Le Lézard

Le gouvernement McGuinty améliore le dépistage des maladies chez les nouveau-nés



OTTAWA, le 23 mai /CNW/ -- OTTAWA, le 23 mai /CNW/ - Le lancement officiel du programme de dépistage des maladies chez les nouveau-nés au Centre hospitalier pour enfants de l'Est de l'Ontario (CHEO), qui est le plus complet qu'il soit au Canada, signifie que chaque enfant né en Ontario sera dépisté pour plusieurs troubles génétiques rares, a annoncé le premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty.

"La naissance d'un enfant est un événement joyeux, mais aussi angoissant pour les familles. Aussi devons-nous nous employer à améliorer les soins que nous offrons aux nouveau-nés", a déclaré monsieur McGuinty. "En étendant le dépistage à d'autres troubles, nous pouvons vraiment faire toute une différence en ce qui concerne la santé de nos enfants."

Le premier ministre a inauguré officiellement aujourd'hui le nouveau laboratoire de dépistage au CHEO, en compagnie de familles, de professionnels de santé et de représentants locaux.

Le gouvernement est en train d'investir 7 millions de dollars par an pour augmenter le nombre de tests de dépistage faits aux nouveau-nés. Cet investissement sera aussi utilisé pour soutenir le laboratoire et permettra d'acheter du nouveau matériel de dépistage de haute technologie.

Actuellement, le laboratoire du CHEO reçoit des échantillons de sang de tous les nouveau-nés de l'Ontario et dépiste trois maladies génétiques rares. A la fin de l'année, le laboratoire sera en mesure de détecter 27 troubles. L'Ontario sera donc désormais la seule province au Canada à dépister les troubles sanguins chez le nourrisson tels que l'anémie falciforme. En principe, cela aidera environ 130 000 familles chaque année.

Le dépistage permet d'identifier divers troubles chez les enfants. Une détection précoce signifie que les enfants malades seront traités plus tôt, ce qui contribue à réduire les risques de graves problèmes de santé plus tard dans la vie.

"En développant le programme le plus exhaustif du Canada pour la détection des maladies chez les nouveau-nés, notre gouvernement s'assure que les enfants de l'Ontario prennent le meilleur départ possible dans la vie" , a expliqué George Smitherman, le ministre de la Santé et des Soins de longue durée. "Ce programme rassurera les parents au sujet de la santé de leur enfant ou leur fournira des résultats rapides pour qu'ils puissent obtenir dès que possible le traitement dont ils ont besoin pour leur enfant."

"Nous nous réjouissons de lancer chez nous un programme innovateur de dépistage des maladies chez les nouveau-nés, programme qui fera de l'Ontario, un chef de file du pays dans ce domaine", de dire Garry Cardiff, directeur général du CHEO. "Nous avons hâte que nos compétences et que notre technologie de pointe améliorent la vie des nouveau-nés et de leurs parents."

L'annonce faite aujourd'hui est juste un des exemples du travail accompli par le gouvernement pour les familles ontariennes qui se préoccupent de la santé de leurs enfants. Les autres initiatives comprennent :

    -  l'ajout de trois nouveaux vaccins, gratuits, contre la varicelle, la
       méningococcie et l'infection pneumococcique,
    -  le financement de pompes à insuline et de fournitures connexes pour
       quelque 6 500 enfants aux prises avec le diabète de type 1
    -  le financement de l'expansion de la clinique de consultation externe
       d'hématologie et de traitement du cancer à l'Hôpital pour enfants
       malades.


"La santé de nos enfants est notre ressource la plus précieuse. Les familles de l'Ontario veulent les meilleurs soins de santé qui soient et elles les méritent", a fait observer le premier ministre McGuinty. "En faisant de notre mieux pour dépister les maladies et protéger la santé de nos enfants, nous édifions un Ontario plus sain et améliorons la qualité de vie de nous tous et de nous toutes."

Also available in English

                            www.premier.gov.on.ca



Communiqué envoyé le 23 mai 2006 à 11:09 et diffusé par :