Le Lézard
Classé dans : Santé

Conférence internationale sur le chrysotile - Des études scientifiques récentes confirment le faible degré de dangerosité du chrysotile par rapport à tous les autres types d'amiante



MONTRÉAL, le 23 mai /CNW/ -- MONTRÉAL, le 23 mai /CNW Telbec/ - L'Institut du chrysotile tient à Montréal une conférence internationale sur le chrysotile à laquelle participent quelque 200 délégués provenant de 28 pays. À cette occasion, 16 conférenciers réputés d'Asie, d'Europe et des Amériques dresseront un bilan de l'utilisation industrielle du chrysotile dans le monde, sous l'angle de la santé et de la sécurité des travailleurs et du public, à la lumière des plus récentes données scientifiques et statistiques. La conférence se penchera également sur les perspectives et sur les conditions de la poursuite de l'utilisation du chrysotile, toujours du point de vue de la santé et de la sécurité, de l'environnement et de l'hygiène publique.

Au plan scientifique, des données récentes seront présentées concernant notamment :

    <<
    - la biopersistance des fibres de chrysotile dans les poumons en
      comparaison avec d'autres fibres,
    - les modèles d'évaluation des risques,
    - les incidences sur la santé de l'utilisation des produits courants de
      chrysotile,
    - l'interprétation des conditions d'utilisation passées,
    - une revue des études épidémiologiques dans le secteur des produits de
      friction,
    - la manipulation du chrysociment.
    >>


Seront également abordées des questions de santé et sécurité du travail et de santé publique en lien avec l'utilisation sécuritaire, contrôlée et responsable en Russie, en Inde, au Mexique et au Brésil.

Comme l'a déclaré le président de l'Institut du chrysotile, M. Clément Godbout : "Il se dégage des présentations des experts et des récentes données scientifiques que le chrysotile et les amphiboles, qui sont deux types d'amiante complètement différents en termes notamment de composition chimique et de longueur des fibres, ne présentent pas le même degré de dangerosité. Ainsi, il est aujourd'hui établi plus clairement que jamais que le chrysotile peut être utilisé de façon sécuritaire et contrôlée. Il y a lieu de regretter que les autres fibres industrielles d'usage courant n'aient fait l'objet d'aucune évaluation comparative de risques avec le chrysotile, malgré des demandes répétées en ce sens à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et au Centre international de recherche sur le cancer (CIRC)."

L'Institut du chrysotile considère que cette conférence internationale de Montréal sur le chrysotile constitue un point tournant dans la diffusion des résultats de recherche et une occasion pour l'ensemble des partenaires- gouvernements, syndicats, chercheurs, producteurs et consommateurs - de s'informer et d'échanger sur l'utilisation sécuritaire et contrôlée de cette fibre naturelle.

À propos de l'Institut

Créé en 1984 à l'initiative des gouvernements du Canada et du Québec, de l'industrie canadienne du chrysotile et des syndicats de travailleurs concernés, l'Institut du chrysotile a pour but de promouvoir et de favoriser la mise en ?uvre de la politique canadienne et québécoise en matière d'usage contrôlé et sécuritaire du chrysotile et d'encourager, partout où le chrysotile est utilisé, la mise en place de conditions conformes aux exigences de la Convention no 162 de l'Organisation internationale du travail (OIT) sur la sécurité dans l'utilisation.

Centre d'information et de référence sur l'usage sécuritaire du chrysotile en termes de santé-sécurité du travail, de santé publique et d'environnement, l'Institut organise des séminaires, des conférences, des sessions de formation et des missions d'experts. Il publie des bulletins d'information et participe à de nombreux forums internationaux.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:12
L'Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS) a rendu public  aujourd'hui sa recommandation concernant SPINRAZAMC (nusinersen), le premier et le seul traitement s'étant avéré efficace contre l'amyotrophie spinale (AS) et...

à 11:01
Par l'entremise du Programme de soutien à la valorisation et au transfert (PSVT), du Programme Exportation (PEX) et de la mesure Premier brevet, le gouvernement du Québec accorde 161 917 $ pour appuyer trois entreprises de Sherbrooke, soit Immune...

à 10:57
Depuis plusieurs années, des entrepreneurs privés ont inondé les municipalités de boîtes de récupération de vêtements. Cette situation a forcé les municipalités à réglementer la présence des boîtes sur leur territoire. Les organisations légitimes se...

à 10:45
Le gouvernement du Québec attribue, par l'entremise du programme Créativité Québec, un prêt de 2 150 000 $ à la startup montréalaise OSSimTech pour appuyer la réalisation d'un projet évalué à près de 3,3 millions de dollars. L'initiative vise la...

à 10:45
À l'heure où la simulation est devenue le cadre de référence pour la formation des professionnels de la santé, le gouvernement du Québec, par l'entremise du programme Créativité Québec, investit 2,15 millions $ dans OSSimTech, nouveau maillon de...

à 09:44
La Fédération des professionnelles et professionnels de l'éducation du Québec (FPPE-CSQ) et le Syndicat des professionnelles et professionnels de l'Ouest de Montréal (SPPOM-CSQ), ont conclu jeudi le 14 décembre dernier une entente de principe à la...




Communiqué envoyé le 23 mai 2006 à 12:05 et diffusé par :