Le Lézard

SPCA : Les animaux du Québec méritent mieux !



MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 19 mai 2006) - La Société pour la Prévention de la Cruauté envers les Animaux (SPCA), déploie huit agents de protection voués à la défense des animaux à travers le Québec. Cependant, elle n'a pas reçu le mandat de faire appliquer la loi québécoise en matière de protection des animaux, soit la loi sur la protection de la santé animale. Depuis sa création en 1869 les agents de protection animale de la SPCA doivent donc s'en remettre uniquement au Code criminel, qui considère les animaux comme n'étant que des possessions. Le Code criminel a été rédigé en 1892 et n'a été que légèrement amendé en 1956.

Du fait que la SPCA n'est pas mandatée pour faire respecter la loi québécoise en matière de protection des animaux, le Québec est devenu un paradis pour les éleveurs irresponsables et inhumains. Au Québec, plus d'un foyer sur deux compte au moins un animal domestique, ce qui fait du Québec une société qui a à cour le bien-être des animaux. Malheureusement, la loi actuelle ne reflète pas les valeurs des Québécois.

Par contraste, l'Ontario déploie plus de deux cents agents de protection. Dans cette province, les lois sur le bien-être des animaux prévoient des amendes allant jusqu'à 60,000 $ et/ou jusqu'à deux années d'emprisonnement pour les personnes trouvées coupables d'exploiter des "Usines à chiots". La majorité des autres provinces canadiennes disposent de législations similaires. Dans chacune de ces provinces, la protection des animaux est dans les mains de sociétés pour la prévention de la cruauté envers les animaux telles que la SPCA, ce qui n'est malheureusement pas le cas au Québec.

Joignez-vous à la SPCA pour donner une voix à ceux qui ne peuvent pas le faire !

Le dimanche 28 mai, joignez-vous aux centaines de Québécois qui veulent du changement dans les lois québécoises sur la protection des animaux.

Participez à La marche des quatre pattes Royal Canin au Parc Lafontaine et contribuez à réunir des fonds pour l'embauche de nouveaux agents de protection animale au Québec.




Communiqué envoyé le 19 mai 2006 à 10:35 et diffusé par :