Le Lézard

RESAM est satisfait des résultats de la rencontre des partenaires de la forêt privée du 18 mai 2006



QUÉBEC, le 18 mai /CNW/ -- QUÉBEC, le 18 mai /CNW Telbec/ - Monsieur Jean-Guy Rioux, président du Regroupement des sociétés d'aménagement forestier du Québec (RESAM), accueille favorablement les conclusions tirées de la rencontre des partenaires de la forêt privée tenue le 18 mai 2006 au Château Mont Sainte-Anne.

"Comme organismes issus du milieu, nous constatons la situation difficile que vivent les régions forestières du Québec. La forêt privée et ses acteurs sont interpellés à passer à l'action afin d'endiguer les effets négatifs du contexte forestier actuel. Nous croyons qu'un virage vers les travaux sylvicoles de nature commerciale pourra contribuer de manière notable à l'amélioration de la situation en rendant disponible un volume supplémentaire de matière ligneuse provenant de la forêt privée. Ce virage sera pris de manière responsable en fonction des stratégies sylvicoles prévues au plan de protection et de mise en valeur (PPMV) des agences."

D'autre part, RESAM est heureux de voir le gouvernement ainsi que l'industrie forestière ajouter une contribution supplémentaire au financement du programme de mise en valeur. Cette contribution, jumelée avec celle des propriétaires de lots boisés, est un outil essentiel au développement de la forêt privée, ajoute Monsieur Rioux. En ce sens, l'objectif visé par ce virage vers les travaux commerciaux, de même que l'ensemble des décisions de la rencontre des partenaires, est réaliste et s'appuie sur la contribution de l'ensemble des partenaires dans le respect de leur mandat respectif.

En ce qui concerne la reconnaissance des groupements forestiers, Jean-Guy Rioux s'estime satisfait de la position prise par le ministre Pierre Corbeil. L'engagement du ministre d'évaluer les mécanismes de mise en marché des forêts privées et de discuter de cette question avec son collègue de l'Agriculture, Monsieur Yvon Valllières, est un signe que "l'on peut faire confiance au ministre des Ressources naturelles et de la Faune afin de trouver des moyens d'assurer la pérennité de nos organisations qui sont ses partenaires dans plusieurs dossiers forestiers et de développement régional".


Communiqué envoyé le 18 mai 2006 à 17:42 et diffusé par :