Le Lézard

Le MASSE peu surpris des conclusions de l'ONU



MONTRÉAL, le 23 mai /CNW/ -- MONTRÉAL, le 23 mai /CNW Telbec/ - Le Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi (MASSE) somme le gouvernement canadien de bonifier le programme d'assurance-emploi. C'est aussi la conclusion soutenue par un rapport du comité des droits sociaux, économiques et culturels, issu de l'ONU.

Dans un rapport publié sur internet, le comité soutient que le Canada, malgré un discours rassurant, ne fait pas le nécessaire pour lutter contre la pauvreté. En effet, le comité soutient la thèse du MASSE selon laquelle seulement 39 % des sans-emploi sont admissibles aux prestations. C'est justement le caractère universel du régime d'assurance-chômage qui a été perdu en en limitant l'accessibilité. Ainsi, 61% des sans-emploi n'y ont pas accès, et pour ceux et celles qui se qualifient, seul 55% de leur revenu sera assurable.

La précarité grandissante des emplois fait qu'il est de plus en plus difficile de se qualifier pour les prestations, puisque le régime ne tient pas compte du travail à temps partiel ou sur appel. Ainsi, les immigrants, les femmes et les jeunes sont particulièrement touchés.

Pour rétablir une véritable accessibilité au régime, le MASSE réclame :

- Un seul critère d'admissibilité de 350 heures

- Un taux de prestations d'au moins 60%

- Un plancher minimum de 35 semaines de prestations

- Pas d'exclusions de plus de 6 semaines

Cette fois, le Canada ne pourra pas seulement prendre bonne note des recommandations du rapport puisque ces problèmes ont déjà été portés à son attention lors du précédent rapport, qui date de 1998 mais aucune amélioration n'a été apportée.


Communiqué envoyé le 23 mai 2006 à 16:22 et diffusé par :