Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Annonce - Ressources humaines, Enjeux environnementaux, Bien-être animal, CFG

Un nouveau président pour le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada



OTTAWA, le 6 sept. 2018 /CNW/ - Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC), entité fédérale chargée de déterminer le statut de conservation des espèces sauvages au Canada, a un nouveau président. Le 1er septembre, John Reynolds (Ph.D.), titulaire de la chaire Tom Buell B.C. Leadership en conservation aquatique à l'Université Simon Fraser, a pris les rênes du COSEPAC. Il prend la relève d'Eric Taylor (Ph.D.), directeur du Musée de la biodiversité Beaty de l'Université de la Colombie-Britannique, qui a rempli deux mandats de deux ans à la tête du Comité.

Logo : Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) (Groupe CNW/Comité sur la situation des espèces en péril au Canada)

M. Reynolds, expert reconnu à l'échelle internationale en biologie des poissons et des oiseaux, est depuis 2011 un des principaux évaluateurs de la situation des poissons marins au sein du COSEPAC. Dans le cadre de ses nombreux rôles de conseiller, M. Reynolds a participé à l'évaluation de données scientifiques lors de l'enquête de la Commission Cohen de 2009 sur l'effondrement dramatique du saumon rouge dans le fleuve Fraser, en Colombie-Britannique, ainsi qu'à la préparation de rapports sur l'impact des pêches au nom de la Royal Society pour le gouvernement du Royaume?Uni.

Le COSEPAC évalue la situation des espèces sauvages considérées comme en péril au Canada depuis 1977 en se fondant sur les connaissances scientifiques, traditionnelles autochtones et communautaires fournies par des experts des gouvernements, des universités et d'autres organisations. Depuis 2002, il formule des recommandations au ministre de l'Environnement et du Changement climatique quant à l'inscription des espèces à la Loi sur les espèces en péril du Canada. Ces recommandations sont fondées uniquement sur la preuve du statut menacé, que le ministre examine ensuite avec les coûts et les avantages du rétablissement des populations pour la société.

« Vous ne trouverez pas un ensemble de personnes plus professionnelles, plus compétentes et plus dévouées que les membres du COSEPAC. Je serai très heureux de les aider dans leurs délibérations », indique M. Reynolds. Le président sortant, M. Taylor, qui quitte le Comité après 10 années de service, abonde dans le même sens : « Nous sommes souvent confrontés à des nouvelles difficiles et à des données limitées, mais notre travail est très pertinent, et nous avons tous le même but, soit la réalisation d'évaluations scientifiques du risque de disparition des espèces sauvages canadiennes. »

https://www.canada.ca/fr/environnement-changement-climatique/services/comite-situation-especes-peril.html

 

John Reynolds (Ph.D.) (Groupe CNW/Comité sur la situation des espèces en péril au Canada)

SOURCE Comité sur la situation des espèces en péril au Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

24 sep 2018
Les investissements dans les projets d'infrastructure transformateurs renforcent nos communautés, créent de bons emplois bien rémunérés et de nouvelles opportunités pour les gens de tous les horizons. Le gouvernement du Canada continue de faire des...

24 sep 2018
Le Centre de préservation de Bibliothèque et Archives Canada à Gatineau, joyau de la préservation documentaire au Canada, ouvre grand ses portes au public pour les Journées de la culture, les 28 et 29 septembre prochains, de 10 h à 15 h. Le public...

24 sep 2018
La température de l'eau de mer près de l'Antarctique augmente, selon une nouvelle étude réalisée par une équipe de scientifiques d'Environnement et Changement climatique Canada et une de leur collègue du Scripps Institution of Oceanography, aux...

24 sep 2018
Le maire de Beaconsfield, Georges Bourelle, et les membres du Conseil sont heureux de confirmer qu'un immense terrain de 78 500 mètres carrés dans le boisé Angell a été acquis par l'agglomération de Montréal pour des fins de parc....

24 sep 2018
L'Initiative Mohammed bin Rashid pour la prospérité mondiale lance, à New York, quatre défis aux fabricants mondiaux L'initiative met au défi le monde des fabricants et des innovateurs de résoudre des problèmes bien réels Les défis concernent...

24 sep 2018
Le Fonds Inlandsis, basé au Québec, a annoncé aujourd'hui son appui au programme de réduction du méthane de Bluesource en Alberta. Ce programme novateur réduit les émissions de méthane des activités pétrolières et gazières en amont, et il générera...




Communiqué envoyé le 6 septembre 2018 à 14:00 et diffusé par :