Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation pétrolière

EACL conclut une entente avec l'Argentine relativement à l'expansion des services de soutien aux réacteurs CANDU



MISSISSAUGA, ON, le 25 mai /CNW/ -- MISSISSAUGA, ON, le 25 mai /CNW/ - Energie atomique du Canada limitée (EACL) a annoncé aujourd'hui qu'elle a conclu un protocole d'entente avec Nucleoeléctrica Argentina S. A. (NASA) et Comision Nacional de Energia Atomica (CNEA) en vue d'une collaboration étendue dans le domaine nucléaire.

Pour l'industrie nucléaire canadienne, ce protocole d'entente devrait mener à un accroissement des échanges et des activités en Amérique du Sud. Le programme d'énergie nucléaire de l'Argentine s'appuie sur des réacteurs à eau lourde, notamment Embalse, réacteur CANDU 6 d'EACL qui est en activité depuis 1984 et dont le facteur de charge cumulé est de 85 %.

Par ailleurs, l'Argentine dispose d'une importante infrastructure pour les réacteurs à eau lourde, ce qui englobe les installations de recherche et développement, la production d'eau lourde, la fabrication de combustible et la fourniture de certains composants des centrales.

A propos du protocole d'entente, le ministre des Ressources naturelles, Gary Lunn, a déclaré qu'EACL et l'industrie nucléaire canadienne jouissent d'une excellente réputation en Argentine et dans l'ensemble de l'Amérique du Sud.

"Le réacteur CANDU 6 est connu mondialement pour la production d'une électricité sûre, fiable et économique. Je suis fier de souligner qu'EACL et l'équipe CANDU ont fait leurs preuves en réalisant des projets selon l'échéancier et le budget prévus", a-t-il expliqué. "En tant que chef de file de l'énergie nucléaire pour un air pur, le Canada cherche à approfondir sa collaboration avec l'Argentine dans le domaine nucléaire, en ce qui a trait au combustible, à la gestion des déchets, à la remise à neuf des réacteurs et aux technologies de réacteurs évolués."

Le protocole d'entente énonce un certain nombre de projets nucléaires auxquels EACL, NASA et CNEA collaboreront. Ces projets portent notamment sur la création d'un programme pour la remise à neuf du très efficace réacteur CANDU 6 et sur la collaboration en vue de faire progresser le développement en Argentine d'installations de production d'énergie nucléaire et de services de soutien, notamment le stockage à sec du combustible irradié, la conception du cycle du combustible CANDU et l'approvisionnement en eau lourde.

De plus, EACL, NASA et CNEA réaliseront conjointement une étude de faisabilité portant sur la construction éventuelle d'un nouveau réacteur CANDU en Argentine, dans l'intention de recommander au gouvernement argentin de construire quatre centrales nucléaires.

Robert Van Adel, président et chef de la direction d'EACL, a pour sa part indiqué : "L'entente entre EACL et l'Argentine jette les bases d'un programme qui rehaussera considérablement la collaboration dans le domaine nucléaire et les occasions commerciales qui en découlent. C'est une nouvelle très positive pour EACL et l'industrie nucléaire canadienne."

Les réacteurs CANDU 6 (palier 700 MW) d'EACL, qui sont exploités par six clients des services publics dans cinq pays sur quatre continents, ont un dossier exceptionnel pour ce qui est du rendement. A l'échelle mondiale, trois des unités CANDU 6 se classent parmi les 10 principaux réacteurs en fonction de la performance cumulée. En s'appuyant sur le très efficace CANDU 6, EACL a également mis au point le nouveau réacteur CANDU évolué, ACR- 1000(MD), fruit d'une technologie de prochaine génération révolutionnaire.

EACL

Energie atomique du Canada limitée est une entreprise intégrée de technologie nucléaire qui offre ses services, partout dans le monde, aux sociétés de services publics exploitant l'énergie nucléaire. Fondée en 1952, EACL conçoit et construit des produits issus de la technologie CANDU, notamment le réacteur CANDU 6, dont le rendement dépasse celui de toutes les autres technologies utilisées dans le monde, et l'ACR-1000.

Les 4 000 employés d'EACL sont spécialisés dans les domaines de pointe suivants : soutien en recherche et développement (R et D), services nucléaires, conception et ingénierie, gestion de la construction, technologie spécialisée, gestion des déchets et déclassement pour les produits de réacteurs CANDU. EACL travaille en partenariat avec ses clients pour offrir des solutions énergétiques propres, sûres, fiables et économiques. Pour obtenir de plus amples renseignements sur EACL et sur la technologie CANDU, veuillez consulter son site Web, à l'adresse www.aecl.ca.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:20
Alimentation Couche-Tard inc. (« Couche-Tard ») annonce qu'elle a obtenu l'autorisation de la Federal Trade Commission (« FTC ») des États-Unis pour procéder à l'acquisition de tous les titres de participation émis et en circulation de...

à 14:50
Le Canada est déterminé à travailler avec les provinces et les territoires pour faire croître l'économie tout en respectant ses engagements en matière de changements climatiques et en créant des emplois dans les collectivités à l'échelle du pays....

à 14:21
L'audience de l'Office national de l'énergie pour étudier la demande de NOVA Gas Transmission Ltd. (« NGTL ») de construire un gazoduc à l'est de la ville de Sundre débutera le 18 décembre à 9 heures dans la salle d'audience de l'Office, à Calgary....

à 14:13
En mobilisant ses capacités d'innovation et sa créativité, le Canada met ses ressources naturelles en valeur de manière plus durable, fait croître son économie et crée des choix énergétiques plus propres en appui à notre transition vers une économie...

à 12:09
Le Canada est déterminé à travailler avec les provinces et les territoires pour faire croître l'économie tout en respectant ses engagements en matière de changements climatiques et en créant des emplois dans les collectivités à l'échelle du pays....

à 11:55
La porte-parole de Québec solidaire et députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Manon Massé, joint sa voix à celles des agricultrices et agriculteurs du Québec qui demandent au gouvernement de retirer les droits souterrains accordés aux compagnies...




Communiqué envoyé le 25 mai 2006 à 14:11 et diffusé par :