Le Lézard

Semaine des aînés au québec : une situation économique préoccupante



QUÉBEC, le 23 mai /CNW/ -- QUÉBEC, le 23 mai /CNW Telbec/ - À l'occasion de l'édition 2006 de la Semaine des aînés, qui se tient du 22 au 28 mai 2006, le président de l'Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP), M. Roger Bellavance, fait la déclaration suivante :

"En 1969, le gouvernement du Québec décidait de souligner l'apport des aînés à la société québécoise en faisant du dernier dimanche du mois de mai la Journée de l'âge d'or. Depuis, de nombreux regroupements d'aînés et de personnes retraitées profitent de la semaine qui précède cette journée pour tenir diverses activités sociales ou reliées aux intérêts des personnes aînées. Dans ce cadre, l'AQRP souhaite attirer l'attention du grand public québécois sur la situation économique très préoccupante de ses aînés.

En effet, si l'on examine la situation du million de personnes âgées de 65 ans et plus au Québec, en 2001, leur revenu total moyen s'élevait à 20 558 $, soit 26 537 $ pour les hommes et 16 153 $ pour les femmes. Par ailleurs, 44% de ces personnes avaient un revenu inférieur à 15 000 $, et près de 80% avaient un revenu de moins de 25 000 $. À l'inverse, seulement 5% de ces personnes avaient un revenu de 50 000 $ et plus. Nous sommes donc bien loin de la retraite dorée et rien n'indique que la situation s'améliorera dans le futur.

Cette situation économique fragile a de multiples conséquences négatives. Sur le plan individuel, cela entraîne un changement important dans le mode de vie et de consommation, dans l'intégration sociale et la participation citoyenne. Sur le plan collectif, il faut s'attendre à une augmentation de la charge des systèmes publics d'assistance au revenu et à une concurrence accrue entre les générations, entre autres, sur le marché du travail.

Sur le plan politique, l'AQRP accueille favorablement l'inclusion formelle des préoccupations des aîné(e)s dans l'action gouvernementale par la présentation du projet de loi no 8 par la ministre Carole Théberge. Par contre, cela ne dispense pas le même gouvernement de présenter au plus tôt, notamment en concertation avec les associations de retraités, un plan d'action gouvernemental en faveur des aînés donnant suite au rapport de l'équipe de travail sur La pleine participation des aînés au développement du Québec.

Le Québec est dans une période de profonde mutation. Nous devons dès maintenant reconnaître que l'amélioration des conditions de vie des aîné(e)s représente un apport et une force pour le Québec. Il faut également que l'ensemble des intervenants concernés par la situation des aînés établissent un diagnostic commun pour contribuer à identifier des solutions communes. Nous avons toutes et tous intérêt, les actifs comme les retraités, à ce que l'ensemble de la société québécoise progresse économiquement et socialement, afin d'éviter de laisser un fardeau aux générations suivantes.

    <<

                                                     Roger Bellavance
                                                            Président"
    >>


Fondée en 1968, l'AQRP regroupe plus de 20 000 personnes retraitées des secteurs public et parapublic. Elle accueille des employés des gouvernements du Québec et du Canada, des employés des sociétés d'État et des municipalités du Québec ainsi que des membres des réseaux québécois de la Santé et de l'Éducation. L'Association a pour mission de promouvoir et défendre les droits et les intérêts économiques, financiers, culturels, intellectuels et sociaux de ses membres.


Communiqué envoyé le 23 mai 2006 à 11:35 et diffusé par :