Le Lézard

Reconnaissance des diplômes acquis à l'étranger - TROP PEU!



QUÉBEC, le 10 mai /CNW/ -- QUÉBEC, le 10 mai /CNW Telbec/ - Le député de Chicoutimi et porte-parole de l'opposition officielle en matière de justice, Stéphane Bédard, et la députée de Laurier-Dorion et porte-parole en matière d'immigration et de communautés culturelles, Elsie Lefebvre, accueillent avec tiédeur le projet de loi modifiant le Code des professions concernant la délivrance de permis.

Le projet de loi déposé par le ministre Marcoux est loin de régler toute la question de la reconnaissance des diplômes acquis à l'étranger et l'insertion à l'emploi des personnes immigrantes. L'impact de ces mesures reste très limité et répondra de manière très insatisfaisante aux nombreuses personnes qui souhaitent voir reconnaître leurs compétences. "Ce projet de loi ne répond qu'à 2 des 41 recommandations de l'équipe de travail sur la reconnaissance des diplômes, soit celle touchant les mécanismes de révision des décisions d'équivalence et celle touchant la délivrance de différentes catégories de permis. En fait, sur les 5 000 personnes immigrantes qui se destinent à la pratique d'une profession réglementée, ce projet de loi ne touchera qu'une infime partie. Il s'agit donc d'un bien petit pas et tout est à venir", a soutenu M. Bédard

"Où sont les mesures pour venir en aide directement aux personnes en démarches de reconnaissance? Où sont les sommes pour soutenir les organismes qui viennent en aide à ces mêmes personnes? Où sont les sommes pour financer adéquatement la formation d'appoint en milieu universitaire? Toutes ces mesures font pourtant partie des recommandations des deux groupes de travail commandés par la ministre de l'Immigration et des Communautés culturelles", a ajouté Mme Lefebvre.

L'opposition officielle rappelle au gouvernement du Québec ses responsabilités à l'égard de l'intégration des personnes immigrantes sur le marché du travail. "Force est de constater que le gouvernement n'a pas profité des deux rapports qui lui ont été soumis pour annoncer aujourd'hui sa vision à l'égard de l'intégration au travail des personnes immigrantes", a conclu la députée de Laurier-Dorion.

-%SU: CPN,LBR

-%RE: 37


Communiqué envoyé le 10 mai 2006 à 17:02 et diffusé par :