Le Lézard

Eau embouteillée dans des contenants de grand format à remplissage unique - LE MINISTRE BÉCHARD DÉPLORE LA MISE EN MARCHÉ DE CE TYPE DE CONTENANT



QUÉBEC, le 10 mai /CNW/ -- QUÉBEC, le 10 mai /CNW Telbec/ - Le ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs et leader adjoint du gouvernement, M. Claude Béchard, déplore l'initiative de certaines grandes surfaces de mettre en marché des contenants de grand format à remplissage unique pour la vente d'eau embouteillée.

"Cette initiative ne s'inscrit certainement pas dans une approche de développement durable et j'ai d'ailleurs écrit aux entreprises de commerce de détail et aux embouteilleurs concernés pour les inciter à revoir leur décision. En effet, en vendant de l'eau embouteillée dans des contenants de grand format à remplissage unique, plutôt que dans des contenants réutilisables, ces grandes surfaces vont à l'encontre des principes sous-jacents à une gestion écologique des matières résiduelles", a déclaré le ministre Béchard.

Rappelons que la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles 1998-2008 a comme principe fondamental la hiérarchie des 3RV, soit de favoriser la réduction à la source, le réemploi, le recyclage et la valorisation énergétique. L'introduction sur le marché de contenants de grand format à remplissage unique va à l'encontre de ce principe et risque d'engendrer une augmentation substantielle des quantités de matières résiduelles générées.

"La vente de tels contenants risque de poser des problèmes aux systèmes municipaux de collecte sélective en place qui pourraient ne pas être en mesure d'accepter ces contenants de grand format à remplissage unique. Ces contenants viennent complexifier la délivrance des services de collecte sélective au moment où les municipalités ont déjà d'importants défis à relever. Une quantité importante de ces contenants risque donc ainsi de se retrouver dans les lieux d'élimination", a précisé le ministre Béchard.

Historiquement et à ce jour, les contenants de grand format utilisés pour la mise en marché de l'eau sont des contenants à remplissages multiples, ce qui permet leur réutilisation. Grâce à la consigne privée applicable à ces contenants, le taux de récupération atteint plus de 98 %. Les contenants à remplissage unique vendus par certains magasins risquent de mettre en péril le maintien de ceux à remplissages multiples.

"Le Ministère s'est penché l'automne dernier sur l'élargissement du système public de consignation pour y inclure les contenants à remplissage unique d'eau embouteillée, de même que sur l'opportunité de mettre en place un mécanisme réglementaire visant à contrôler le nombre de contenants à remplissage unique d'eau embouteillée. Bien que nous ayons accepté de surseoir à cette démarche dans l'attente des résultats de travaux amorcés par l'industrie pour trouver une solution alternative en vue de l'augmentation de la récupération de ces contenants, l'initiative de mettre en marché ce type de contenant pourrait nous amener à considérer l'option d'agir rapidement par voie réglementaire", a conclu le ministre Béchard.

    <<
    Sources :

    Dominique Bédard                     Marie-Ève Déry
    Attachée de presse                   Conseillère en communication
    Cabinet du ministre                  Direction des communications
    du Développement durable,            Ministère du Développement durable,
    de l'Environnement et des Parcs      de l'Environnement et des Parcs
    Tél. : (418) 521-3911                Tél. : (418) 521-3823, poste 4687

    Pour information :

    Christian Sasseville
    Conseiller en communication
    Direction des communications
    Ministère du Développement durable,
    de l'Environnement et des Parcs
    Tél. : (418) 521-3823, poste 4173
    >>


-%SU: ENV

-%RE: 1


Communiqué envoyé le 10 mai 2006 à 17:12 et diffusé par :