Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement, Exploitation pétrolière

100 000 $ pour aider le public à participer à l'évaluation environnementale du projet de gazoduc Brunswick



OTTAWA, le 23 mai /CNW/ -- OTTAWA, le 23 mai /CNW Telbec/ - L'Agence canadienne d'évaluation environnementale (l'Agence) annonce la disponibilité de 100 000 $ pour aider le public à se préparer et participer aux audiences publiques de l'Office national de l'énergie (ONE) qui porteront sur les effets environnementaux du projet de gazoduc Brunswick. Ces audiences débuteront à une date ultérieure qui sera annoncée par l'ONE.

Le Programme d'aide financière aux participants de l'Agence vise à garantir la prise en compte de tous les points de vue en aidant les particuliers et organismes sans but lucratif intéressés à participer aux évaluations environnementales. Des dépenses admissibles comme les frais de transport et les frais d'expertise, à titre d'exemples, peuvent être couverts.

Un comité d'examen de l'aide financière, indépendant de la commission d'examen de l'ONE, étudiera toutes les demandes et recommandera l'attribution de fonds, conformément aux critères d'admissibilité énoncés dans le Guide d'aide financière aux participants. Les participants qui seront sélectionnés par le Comité devront également obtenir le statut d'intervenant auprès de l'ONE afin de recevoir les fonds.

Les demandes d'aide financière doivent être reçues à l'Agence au plus tard le 21 juin 2006. Le Guide d'aide financière aux participants, le formulaire de demande et l'information sur le projet ainsi que sur le Programme d'aide financière aux participants sont disponibles au www.acee-ceaa.gc.ca .

L'Agence a annoncé le 4 mai un projet pilote dans le cadre duquel le processus de l'ONE servira de substitut afin de mener l'évaluation environnementale fédérale, au moyen d'une commission d'examen, pour le projet de gazoduc Brunswick.

Le promoteur du projet, Maritimes & Northeast Pipeline Management Ltd., prévoit construire un pipeline d'une longueur d'environ 145 km pour le transport de gaz naturel. Le pipeline s'étendra de l'installation de gaz naturel liquéfié Canaport située à Mispec Point près de Saint John, au Nouveau-Brunswick, jusqu'à la frontière internationale à proximité de St. Stephen, au Nouveau-Brunswick, là où il sera interconnecté aux installations qui seront construites. Le pipeline comprendra des installations telles que des postes de vannes.

L'Agence canadienne d'évaluation environnementale administre le processus fédéral d'évaluation environnementale. Ce processus permet de déterminer les effets environnementaux des projets à l'étude, de prendre les mesures appropriées à ces effets et ce, en favorisant le développement durable.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:00
À la suite du jugement autorisant un recours collectif au nom de tous les citoyens du Québec contre Volkswagen-Audi dans le cadre du scandale du « dieselgate », l'Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA) a annoncé...

à 14:00
Dès le 22 février 2018, l'événement Papillons en liberté prend son envol dans la grande serre du Jardin botanique. En pleine saison froide, alors que l'idée même de s'abriter prend tout son sens, Papillons en liberté s'intéresse justement à la...

à 13:37
L'Agence canadienne d'évaluation environnementale (l'Agence) réalise une évaluation environnementale fédérale pour le projet de mine de cuivre et d'or Akasaba Ouest, situé à environ 15 kilomètres à l'est de Val-d'Or, au Québec. L'Agence invite le...

à 13:30
C'est en ayant en main les 24 règlements de mise en application de la Loi sur la qualité de l'environnement (LQE) que la commission permanente sur l'aménagement du territoire, l'agriculture et l'environnement (CP-ATAE) de la Fédération québécoise des...

à 13:30
Le gouvernement du Canada s'engage à protéger l'environnement, à conserver et à protéger des populations saines d'oiseaux migrateurs. La chasse contrôlée à la Grande Oie des neiges est l'un des moyens utilisés pour freiner la surabondance de l'espèce...

à 10:00
La commission d'enquête du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) avise le public qu'en raison du nombre de mémoires reçus dans le cadre de la deuxième partie de l'audience publique sur le Projet de construction d'un terminal...




Communiqué envoyé le 23 mai 2006 à 11:00 et diffusé par :