Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé

Résultats d'une méta-analyse d'études cliniques : le SPIRIVA(R) réduit les exacerbations et hospitalisations associées à la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC)



SAN DIEGO, Californie, May 23 /PRNewswire/ --

- Ne pas publier aux États-Unis

Les patients atteints d'une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) et traités avec le SPIRIVA(R) (tiotropium) pendant 6 à 12 mois ont connu une réduction importante du nombre des exacerbations et hospitalisations comparé aux patients ayant reçu le placebo. C'est ce que relève une analyse de plusieurs études présentée aujourd'hui à la Conférence internationale de la Société thoracique américaine (ATS) [1]. Le SPIRIVA(R) est le premier et le seul médicament anticholinergique inhalé une fois par jour pour le traitement de soutien de la MPOC.

La MPOC est une maladie évolutive des voies respiratoires qui cause une détérioration importante de la fonction pulmonaire et un essoufflement chronique(2). Dans le monde, 600 millions de personnes vivent déjà avec la MPOC dont la prévalence devrait augmenter pour devenir, d'ici 2020, la troisième cause principale de mortalité(3,4). Les exacerbations dues à la MPOC, une aggravation aiguë des symptômes de la maladie, peuvent accélérer la progression de la MPOC(2).

<< Ces résultats soulignent les avantages d'un traitement efficace des patients atteints de la MPOC et de ses exacerbations >>, déclare le Dr David Halpin, médecin-conseil et premier conférencier de médecine respiratoire du Royal Devon and Exeter Hospital, Royaume-Uni, et investigateur de la méta-analyse. << Les exacerbations de la MPOC diminuent de manière significative la qualité de vie des malades. Elles sont une cause majeure des hospitalisations, des invalidités et des décès. Prévenir et traiter les exacerbations sont un objectif clé d'une bonne gestion de la MPOC. >>

La méta-analyse a porté sur neuf études SPIRIVA(R) complètes, randomisées, contrôlées par placebo et groupe parallèle d'une durée de six mois à un an.

Dans l'ensemble des études, on a défini comme exacerbation une augmentation ou une nouvelle manifestation d'au moins deux des symptômes suivants : toux, crachat, respiration sifflante, dyspnée ou difficulté respiratoire pendant trois jours nécessitant un traitement avec antibiotiques ou des stéroïdes systémiques ou une hospitalisation. L'analyse a porté sur 6 171 patients atteints de la MPOC.

Les résultats relevés comparé au placebo(1) :

- Le SPIRIVA(R) a réduit de manière significative - de 22,6 % - le taux d'incidence adapté à l'exposition des exacerbations (65,8 contre 85,0 par 100 patients-années ; p<0.0001)

- Le SPIRIVA(R) a réduit de manière significative - de 21,2 % - le taux d'incidence adapté à l'exposition des hospitalisations associées (9,9 contre 12,5 par 100 patients-années ; p=0.011) (i)

- Le délai avant les premières exacerbations et hospitalisations a également été prolongé avec le SPIRIVA(R) (p<0.0001).

Remarques à l'intention des rédacteurs

Au sujet du Spiriva(R) (tiotropium)

Le Spiriva(R), un médicament anticholinergique pour inhalation à longue durée d'action, est le premier traitement pour inhalation à procurer une amélioration significative et soutenue de la fonction pulmonaire avec une dose uniquotidienne. Le Spiriva(R), qui a un effet positif sur l'évolution clinique de la MPOC, change la manière dont les patients vivent avec la maladie[5,6]. C'est le médicament que l'on prescrit le plus dans le monde pour le traitement de la MPOC.

Le Spiriva(R) agit en ciblant un mécanisme réversible dominant de la MPOC, la constriction cholinergique. Le Spiriva(R) aide les patients atteints de MPOC à mieux respirer en ouvrant les voies aériennes rétrécies et en les maintenant ouvertes pendant 24 heures.

Plus de 25 000 patients ont été recrutés dans le cadre du programme d'études cliniques du Spiriva(R)(7). Il a été démontré que le Spiriva(R) procure une bronchodilatation significative et soutenue (expansion des voies aériennes)(6,8) et une réduction des marqueurs d'hyperinflation (emprisonnement d'air, ou "trapping")(9,10). Il a également été démontré que le Spiriva(R) améliore la fonction pulmonaire (VEMS) de façon soutenue et significative, par rapport à l'aérosol pour inhalation Atrovent(R) (bromure d'ipratropium), traitement de première ligne actuel de la MPOC. Cette amélioration s'est maintenue pendant plus d'un an(6). Il a aussi été prouvé que le Spiriva(R) améliore de façon significative les paramètres clés de la fonction pulmonaire par rapport au salmétérol(11). De plus, dans le cadre d'études contrôlées par placebo, les patients traités par le Spiriva(R) étaient moins essoufflés et, pendant les exercices, leur endurance était meilleure. Ils ont eu moins besoin de doses de médicament de secours et ont subi moins d'exacerbations et d'hospitalisations liées à la MPOC(8). Au cours des études cliniques sur le Spiriva(R), il a été rapporté que la réaction indésirable la plus courante était la sécheresse de la bouche. Habituellement légère, cette sécheresse disparaissait souvent lors de la poursuite du traitement(6,8).

D'après les lignes directrices de traitement GOLD (Global Initiative for Chronic Obstructive Lung Disease), le recours à des agonistes bêta-2 à longue durée d'action et au tiotropium est préconisé pour le traitement d'entretien de la MPOC(12)

(i) La période d'exposition recouvre les espaces de temps cumulés au cours desquelles les patients ont participé à l'étude depuis la randomisation jusqu'au déclenchement de l'exacerbation ou la cessation du traitement.

Concernant Boehringer Ingelheim

Le groupe Boehringer Ingelheim est l'une des 20 plus importantes compagnies pharmaceutiques au monde. Basé à Ingelheim en Allemagne, le groupe, qui est actif internationalement, compte 143 filiales dans 47 pays et emploie presque 17 500 personnes. Depuis sa fondation en 1885, la compagnie privée se consacre à la recherche, à la mise au point, à la fabrication et à la commercialisation de produits novateurs à haute valeur thérapeutique destinés à la médecine humaine et animale.

En 2005, Boehringer Ingelheim a affiché un chiffre d'affaires net de 9,5 milliards d'euros et a consacré presque un cinquième du chiffre d'affaires net de son segment d'activités principal, les produits de prescription, à la recherche et au développement.

Pour plus de renseignements, veuillez consulter le site www.boehringer-ingelheim.com

Tableaux, photos et données disponibles sur demande.

Références

1. Halpin D, Menjoge S, Dusser D, et al. Pooled analysis of effect of tiotropium on COPD exacerbations and related hospitalisations. Extraits présentés à l'ATS 2006, San Diego, États-Unis. 19-24 mai 2006.

2. Global Initiative for Chronic Obstructive Lung Disease. Global Strategy for the Diagnosis, Management and Prevention of Chronic Obstructive Pulmonary Disease. Sommaire exécutif. Site Web GOLD (http://www.goldcopd.com). Mise à jour 2005.

3. Organisation mondiale de la santé. Rapport 2004 sur la santé dans le monde. Annexe sur les statistiques. Tableaux 2 et 3: 120-131.

4. Murray CJL, Lopez AD. eds. The Global Burden of Disease: a comprehensive assessment of mortality and disability from diseases, injuries, and risk factors in 1990 and projected to 2020. Cambridge ; Harvard University Press ; 1996.

5. Casaburi R, Kukafka D, Cooper CB, et al. Improvement in exercise tolerance with the combination of tiotropium and pulmonary rehabilitation in patients with COPD. Chest 2005; 127:809-817.

6. Vincken W, van Noord JA, Greefhorst APM, et al. Improved health outcomes in patients with COPD during 1 year's treatment with tiotopium. Eur Respir J 2002; 19:209-216.

7. Boehringer Ingelheim. Data on file.

8. Casaburi R, Mahler DA, Jones PW, et al. A long-term evaluation of once-daily inhaled tiotropium in chronic obstructive pulmonary disease. Eur Respir J. 2002;1:217-224.

9. Celli B, ZuWallack R, Wang S, et al. Improvement in resting inspiratory capacity and hyperinflation with tiotropium in COPD patients with increased static lung volumes. Chest 2003; 124:1743-1748.

10. O'Donnell DE, Fluge T, Gerken F, et al. Effects of tiotropium on lung hyperinflation, dyspnoea and exercise tolerance in COPD. Eur Respir J. 2004 23(6):832-48

11. Brusasco V, Hodder R, Miravitlles M, et al. Health outcomes following treatment for six months with once daily tiotropium compared with twice daily salmeterol in patients with COPD. Thorax 2003;58:399-404.

12. Pocket Guide to COPD diagnosis, management, and prevention - A guide for healthcare professionals. Global Initiative for Chronic Obstructive Lung Disease. Disponible sur : http://www.goldcopd.com

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:05
MONTRÉAL, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Technoparc Montréal et FPInnovations ont conclu aujourd'hui la transaction d'achats de terrains par FPInnovations en vue de sa mise en place au Technoparc de Montréal. Les terrains, totalisant une superficie...

à 14:00
MONTRÉAL, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Le 17 octobre 2017, suivant une demande déposée par l'Autorité des marchés financiers, l'honorable juge Marc Lesage, de la Cour supérieure du Québec, district de Québec, a déclaré Dominic Lacroix et DL Innov...

à 13:56
DETTELBACH, Allemagne, le 20 octobre 2017 /CNW/ - Microdrones est fière d'annoncer un nouveau partenariat avec AllTerra Sud, important fournisseur d'équipement géospatial dans le sud de l'Allemagne, une région regroupant la Bavière, le...

à 13:24
LAVAL, QC, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Prometic Sciences de la Vie inc. (TSX: PLI) (OTCQX: PFSCF) (« Prometic ») annonce aujourd'hui la présentation de nouvelles données in vivo pour le PBI-4050 et le PBI-4547 pour la prévention et le traitement...

à 10:19
- Landis+Gyr et British Gas franchissent une étape majeure avec l'installation du premier compteur intelligent « de prochaine génération » au Royaume-Uni - En utilisant la technologie la plus récente, les compteurs intelligents permettent une...

à 07:55
OAKLAND, Californie, GENÈVE et PARIS, le 20 octobre 2017 /PRNewswire/ -- McKay Brothers, leader du marché des réseaux à faible latence, a annoncé aujourd'hui avoir conclu avec Susquehanna International Group, LLP et XR Trading des accords qui...




Communiqué envoyé le 23 mai 2006 à 11:20 et diffusé par :