Le Lézard

Jeux du Canada 2013 à Lévis, Saint-Georges et Thetford Mines - La Commission de la capitale nationale appuie la candidature tripartite de la Chaudière-Appalaches



QUÉBEC, le 19 mai /CNW/ -- QUÉBEC, le 19 mai /CNW Telbec/ - La Commission de la capitale nationale du Québec se joint à tous les partenaires qui ont à c?ur le développement de la grande région de la capitale pour soutenir la triple candidature des villes de Lévis, de Saint-Georges et de Thetford Mines en vue de l'obtention des Jeux du Canada en 2013.

Pour le président et directeur général de la Commission, M. Jacques Langlois, l'approche novatrice proposée par les trois grandes villes de la région de la Chaudière-Appalaches est "garante de succès et montre bien que la réussite est souvent tributaire de notre originalité et de notre capacité à ?uvrer ensemble".

En alliant ainsi leurs ressources, leurs caractères propres et les équipements de chacun, les maires Danielle Roy-Marinelli, Roger Carette et Normand Laliberté font les choses différemment et déposent une candidature solide qui a toutes les chances d'amener dans la région, sur l'horizon 2013, un événement d'envergure qui se traduira par des retombées économiques substantielles et une visibilité nationale de première magnitude.

Ainsi, l'an dernier à Régina, pas moins de 5 500 délégués, athlètes, entraîneurs et chefs de mission ont découvert et apprécié la capitale de la Saskatchewan, a rappelé M. Langlois. Ce serait une belle réussite pour la Rive-Sud si, à son tour, elle accueillait ces Jeux qui, rappelons-le, ont pris naissance à Québec en 1967, à l'occasion du centenaire de la Confédération.

Souhaitant sincèrement que la démarche des trois grandes villes de la Chaudière-Appalaches soit couronnée de succès, le président Langlois a assuré les maires Roy-Marinelli, Carrette et Laliberté de son entier support et a indiqué que ce soutien s'inscrivait bien dans la mission de promotion et de rayonnement de la Commission de la capitale nationale du Québec, une mission qui, de par la Loi, s'intéresse à l'ensemble de la communauté métropolitaine de Québec et, donc, à la grande ville de Lévis, une des composantes majeures de la coalition tripartite qui préparera le cahier de candidature et l'éventuel accueil des athlètes de tout le Canada, en 2013.

"Pour que notre capitale se développe et prospère, il nous faut des projets qui emballent et qui apportent des retombées tangibles, a indiqué M. Langlois. Or, ce projet-ci est très porteur puisqu'au delà de la découverte par les participants et les visiteurs d'une région dynamique, il comporte des retombées budgétaires qui, lors des plus récentes éditions des Jeux du Canada, ont été de l'ordre de 15 millions de dollars en contributions gouvernementales et en partenariats privés".

Au total, plus de 230 millions de dollars ont été investis depuis 1967 dans l'organisation des Jeux du Canada, dont la moitié en constructions durables. Depuis les complexes d'athlétisme jusqu'aux pentes de ski, en passant par les terrains de soccer et les piscines, on trouve aujourd'hui dans 19 collectivités des diverses régions du pays toutes sortes d'installations sportives construites à l'occasion de ces Jeux. Ces équipements ont permis d'améliorer l'excellence sportive et la condition physique de la population et de former des entraîneurs, des officiels techniques et des administrateurs.

-%SU: SPT

-%RE: 64,37


Communiqué envoyé le 19 mai 2006 à 11:29 et diffusé par :