Le Lézard

Région sociosanitaire de la Mauricie et du Centre-du-Québec - LES MINISTRES JULIE BOULET ET YVON VALLIÈRES ANNONCENT UN BUDGET DE 894,1 M$ POUR LA SANTÉ ET LES SERVICES SOCIAUX



BÉCANCOUR, le 23 mai /CNW/ -- BÉCANCOUR, le 23 mai /CNW Telbec/ - La ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la région de la Mauricie et députée de Laviolette, madame Julie Boulet, et le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, ministre responsable de la région du Centre-du-Québec et député de Richmond, monsieur Yvon Vallières, ont annoncé qu'un budget de 894,1 M$, soit une augmentation de 28 M$ par rapport à l'année précédente, sera consacré à la santé et aux services sociaux pour la région socio-sanitaire de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Les deux ministres ont fait cette annonce au nom de leurs collègues Philippe Couillard, ministre de la Santé et des Services sociaux, et Margaret F. Delisle, ministre déléguée à la Protection de la jeunesse et à la Réadaptation.

Au-delà d'une indexation générale de ses dépenses, le réseau régional pourra compter sur une somme de 3,8 M$ afin de couvrir l'augmentation des coûts de système qui sont spécifiques au secteur de la santé. "Il s'agit, par exemple, de coûts relatifs aux nouvelles technologies de la santé, d'achats de médicaments par les établissements ou de postes budgétaires qui augmentent beaucoup plus vite que l'inflation", a expliqué monsieur Vallières.

En outre, la région sociosanitaire de la Mauricie et du Centre-du-Québec recevra 4,7 M$ supplémentaires, sur une base annuelle, pour le développement de nouveaux services à la population Cette somme sera consacrée aux grandes priorités que sont l'accès aux services de chirurgie, la lutte contre le cancer, la santé mentale, l'aide aux personnes âgées en perte d'autonomie, le soutien aux personnes vulnérables et la santé publique.

Depuis 2003-2004, le budget régional de la santé et des services sociaux a augmenté de 21,6 %. "Notre gouvernement, conformément à ses engagements, fait toujours de la santé sa priorité, ce qui explique qu'il lui consacre, année après année, une large part de sa marge de man?uvre", a fait valoir madame Boulet.

Maintien des actifs immobiliers et rénovations fonctionnelles

Les ministres ont également annoncé que des montants importants seront versés cette année aux établissements de santé et de services sociaux de la région sociosanitaire de la Mauricie et du Centre-du-Québec afin de les aider à maintenir la qualité de leurs installations et d'en améliorer la fonctionnalité. Le réseau régional pourra en effet compter sur des subventions gouvernementales de plus de 15,4 M$ dans le cadre des programmes de maintien des actifs immobiliers et de rénovations fonctionnelles mineures.

Au chapitre du maintien des actifs immobiliers, le réseau sociosanitaire régional pourra compter sur des subventions gouvernementales de 12 378 619 M$, une augmentation de près de 60 % par rapport à l'année précédente. Ces investissements permettent essentiellement de contrer les effets du vieillissement normal de tout immeuble, tout en assurant le respect des normes les plus récentes en matière de sécurité. Selon les besoins des différents milieux locaux et régionaux, les travaux découlant de cette mise de fonds gouvernementale peuvent porter, entre autres, sur les toitures, les fenêtres, l'enveloppe des bâtiments, les ascenseurs, le système de protection contre les incendies, les issues de secours ou encore les systèmes électriques, mécaniques ou de chauffage.

"C'est la responsabilité du gouvernement de soutenir les établissements pour qu'ils puissent préserver et mettre en valeur des installations d'une grande importance sociale et communautaire. Pour notre région sociosanitaire, les dépenses en maintien des actifs immobiliers seront au moins cinq fois plus élevées en 2006-2007 que ce qui a été observé annuellement pendant tout le mandat du gouvernement précédent," a fait savoir madame Julie Boulet.

"Le réinvestissement ne s'arrêtera pas là, puisque pour l'année financière qui suivra, l'enveloppe nationale du maintien des actifs connaîtra une nouvelle augmentation importante, passant de 215 à 250 millions de dollars. La Mauricie et le Centre-du-Québec obtiendront naturellement leur juste part de cette enveloppe d'un quart de milliard", a ajouté monsieur Vallières.

En outre, les établissements de santé et de services sociaux de la région sociosanitaire se voient également accorder en 2006-2007 une somme de 3 049 745 M$ destinée à des rénovations fonctionnelles mineures.

Ce programme permet de financer des travaux de rénovation, de réaménagement, de transformation ou de remplacement visant à améliorer la qualité, l'accessibilité et l'efficience des services, ou encore à favoriser la création de milieux de vie et de soins conviviaux et adaptés aux besoins des personnes desservies. À l'échelle de tout le Québec, une enveloppe totale de 65 M$ est prévue à cette fin, soit 25 millions de plus qu'il y a deux ans.

Comme l'ont rappelé madame Boulet et monsieur Vallières, le budget des dépenses de cette mission gouvernementale augmente cette année de 6,3 % à l'échelle de tout le Québec, ce qui correspond à une mise de fonds supplémentaire de 1,3 milliard de dollars. En 2006-2007, le gouvernement consacrera ainsi 22 milliards 115 millions à la santé et aux services sociaux. Pour près des trois quarts, cette somme sera administrée en région, sous la responsabilité des agences de la santé et des services sociaux et des établissements.

"Nous réitérons l'engagement de notre gouvernement d'offrir aux citoyens de l'ensemble des régions du Québec un meilleur accès aux soins de santé et aux services sociaux. D'ailleurs, le bilan positif du gouvernement se traduit par une réduction de l'attente pour plusieurs interventions prioritaires. Notre gouvernement poursuivra ses efforts afin de repositionner le système de santé québécois parmi les meilleurs," ont conclu Julie Boulet et Yvon Vallières.

-%SU: SAN,TAX

-%RE: 38,69


Communiqué envoyé le 23 mai 2006 à 09:31 et diffusé par :