Le Lézard

Le gouvernement du Québec facilite l'accès aux professions aux personnes formées hors Québec



QUÉBEC, le 10 mai /CNW/ -- QUÉBEC, le 10 mai /CNW Telbec/ - Le ministre responsable de l'application des lois professionnelles, monsieur Yvon Marcoux, a déposé aujourd'hui, à l'Assemblée nationale, un projet de loi modifiant le Code des professions, afin de donner de nouveaux outils aux ordres professionnels pour la reconnaissance de la formation et des diplômes des personnes formées hors Québec.

    <<
    Ces modifications permettront aux ordres professionnels de délivrer trois
types de permis, soit :

    - des permis restrictifs temporaires ;

    - des permis restrictifs permanents, appelés "permis spéciaux" ;

    - des permis sur présentation d'un permis pour les professionnels membres
      d'un ordre professionnel à l'extérieur du Québec, connus sous le nom de
      "permis sur permis".
    >>


Le projet de loi prévoit également que les ordres professionnels devront déterminer, par règlement, une procédure permettant de reconnaître, par équivalence, une formation ou un diplôme obtenus hors Québec. Il prévoit aussi qu'une décision portant sur une telle équivalence devra être révisée par des personnes distinctes de celles qui l'auront rendue.

Ces mesures s'inscrivent dans la lignée des objectifs du plan d'action en matière d'immigration, d'intégration et de relations interculturelles : Des valeurs partagées, des intérêts communs.

Elles donnent également suite aux recommandations du rapport de l'Équipe de travail sur la reconnaissance des diplômes et des compétences des personnes formées à l'étranger, présidée par monsieur André Bazergui, rapport qui a été rendu public, le 5 décembre 2005, par la ministre de l'Immigration et des Communautés culturelles, madame Lise Thériault.

"Tout en maintenant le niveau de compétence nécessaire à la protection du public, ces nouvelles dispositions permettront aux professionnels formés hors Québec d'intégrer le marché du travail plus rapidement. Elles assureront la pleine participation des Québécoises et Québécois des communautés culturelles au développement du Québec", a précisé monsieur Marcoux.

"Je me réjouis de cette annonce car les modifications qui seront apportées au Code des professions faciliteront l'intégration professionnelle des personnes immigrantes dans leur domaine de compétences. C'est un autre grand pas qui vient d'être franchi", a déclaré madame Thériault.

-%SU: LAW,EDU

-%RE: 1


Communiqué envoyé le 10 mai 2006 à 15:20 et diffusé par :