Le Lézard
Classé dans : Santé

Être actif : un jeu d'enfant - Du Bureau de la santé publique, Association médicale canadienne



OTTAWA, le 25 mai /CNW/ -- OTTAWA, le 25 mai /CNW Telbec/ - Il y a de nombreuses raisons de se réjouir de l'arrivée du printemps. L'air est plus chaud, les feuilles sont vertes, il n'y a pas de frimas sur l'auto. Il est aussi beaucoup plus facile d'inciter les enfants à jouer dehors. C'est important pour la santé mentale des parents et c'est vraiment bon pour les enfants.

"C'est bon pour leur estime de soi, pour leur condition physique, pour leur métabolisme, pour leur humeur. C'est même bon pour eux sur le plan social parce que lorsque les enfants sont dehors, ils jouent habituellement avec d'autres enfants", affirme le Dr Kristen Hallett, pédiatre, qui fait la promotion de la vie active en santé pour la Société canadienne de pédiatrie.

Le Dr Hallett rappelle qu'il importe de veiller à ce que les enfants soient bien protégés du soleil lorsqu'ils jouent dehors. Selon elle, une foule d'enfants ne font tout simplement par suffisamment d'exercice. Les statistiques lui donnent raison. On estime que plus de la moitié des enfants du Canada ne font pas suffisamment d'exercice pour que leurs muscles et leurs os se développent normalement, et c'est aussi un facteur important de l'embonpoint que l'on constate chez tellement d'enfants du Canada.

"Lorsque je travaille avec des enfants qui ont besoin de bouger plus, je leur dis : "Je dois te prescrire quelque chose de vraiment difficile : aller jouer dehors une demi-heure par jour"." Présenté ainsi, affirme le Dr Hallett, le conditionnement physique est beaucoup plus facile à accepter pour les enfants.

C'est un traitement que beaucoup plus d'enfants devraient suivre. En faisant plus d'exercice, leur santé s'améliore et ils se renforcent, bâtissent leur estime de soi et apprennent mieux. Une étude réalisée récemment aux États-Unis a révélé que les enfants actifs ont de meilleures notes et sont moins susceptibles de prendre de la drogue, de fumer, de boire ou d'avoir des relations sexuelles que ceux qui passent beaucoup de temps devant la télévision.

Il y a une foule de raisons pour lesquelles les enfants ne font pas suffisamment d'exercice. Pendant un certain temps, les écoles ont réduit les activités au gymnase. Aussi, beaucoup de parents s'inquiètent de la sécurité de leurs enfants, mais sont trop fatigués ou trop occupés pour les surveiller dehors. Sans compter qu'à cause de l'importance accordée aux sports d'équipe, on peut oublier des enfants qui n'aiment pas la compétition ou dont les parents n'ont pas les moyens de leur payer ces activités. Et puis il y a une foule de jeunes qui préfèrent de loin passer des heures par jour devant la télévision, l'ordinateur ou les jeux vidéos au lieu de se balader à bicyclette.

Les experts reconnaissent que la meilleure façon d'amener les enfants à faire davantage d'exercice, c'est que toute la famille participe. "Les parents doivent donner l'exemple", affirme le Dr Ruth Collins-Nakai, présidente de l'Association médicale canadienne et spécialiste des cardiopathies congénitales chez les enfants et les adultes. "Allez faire de la bicyclette avec vos enfants. Allez marcher avec eux."

Il n'est pas nécessaire que les activités énergiques coûtent cher, signale le Dr Collins-Nakai. "Le simple fait d'aller au parc lancer une balle ou un ballon est bon pour chacun. Il n'est pas nécessaire que ce soit une balle de baseball ou un ballon de soccer : un ballon de plage à 3 $ fera l'affaire." Les villes peuvent aider les familles à faire de l'activité en construisant des parcs, des pistes cyclables et des trottoirs pour que les enfants soient en sécurité lorsqu'ils jouent, a-t-elle déclaré.

L'Association médicale canadienne rappelle depuis des années les avantages de l'exercice et a demandé en 1998 qu'on organise des activités d'éducation physique quotidienne pour tous les enfants. Il importe toutefois que l'éducation physique mette l'accent sur toutes les formes d'activité et non seulement sur les sports de compétition, affirme le Dr Collins-Nakai. Il faudrait même encourager les enfants à aider autour de la maison, par exemple, et à prendre l'escalier au lieu de l'ascenseur au centre commercial.

Des guides sur l'activité physique à l'intention des enfants et des adolescents sont disponibles sur le site web de l'Agence de la santé publique du Canada (www.phac-aspc.gc.ca). On y recommande d'augmenter graduellement l'activité jusqu'à ce que les enfants et les adolescents fassent 60 minutes d'exercice modéré ou 30 minutes d'exercice vigoureux par jour, tout en réduisant d'autant les activités sédentaires comme la télévision ou l'ordinateur.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 09:00
RANCHO CORDOVA, Californie, 23 octobre 2017 /PRNewswire/ -- AMPAC Fine Chemicals (AFC) se réjouit d'annoncer la promotion de Don Whiteaker au poste de vice-président chargé de la chaîne logistique et celle du Dr. Jeff Butler au poste de directeur...

à 08:45
TORONTO, le 23 oct. 2017 /CNW/ - Le rapport À la hauteur 2017, le onzième rapport annuel de Qualité des services de santé Ontario sur la santé des Ontariennes et des Ontariens et sur le rendement du système de santé, démontre que les Ontariens et les...

à 07:15
QUÉBEC, le 23 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Animateur et producteur bien connu des Québécois, Jean-Philippe Dion devient le porte-parole du Réseau Avant de Craquer, un réseau d'aide qui soutient des milliers de familles qui accompagnent un proche atteint...

à 07:13
La société prévoit un essai percutané dans le cadre d'une première administration chez l'homme au T4 2017 NEWTOWN, Pennsylvanie, le 23 octobre 2017 /PRNewswire/ -- Micro Interventional Devices, Inc.tm (MID) a annoncé aujourd'hui la deuxième...

à 07:00
OTTAWA, le 18 oct. 2017 /CNW/ - Novembre est le mois de la sensibilisation au radon au Canada. Pendant ce mois, les intervenants de divers secteurs, incluant des ONG, des organismes de bienfaisance, des organismes de santé et de santé publique, des...

à 07:00
THETFORD MINES, QC, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le député de Lotbinière-Frontenac et ministre de l'Agriculture, des...




Communiqué envoyé le 25 mai 2006 à 11:57 et diffusé par :