Le Lézard
Classé dans : Les affaires

L'Autorité des marchés financiers entend rehausser sa ligne directrice sur les fonds propres applicables aux coopératives de services financiers



MONTRÉAL, le 23 mai /CNW/ -- MONTRÉAL, le 23 mai /CNW Telbec/ - L'Autorité des marchés financiers entend réviser la ligne directrice sur les fonds propres applicables aux coopératives de services financiers pour l'adapter au nouvel Accord de Bâle (Bâle II). La ligne directrice en vigueur a été élaborée en fonction de l'Accord sur les fonds propres Bâle (I) adopté en 1988.

Rappelons que l'Accord de Bâle II est un accord international sur le calcul et l'adéquation des fonds propres visant à bâtir un fondement solide de réglementation prudente de capital, de supervision et de discipline de marché. Cet accord est plus complexe que celui en place à l'heure actuelle parce qu'il établit une corrélation plus précise entre les exigences de fonds propres et les risques auxquels chaque institution est confrontée et qu'il accorde plus de souplesse pour tenir compte des différentes activités des institutions financières. Le nouvel accord vise également à rehausser la gestion du risque et la stabilité financière. À l'instar des autres organismes de réglementation, dont le Bureau du surintendant des institutions financières du Canada, l'Autorité des marchés financiers entend adapter sa ligne directrice sur les fonds propres applicables aux coopératives de services financiers en fonction de ce nouvel Accord de Bâle. Ce cadre révisé entrera en vigueur le 1er janvier 2009.

Enfin, mentionnons que l'Autorité a fait connaître sa démarche de mise en ?uvre au seul groupe assujetti, le Mouvement Desjardins, et elle entend rendre disponibles les différentes approches de calcul des fonds propres prévues au nouvel Accord de Bâle.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

    <<
    Information :

    Journalistes seulement :       Frédéric Alberro
                                   (514) 940-2176

    Émetteurs, courtiers,                   Consommateurs et épargnants :
    conseillers et représentants :          (877) 525-0337,
    (877) 525-0337,                         Composez 8 pour les consommateurs
    Composez le 1 pour l'industrie

    www.lautorite.qc.ca
    >>


-%SU: TAX

-%RE: 1

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:44
Les membres du comité exécutif ont accordé, lors de leur réunion hebdomadaire, une contribution financière non récurrente de 62 500 $ à la SDC Plaza Saint-Hubert, qui représente 400 commerçants, afin de mandater des professionnels pour l'aménagement...

à 12:36
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Neo Lithium Corp. Symbole à la Bourse de croissance TSX : NLC Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelle Heure de la suspension (HE) : 12 h 25 L'OCRCVM peut...

à 12:11
Profitant du séminaire sur le financement organisé cette semaine par Aéro...

à 12:02
L'embauche de professionnels dans le secteur technologique devrait demeurer stable au début de 2018, selon le plus récent rapport de Robert Half Technology sur les prévisions de l'embauche et les tendances locales en TI. Huit pour cent des directeurs...

à 11:57
L'expansion du précontrôle rendra les déplacements entre le Canada et les États-Unis plus rapides, donnera accès à un plus grand nombre d'aéroports américains, favorisera le commerce, offrira une protection accrue de nos droits et rehaussera la...

à 11:53
La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) considère qu'une modification des règles de financement des cégeps qui ne s'accompagne pas d'une injection de ressources financières suffisantes constituerait un simple brassage improductif des ressources...




Communiqué envoyé le 23 mai 2006 à 10:39 et diffusé par :