Le Lézard

Rencontre sur la forêt privée - LE MINISTRE PIERRE CORBEIL SOULIGNE L'IMPORTANCE DE LA FORÊT PRIVÉE DANS L'APPROVISIONNEMENT EN MATIÈRE LIGNEUSE AU QUÉBEC



QUÉBEC, le 18 mai /CNW/ -- QUÉBEC, le 18 mai /CNW Telbec/ - Le ministre des Ressources naturelles et de la Faune, M. Pierre Corbeil, s'est dit très satisfait des résultats de la rencontre regroupant les partenaires de la forêt privée, qui s'est déroulée aujourd'hui, à Beaupré près de Québec.

"Au cours de l'année 2005, je m'étais engagé à tenir une rencontre avec les partenaires de la forêt privée, en insistant sur le fait qu'il s'agissait d'un événement important pour statuer sur un certain nombre de questions fondamentales. Je me suis d'ailleurs empressé d'annoncer, dès le début de la rencontre, la reconduction du Programme d'aide à la mise en valeur des forêts privées pour une période de cinq ans; pour l'année 2006-2007, sous réserve de l'approbation des crédits, le financement de mon ministère aux Agences régionales de mise en valeur des forêts privées de toutes les régions du Québec sera de 30 millions de dollars", a indiqué le ministre Corbeil (voir annexe pour répartition des sommes par agences régionales).

Par ailleurs, l'industrie forestière a versé une contribution annuelle moyenne d'environ 8 millions de dollars aux Agences régionales de mise en valeur des forêts privées.

Dans le Discours sur le budget 2006-2007, le gouvernement du Québec a annoncé la mise en place d'une Stratégie d'investissements sylvicoles, pour laquelle une somme de 75 millions de dollars sur quatre ans a été accordée. Le ministre a annoncé son intention de soumettre à l'approbation des autorités gouvernementales un projet de Stratégie qui englobera des actions en forêt publique et privée. Un budget de 5 millions de dollars par année, pour les deux prochaines années, pourrait être consenti à la forêt privée pour la réalisation de travaux commerciaux.

"Au cours des dix dernières années, les usines de transformation ont acquis un volume annuel moyen de 6 millions de mètres cubes de bois en provenance des forêts privées. Je suis conscient que les agences ont joué, depuis leur création, un rôle important de rassembleur et de motivateur au sein de leurs communautés et c'est pourquoi les partenaires ont convenu de maintenir le rôle de ces structures de concertation", d'ajouter M. Corbeil.

Le ministre a souligné que, malgré le contexte financier difficile, le Programme de remboursement des taxes foncières des producteurs forestiers reconnus et le financement forestier pour l'acquisition de boisés ont été renouvelés. Une nouvelle mesure d'étalement du revenu pour les producteurs forestiers, d'une valeur totale de 6 millions de dollars sur quatre ans, s'est également ajoutée.

Le ministre a précisé que, de 1995 à 2005, des sommes de plus de 400 millions de dollars ont été investis par le gouvernement dans la réalisation de travaux sylvicoles en forêt privée, dont 363 millions pour le reboisement, les travaux précommerciaux et les travaux commerciaux. À souligner que 215 000 hectares ont été reboisés, soit une superficie équivalente à quatre fois l'île de Montréal. De plus, 100 000 hectares ont fait l'objet de travaux commerciaux.

"Les efforts d'aménagement des 30 dernières années, conjugués à une forêt qui est en croissance, ont porté des résultats; aujourd'hui, quelque 130 000 hectares de résineux, reboisés ou en peuplements naturels ayant fait l'objet d'une éclaircie précommerciale, se prêtent déjà à l'éclaircie commerciale. La forêt privée peut ainsi contribuer à atténuer les problèmes d'approvisionnement actuels ou anticipés de l'industrie forestière", a poursuivi le ministre Corbeil.

"Les partenaires de la forêt privée ont donc planché aujourd'hui sur une quarantaine de propositions portant, entre autres, sur le rôle et le fonctionnement des Agences régionales de mise en valeur de la forêt privée; sur le financement de la mise en valeur de la forêt privée; sur la réglementation municipale, pour n'en citer que quelques-uns. Les attentes de mon ministère à l'égard du travail des agences au cours des prochaines années sont élevées. Les actions convenues aujourd'hui vont conduire à des améliorations qui seront suivies étroitement sur une base annuelle, avec ajustements en cours de route, au besoin. Au terme des quatre prochaines années, nous aurons atteint les objectifs établis", a conclu le ministre Corbeil.

    <<
           Programme d'aide à la mise en valeur des forêts privées
             Répartition des enveloppes budgétaires par agences

    -------------------------------------------------------------------------
            Agences régionales                             Montants
    -------------------------------------------------------------------------
    Bas-Saint-Laurent                                             7 408 000
    -------------------------------------------------------------------------
    Saguenay                                                        766 000
    -------------------------------------------------------------------------
    Lac Saint-Jean                                                1 929 000
    -------------------------------------------------------------------------
    Québec                                                        1 498 000
    -------------------------------------------------------------------------
    Mauricie                                                      1 332 000
    -------------------------------------------------------------------------
    Estrie                                                        2 638 000
    -------------------------------------------------------------------------
    Outaouais                                                     1 180 000
    -------------------------------------------------------------------------
    Abitibi                                                       1 446 000
    -------------------------------------------------------------------------
    Témiscamingue                                                   246 000
    -------------------------------------------------------------------------
    Côte-Nord                                                       322 000
    -------------------------------------------------------------------------
    Gaspésie                                                      2 057 000
    -------------------------------------------------------------------------
    Chaudière                                                     2 244 400
    -------------------------------------------------------------------------
    Appalaches                                                    2 387 600
    -------------------------------------------------------------------------
    Lanaudière                                                      496 000
    -------------------------------------------------------------------------
    Laurentides                                                     997 000
    -------------------------------------------------------------------------
    Montérégie                                                      997 000
    -------------------------------------------------------------------------
    Bois-Francs                                                   1 996 000
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                                                        29 940 000
    -------------------------------------------------------------------------
    >>


Source :

Mathieu St-Amant

Attaché de presse

Cabinet du ministre des Ressources

naturelles et de la Faune

(418) 643-7295

-%SU: RNT,ENV

-%RE: 37


Communiqué envoyé le 18 mai 2006 à 17:55 et diffusé par :