Le Lézard
Classé dans : L'environnement

Projet d'extraction d'eau souterraine de Wabush 3 - Période de consultation publique



OTTAWA, le 21 juin 2013 /CNW/ - Dans le cadre de la modernisation et du renforcement de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale (2012) (LCEE 2012) mise en place pour appuyer l'initiative gouvernementale de « Développement responsable des ressources », l'Agence canadienne d'évaluation environnementale doit décider si une évaluation environnementale fédérale est requise pour le Projet d'extraction d'eau souterraine de Wabush 3, situé à Terre-Neuve-et-Labrador. Pour ce faire, l'Agence invite le public à formuler des commentaires sur le projet et ses effets potentiels sur l'environnement.

Iron Ore Company of Canada propose le projet d'extraction d'eau souterraine à l'appui d'une nouvelle fosse à ciel ouvert sur le site d'extraction du minerai de fer dans l'ouest du Labrador, près de Labrador City. Le projet proposé comprendrait une installation d'extraction d'eau souterraine (y compris l'enlèvement de l'eau souterraine en provenance du puits et un système de collecte, de pompage et de traitement de l'eau de la mine) qui dépassera probablement 200 000 m3/a.

Les commentaires écrits doivent être envoyés au plus tard le 11 juillet 2013 à :
Projet d'extraction d'eau souterraine de Wabush 3
Agence canadienne d'évaluation environnementale
200-1801, rue Hollis Halifax (Nouvelle-Écosse) B3J 3N4
Téléphone : 902-426-0564
Télécopieur : 902-426-6550
Wabush3@acee-ceaa.gc.ca

Pour visualiser le résumé de la description de projet ou pour plus de renseignements sur le projet et sur le processus d'évaluation environnementale, veuillez consulter le site Web de l'Agence au www.acee-ceaa.gc.ca numéro de référence du registre 80039). Tous les commentaires reçus seront considérés publics.

L'Agence affichera sur son site Web une décision indiquant si une évaluation environnementale fédérale est requise.

Si la nécessité d'une évaluation environnementale est établie, le public aura trois autres occasions de formuler des commentaires sur ce projet, conformément aux éléments de la LCEE 2012 relatifs à la transparence et à la participation du public.

Les projets assujettis à la LCEE 2012 sont évalués à l'aide d'une approche scientifique. Si le projet est autorisé à passer à la prochaine étape, il continuera d'être assujetti aux lois environnementales strictes du Canada, à un contrôle d'application et à un suivi rigoureux et à des amendes plus lourdes.

L'Agence canadienne d'évaluation environnementale administre le processus fédéral d'évaluation environnementale, qui permet de déterminer les effets environnementaux des projets à l'étude et de prendre les mesures appropriées pour les atténuer, tout en favorisant le développement durable.

SOURCE Agence canadienne d'évaluation environnementale


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

24 fév 2017
MONTRÉAL, le 24 févr. 2017 /CNW Telbec/ - Le président de la Commission scolaire de la Pointe-de-l'Île (CSPÎ,) monsieur Miville Boudreault, est heureux d'annoncer que les gestes posés, au cours des dernières années, en terme d'efficacité énergétique...

24 fév 2017
MONTEBELLO, QUÉBEC--(Marketwired - 24 fév. 2017) - Les gouvernements du Canada et du Québec protègent la santé de la population et contribuent à la préservation des cours d'eau en investissant dans des projets qui garantissent le maintien et...

24 fév 2017
OTTAWA, le 24 févr. 2017 /CNW/ - L'Agence canadienne d'évaluation environnementale (l'Agence) annonce la disponibilité d'une aide financière offerte dans le cadre du Programme d'aide financière aux participants pour favoriser la participation du...

24 fév 2017
Dans le communiqué Avis aux médias - La ministre McKenna et le ministre Champagne feront une annonce importante, diffusé le 24-Feb-2017 par Environment and Climate Change Canada sur le fil de presse CNW, la compagnie avise qu'une erreur s'est glissée...

24 fév 2017
MONTRÉAL, le 24 févr. 2017 /CNW Telbec/ - « L'émission des premières obligations vertes de la part du gouvernement du Québec est un levier extraordinaire qui permettra de répondre à des besoins d'investissement de projets à faible empreinte carbone,...

24 fév 2017
QUÉBEC, le 24 févr. 2017 /CNW Telbec/ - «?Philippe Couillard et David Heurtel imposent plus de contraintes à Pétrolia, qui veut explorer sur une île quasiment inhabitée, qu'à Anacolor où la santé physique d'enfants est directement menacée. Deux...




Communiqué envoyé le 21 juin 2013 à 14:45 et diffusé par :