Le Lézard
Classé dans : Santé

Campagne de publicité percutante interpelle la population à appuyer l'Hôpital Royal Ottawa



OTTAWA, le 24 mai /CNW/ -- OTTAWA, le 24 mai /CNW Telbec/ - L'Hôpital Royal Ottawa lance une campagne de publicité énergique et percutante pour sensibiliser la population sur la prévalence des maladies mentales et exhorte les résidents de l'Est de l'Ontario à faire un don à l'égard du nouvel établissement voué à la santé mentale qui ouvrira ses portes le 1er novembre prochain.

La campagne de sensibilisation comprendra une série d'annonces pleine page qui lanceront un appel particulier à 10 000 familles, personnes ou organisations à faire un don de 1 000 $ chacun ou de 200 $ par année pendant cinq ans. Les fonds recueillis serviront essentiellement à la recherche, aux soins destinés aux patients de l'Hôpital Royal Ottawa et représenteront la part de la collectivité des coûts du nouvel établissement en santé mentale. Tous les dons seront admissibles pour un reçu d'impôt pour activités de bienfaisance.

"Nous désirons aider les gens à comprendre que les maladies mentales affectent, d'une façon ou d'une autre, tous les membres de la société, a déclaré M. John Scott, président du conseil d'administration des Services de santé Royal Ottawa. Nous voulons changer la perception qu'ont les gens des personnes souffrant de maladies mentales - c'est-à-dire de passer de la discrimination, la honte et le blâme à la récupération sans isolement. À titre de bénévole dans notre collectivité, je vous demande d'intervenir et de faire en sorte que notre société appuie le traitement et la recherche de pointe qui seront l'apanage de notre nouvel établissement."

La campagne de publicité vient aussi souligner un important changement dans le fonctionnement et le mandat du nouvel Hôpital Royal Ottawa. Jadis, l'hôpital était responsable des soins de santé mentale pour les résidents dans la région d'Ottawa seulement. Son mandat est maintenant beaucoup plus large et ses services sont destinés à l'ensemble de l'Est ontarien. À cet effet, 60 p. 100 de ses services seront bientôt offerts dans la collectivité grâce à un réseau de plus de 100 partenaires du système de santé mentale.

La nouvelle marque de commerce de l'organisation de santé mentale représente l'espoir, l'optimisme, l'ouverture et la transformation - des thèmes clés compris dans les annonces qui paraîtront toutes les semaines au cours des deux prochains mois.

"Les annonces sont percutantes, et peuvent même sembler controversées pour certains. De fait, nous devions trouver un moyen pour percer la masse d'information qui nous inonde chaque jour, a mentionné Mme Kathryn Hendrick, vice-présidente, Communications. Nous avons tenté de rendre les questions de santé mentale plus pertinentes pour la population - de les sortir de l'ombre. Nous désirons provoquer certes, mais par-dessus tout nous désirons ouvrir les esprits et en fin de compte encourager l'action".

La stratégie de marketing des quatre premières semaines de la campagne a pour but d'aider les gens à comprendre ce que signifie souffrir d'une maladie mentale. Les annonces amènent les gens dans le cerveau d'une personne qui souffre de dépression, de schizophrénie, de problème de dépendance ou d'anxiété. La deuxième phase de la campagne porte sur l'organe qu'est le cerveau et illustre les différentes parties qui sont responsables de certains comportements et émotions. L'une des parties qui sera mise en évidence est celle qui inciterait les gens à faire une contribution pour l'Hôpital Royal Ottawa au lieu d'autres causes méritoires, mais concurrentes.

La stratégie a pour objet également de réduire la peur et les stigmates associés aux maladies mentales et d'encourager les gens à appuyer financièrement cette cause très importante, mais très mal comprise.

"La majorité des maladies mentales, c'est-à-dire près de 80 p. 100 d'entre elles, sont traitables, ajoute Dr Pierre Blier, de la chaire des troubles de l'humeur à l'Institut de recherche en santé mentale de l'Université d'Ottawa, lequel est situé dans l'enceinte de l'Hôpital Royal Ottawa. Le nouvel établissement et institut de recherche est prometteur au chapitre des traitements innovateurs et de la prévention de la maladie pour de nombreux cas débilitants. La population doit cependant avoir une meilleure compréhension des maladies mentales et des désordres du cerveau qui sont d'ordre physiologique."

La campagne de publicité, commanditée en partie par les journaux The Ottawa Citizen et Le Droit, se déroulera dans les médias anglais et français. Elle comprend en outre une série de conférences gratuites ouvertes à tous et concernant de nombreuses questions liées aux maladies mentales. Les conférences se tiendront tous les jeudis soirs à compter de 19 h. La première aura lieu à l'Hôpital Royal Ottawa le 25 mai et portera sur la maladie d'Alzheimer et l'importance d'en reconnaître les premiers symptômes.

Parmi les autres sujets à l'horaire, mentionnons : les premiers signes des maladies mentales chez les adolescents, les effets du stress sur la santé des femmes, la gestion du deuil, les remèdes pour les troubles du sommeil, comment mettre fin au jeu compulsif et autres dépendances, ainsi que les nouveaux traitements efficaces pour la dépression. Les sessions d'information visent à joindre un vaste public.

"Notre objectif est d'ouvrir les portes au public, d'inviter les gens à venir entendre les experts sur des questions qui pourraient toucher un membre de leur famille, un ami ou eux-mêmes, a jouté Mme Hendrick. Nous voulons être une ressource en la matière pour les collectivités de notre région. Nous voulons mettre fin à toute image dépassée du vieil asile d'aliénés. Cette perception est fausse, injuste et perpétue la maladie au lieu de la guérison."

Cet important appel à la collectivité fait partie de la campagne originale Un don du c?ur pour la raison de la Fondation de l'Hôpital Royal Ottawa qui met en vedette des citoyens de la région souffrant de maladie mentale. Depuis son lancement l'an dernier, la campagne a permis de recueillir 5 millions de dollars. Ensemble tous les médecins de l'Hôpital Royal Ottawa, sans exception, ont versé un total de un million de dollars.

Plus tôt ce mois-ci, Mme Margaret Trudeau a expliqué comment elle avait vaincu la dépression bipolaire. Mme Trudeau est la championne honoraire de la phase visant la collectivité et travaillera étroitement avec de nombreux autres membres de la collectivité pour encourager une grande participation à la campagne. Cette phase se terminera le 30 octobre prochain lors de la réception inaugurale de l'Hôpital Royal Ottawa où seront dévoilés le montant recueilli dans le cadre de la campagne ainsi que les nouveaux nom et logo. On en profitera également pour lancer un nouveau site Web interactif.

Pour appuyer le nouvel Hôpital Royal Ottawa et l'Institut de recherche en santé mentale de l'Université d'Ottawa, consultez le site www.youknowwhoiam.com ou composez le 1 800 690-4483.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 09:41
OTTAWA, le 21 août 2017 /CNW/ - Le système de soins de santé publics offerts aux Canadiens est une source de fierté. Le gouvernement du Canada et celui du Manitoba sont résolus à s'assurer que ce système réponde aux besoins de la population...

à 08:33


à 08:30
QUÉBEC, le 18 août 2017 /CNW/ - L'honorable Jane Philpott, ministre de la Santé, et Joël Lightbound, secrétaire parlementaire de la ministre de la Santé, se rendront au Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval pour annoncer le...

à 08:24
MONTRÉAL, le 21 août 2017 /CNW Telbec/ - Au moment où l'assemblée annuelle de l'Association médicale canadienne (AMC) se réunit, le Regroupement provincial des comités des usagers (RPCU) souligne la mise sur pied d'un ambitieux projet d'évaluation de...

à 08:03


à 07:00
TORONTO, le 21 août 2017 /CNW/ - C'est dans un mémoire remis à la ministre des Affaires francophones, l'honorable Marie-France Lalonde, que le commissaire aux services en français, Me François Boileau, rappelle à son ministère et au ministère de la...




Communiqué envoyé le 24 mai 2006 à 10:23 et diffusé par :