Le Lézard

À COURT D'ARGUMENTS, LE DÉPUTÉ DE CHICOUTIMI ATTAQUE PERSONNELLEMENT LE MINISTRE DE LA JUSTICE



QUÉBEC, le 19 mai /CNW/ -- QUÉBEC, le 19 mai /CNW Telbec/ - Au cours de l'interpellation d'aujourd'hui, le ministre de la Justice a fait état du bilan du gouvernement en matière de justice depuis 2003.

    <<
    - Notre gouvernement est le premier, en 30 ans, à revoir la Loi sur les
      victimes d'actes criminels.

    - En proposant, un soutien psychologique aux proches des victimes, le
      Québec reconnaît, pour la première fois, les familles des victimes
      d'actes criminels.

    - Le financement aux Centres d'aides aux victimes d'actes criminels
      (CAVAC) a été augmenté de 30%, un investissement de 7,4 M $.

    - Notre gouvernement est le premier depuis 24 ans à hausser les seuils
      d'admissibilité à l'aide juridique des personnes seules, un
      investissement à terme de 30 M $.

    - Nous sommes la première province à permettre la résiliation d'un bail
      dans les cas de violence conjugale, en raison d'une agression à
      caractère sexuel ou lorsque la sécurité d'un enfant est menacée.

    - Nous proposons de faciliter la reconnaissance de la formation et des
      diplômes des personnes formées à l'étranger.
    >>


À court d'arguments devant la réalisation de ces mesures concrètes et proactives que le gouvernement précédent n'a jamais réussi à réaliser en neuf ans, le député de Chicoutimi, M. Stéphane Bédard, a multiplié les attaques personnelles afin de détourner l'attention de ce bilan.

-%SU: LAW

-%RE: 1


Communiqué envoyé le 19 mai 2006 à 16:35 et diffusé par :