Le Lézard

'Une vue plus claire', Recherche sur la vitalité des communautés de langue officielle



MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 18 mai 2006) - La commissaire aux langues officielles, madame Dyane Adam, a aujourd'hui rendu publique l'étude intitulée Une vue plus claire : Evaluer la vitalité des communautés de langue officielle en situation minoritaire.

Cette étude donne un aperçu des connaissances actuelles sur la vitalité communautaire et regroupe les idées et les préoccupations des représentants des communautés, des chercheurs et des gouvernements. "La collaboration continue entre ces groupes est fondamentale : les synergies qu'ils créent préparent le terrain pour l'épanouissement des communautés", a souligné la commissaire.

Le document tombe à point, compte tenu du récent renforcement de la Loi sur les langues officielles. En appuyant les modifications de la Loi, le gouvernement s'est engagé à soutenir et à encourager le développement des communautés de langue officielle en situation minoritaire. "Au moment où tous les ministères et organismes du gouvernement fédéral prennent les mesures nécessaires pour respecter leurs obligations renouvelées à l'égard des communautés de langue officielle, cette étude les aidera à mieux comprendre leur rôle et la manière dont ils peuvent travailler avec leurs partenaires", a ajouté madame Adam.

"Le gouvernement doit contribuer aux travaux de recherche sur la vitalité et en intégrer les conclusions dans ses politiques et programmes pour s'assurer que les minorités linguistiques retirent des avantages comparables à ceux des majorités ", a indiqué la commissaire. De plus, ces connaissances sont essentielles pour la prise en charge des communautés, car elles leur permettent d'orienter plus stratégiquement leur développement en se fondant sur les pratiques exemplaires et les leçons tirées.

L'évaluation de la vitalité est une entreprise complexe mais nécessaire. "Il faut adopter une approche cohérente de la vitalité basée sur des indicateurs, et ce pour en arriver à des actions mieux ciblées et des résultats concrets pour la société canadienne", a conclu madame Adam.

Le présent communiqué, l'étude et le résumé sont affichés sur notre site Web, à www.ocol-clo.gc.ca.




Communiqué envoyé le 18 mai 2006 à 17:00 et diffusé par :