Le Lézard

Réusinage Knight à Granby - En grève



GRANBY, le 24 mai /CNW/ -- GRANBY, le 24 mai /CNW Telbec/ - Les 120 Métallos chez Réusinage Knight à Granby sont en grève depuis 7 heures ce matin. L'employeur maintient une proposition de modification de la clause sur la sous-traitance qui signifie à toute fin pratique son élimination pure et simple. "Cet employeur a un ordre du jour caché. Lorsqu'il doit sortir de son texte officiel, il n'a plus rien à dire. Il n'a pas de réponses à nos questions. Il est actuellement impossible de proposer des solutions car nous n'avons pas le portrait global de la situation", a déclaré Martin Courville, permanent du Syndicat des Métallos (FTQ)

Le représentant syndical a poursuivi en indiquant que l'employeur récolte également ce qu'il a semé depuis deux ans avec le climat qu'il entretient dans les relations de travail. "Depuis le mandat de grève donné au comité de négociations, dit-il, c'était devenu invivable sur le plancher de l'usine. Les contremaîtres harcelaient et narguaient les travailleurs et les travailleuses".

"Pourtant, la position des travailleurs et des travailleuses est fort simple et légitime : ils veulent arrêter tout de suite cette hémorragie appréhendée des emplois. Actuellement, l'entreprise peut acheter du matériel de l'extérieur en autant que cela ne crée pas de mises à pied ou empêche le rappel des travailleurs et des travailleuses sur la liste de rappel. Le patron trouve cela encore trop restrictif. Où cela va-t-il arrêter ?", s'interroge Martin Courville.

C'est le 28 avril dernier qu'un mandat de grève a été donné à 91 % au comité de négociations lors d'une assemblée générale des membres, Ces Métallos réusinent des pièces d'auto dont des démarreurs, des alternateurs et des étriers de freins pour tous les modèles de véhicules notamment nord-américains et japonais. Le contrat est échu depuis le 31 mars 2006. Le salaire horaire moyen est de 12 $.


Communiqué envoyé le 24 mai 2006 à 11:11 et diffusé par :