Le Lézard

37e Congrès mondial de la FIPA - Laurent Pellerin élu à la présidence d'une organisation agricole de coopération internationale



LONGUEUIL, le 24 mai /CNW/ -- LONGUEUIL, le 24 mai /CNW Telbec/ - "Dans un monde où l'agriculture est délaissée, au Nord comme au Sud, où l'aide publique au développement va de moins en moins à ce secteur vital de l'économie, et alors que la majorité des personnes démunies vivent toujours en milieu rural, nous devons absolument nous serrer les coudes, nous regrouper plus que jamais et travailler tous ensemble pour améliorer le sort de tous les paysans de la planète. Et c'est le rôle des organisations agricoles du Nord de coordonner leurs interventions afin de soutenir efficacement leurs vis-à-vis des pays en développement. Une mission que j'entends poursuivre avec vigueur et conviction."

C'est en ces termes que réagissait le président de l'Union des producteurs agricoles (UPA), M. Laurent Pellerin, à la suite de son élection à la présidence d'AgriCord, organisme rattaché à la Fédération internationale des producteurs agricoles (FIPA).

Soulignons qu'AgriCord a été créée à l'initiative de huit agri-agences, soit des organisations de coopération internationale oeuvrant en agriculture, appartenant à des producteurs agricoles et dirigées par eux, dont l'Agence française pour le développement international (AFDI), la néerlandaise Agri-Terra et UPA Développement international (UPA DI). Son objectif : coordonner plus efficacement les interventions de ses membres et réunir les fonds internationaux nécessaires pour venir en aide aux paysans du Sud.

"Pari tenu puisque, quatre ans après sa création, AgriCord a réuni d'importants bailleurs de fonds tels que l'Agence canadienne de développement international (ACDI), le Fonds international pour le développement de l'agriculture des Nations Unies (FIDA) et le gouvernement néerlandais. D'ailleurs, la ministre du développement international des Pays-Bas, Madame Agnes van Ardenne, a profité du 37e congrès mondial de la FIPA qui se tenait à Séoul la semaine dernière pour annoncer que son gouvernement accorderait, au cours des quatre prochaines années, 50 millions d'euros pour appuyer les actions d'AgriCord. La preuve que les agri-agences peuvent très bien réussir à concrétiser des projets porteurs pour les agriculteurs du Sud là où les organisations publiques ont échoué", de déclarer le nouveau président.

La venue de M. Pellerin à la tête d'AgriCord témoigne non seulement de la reconnaissance de la valeur de l'homme, de sa très grande crédibilité et de son implication dans le développement international, mais également du travail remarquable accompli par UPA DI, dont M. Pellerin est également président. Présente dans de nombreux pays en développement, UPA DI s'est distinguée notamment par sa contribution dans la mise en ?uvre de projets locaux de mise en marché collective, inspirée des mécanismes éprouvés et défendus par les producteurs canadiens et québécois.


Communiqué envoyé le 24 mai 2006 à 15:07 et diffusé par :