Le Lézard

Terre-Neuve-et-Labrador mènera la croissance nationale à l'exportation



ST. JOHN'S', le 10 mai /CNW/ -- ST. JOHN'S, le 10 mai /CNW Telbec/ - Avec une croissance de 7 % en 2006, avant de passer à 10 % en 2007, d'après les prévisions provinciales à l'exportation d'Exportation et développement Canada (EDC), la valeur de ses exportations placera Terre-Neuve-et-Labrador en tête du pays.

Le secteur de l'énergie, qui représente 68,2 % des expéditions provinciales de biens et de services à l'étranger, est le principal moteur des exportations de Terre-Neuve-et-Labrador, le secteur des biens industriels en représentant 11,6 %.

"Avec des prix du pétrole qui restent élevés, il ne sera guère surprenant de voir Terre-Neuve-et-Labrador parmi les chefs de file provinciaux en matière de croissance des exportations énergétiques", déclare Stephen Poloz, premier vice-président, Affaires générales, et économiste en chef d'EDC. "Mais c'est la nette croissance de son deuxième secteur, celui des biens industriels, qui portera la province vers la tête des exportations canadiennes."

Les sociétés de production pétrolière et gazière sont pour beaucoup dans la solide croissance de 13,5 % des exportations provinciales en 2005. White Rose, dont la production continue d'augmenter, devrait tourner à plein régime au troisième trimestre de cette année. La production d'Hibernia, encore très bonne en 2005, devrait aussi augmenter en 2007. Grâce à White Rose, la production totale de brut devrait passer de 111 M de barils en 2005 à plus de 120 M de barils en 2006. Le retour à une production normale à Terra Nova, une fois ses problèmes surmontés, devrait porter la production totale à 140-150 M de barils en 2007. Les exportations énergétiques internationales devraient augmenter globalement de 9 % en 2006, puis de 13 % en 2007.

Représentant 98 % de leur valeur globale, le minerai de fer domine les exportations de biens industriels de la province. Les exportations de minerai de fer ont fait un bond énorme de 98 % en 2005, en raison d'une production et de prix en hausse. Cette hausse rapide des prix est due à l'augmentation de 25 % de la production d'acier chinoise en 2005. Avec 349 M de tonnes l'an dernier, la production chinoise était supérieure à celle des É.-U., du Japon, de la Corée du Sud et de la Russie combinée. Une légère augmentation des volumes en 2006 et des perspectives stables pour 2007 font escompter une croissance à l'exportation de 21 % et 2 %, respectivement.

À l'échelle nationale, la croissance économique canadienne devrait rester stable à 3,0 % en 2006 et 2,7 % en 2007. Les volumes d'exportations canadiennes devraient augmenter de 3 % en 2006, en légère hausse par rapport à 2 % en 2005. À l'échelle internationale, EDC prévoit une croissance mondiale de 4,3 % en 2006 et de 4,1 % en 2007, en baisse par rapport à une expansion de 4,5 % en 2005. La vigueur continue est supérieure à la moyenne à long terme. Les Prévisions à l'exportation d'EDC sont présentées à http://www.edc.ca/docs/ereports/gef/EFindex_f.htm.

EDC, organisme de crédit à l'exportation du Canada, offre des solutions commerciales novatrices pour aider les exportateurs et les investisseurs canadiens à réussir sur les marchés mondiaux. Chaque année, quelque 7 000 entreprises canadiennes et leurs clients étrangers tirent profit de ses connaissances et de ses partenariats pour faire des affaires sur environ 200 marchés. Société financièrement autonome, EDC est un chef de file reconnu dans l'établissement de rapports financiers, l'analyse économique et la gestion des ressources humaines.


Communiqué envoyé le 10 mai 2006 à 13:00 et diffusé par :