui survient en conséquence de problèmes relatifs à la production et à l'approvisionnement de l'insuline.

Les aliments digérés sont transformés en glucose, forme de sucre, source d'énergie à l'organisme. L'insuline, qui est produite par le pancréas, permet aux muscles et aux autres tissus d'absorber le glucose provenant de la circulation sanguine.

Quand une personne est atteinte du diabète, soit son pancréas ne produit pas l'insuline dont elle a besoin, soit son organisme n'arrive pas à se servir efficacement de sa propre insuline. Par conséquent, les personnes diabétiques n'utilisent pas une quantité suffisante du glucose présent dans la nourriture qu'elles mangent. Cela entraîne une hausse de la glycémie, état nommé hyperglycémie. Des taux élevés de glucose dans le sang peuvent entraîner des complications médicales.

L'International Diabetes Foundation (IDF) estime que les coûts en soins de santé associés au diabète dépassent 153 G$ US à l'échelle mondiale. L'IDF croit que certains de ces coûts sont évitables grâce au contrôle et à la prise en charge de la maladie, qui réduiront les coûts à plus long terme liés aux complications, comme la cécité et des troubles de vision, les maladies cardiovasculaires et l'insuffisance rénale. Il n'existe actuellement aucun remède au diabète.

Le marché mondial de l'insuline a une valeur estimée à plus de 5,5 G$ US par année et continue de croître.

A propos de Phosphagenics Limited

Phosphagenics est une société de produits pharmaceutiques et nutraceutiques qui compte un portefeuille diversifié de technologies liées à la délivrance de médicaments, à l'amélioration de médicaments ainsi qu'aux ingrédients actifs pour les suppléments diététiques, les aliments fonctionnels et les produits de soins personnels.

Ses actions sont cotées à la Bourse de l'Australie (sous le symbole POH) et au marché alternatif AIM de la Bourse de Londres (sous le symbole PSG). En mars 2006, la société a également annoncé le lancement d'un programme de certificats américains d'actions étrangères de niveau 1 aux Etats-Unis avec The Bank of New York (PPGNY.PK). Grâce à ce programme, les actions de la société pourront être négociées sur le marché hors cote aux Etats-Unis. Pour obtenir de plus amples renseignements sur Phosphagenics, veuillez consulter son site Web, à l'adresse www.phosphagenics.com.


Communiqué envoyé le 25 mai 2006 à 15:16 et diffusé par :